L’homme qui murmurait à l’oreille des éléphants, Lawrence Anthony

couv61674392.gifLorsque l’on demanda à Lawrence Anthony, grand défenseur de la nature, de recueillir un troupeau d’éléphants sauvages et traumatisés dans sa réserve de Thula Thula en Afrique du Sud, son bon sens l’incita tout d’abord à refuser. Quand il sut que les éléphants seraient abattus s’il ne changeait pas d’avis, il décida finalement de les sauver. Au cours des années qui suivirent, Lawrence Anthony devint petit à petit un membre de leur famille, créant des liens inaliénables avec les membres du troupeau. Il comprit alors que ces créatures exceptionnelles avaient beaucoup à lui apprendre sur la vie, la loyauté et la liberté. 

* * *

Ma lecture de La tristesse des éléphants, a éveillé mon intérêt pour ces grands mammifères et j’ai eu envie d’en savoir plus. Mon choix s’est porté sur le livre d’Anthony Lawrence parmi la liste de sources indiquées par Jodi Picoult. Il n’est malheureusement plus édité mais j’ai pu me le procurer à la bibliothèque.

Lawrence Anthony est connu pour son engagement envers les animaux. Après son opération au zoo de Bagdad, c’est une nouvelle fois son expérience personnelle qu’il nous raconte dans L’homme qui murmurait à l’oreille des éléphants. Et quelle histoire !

Lire la suite

Publicités

« La vie selon Juan Salvador, palmipède d’Uruguay », de Tom Michell

cvt_la-vie-selon-juan-salvador-palmipede-duruguay_2365

En 1975, Tom Michell, un jeune Anglais, décide de prendre un aller simple pour l’Argentine et trouve une place confortable en tant qu’enseignant dans une école huppée. A lui le changement de vie, les voyages, et la découverte de l’Amérique du Sud. Alors que ses vacances en Uruguay s’achèvent, il secourt un manchot piégé dans une nappe de pétrole sur une plage. Cette rencontre inattendue est le début d’une longue amitié avec celui qu’il baptise Juan Salvador.

* * * 

Voilà un livre plutôt inhabituel que mon chéri m’a offert pour Noël et que je me suis empressée de découvrir. Avant toute chose, je dois dire que j’ai totalement flashé sur cette magnifique couverture : elle justifie presque à elle seule d’acheter le roman ! Il faut croire que Monsieur me connait bien car j’ai été charmée par l’histoire originale d’un manchot particulièrement attachant.

Lire la suite