Eleanor & Park, Rainbow Rowell

bm_cvt_eleanor-and-park_8591Coup de cœur ♥ ♥ ♥

 

1986. Lorsque Eleanor, nouvelle au lycée, trop rousse, trop ronde, s’installe à côté de lui dans le bus scolaire, Park, garçon solitaire et secret, l’ignore poliment. Pourtant, peu à peu, les deux lycéens se rapprochent, liés par leur amour des comics et des Smiths… Et qu’importe si tout le monde au lycée harcèle Eleanor et si sa vie chez elle est un véritable enfer, Park est prêt à tout pour la sortir de là.

 

* * *

Comme d’habitude, je rattrape le train avec 10 ans de retard. Après Fangirl, j’ai enfin découvert Eleanor and Park, le roman dont tout le monde parle. Ma réaction ? Mon Dieu, pourquoi ne l’ai-je pas lu avant ??

Lire la suite

Aristote et Dante découvrent les secrets de l’univers, de Benjamin Alire Saenz

aristote-et-dante-decouvrent-les-secrets-de-l-univers-634958-250-400Coup de cœur ♥ ♥ ♥

Ari, quinze ans, est un adolescent en colère, silencieux, dont le frère est en prison. Dante, lui, est un garçon expansif, drôle, sûr de lui. Ils n’ont a priori rien en commun. Pourtant ils nouent une profonde amitié, une de ces relations qui changent la vie à jamais… C’est donc l’un avec l’autre, et l’un pour l’autre, que les deux garçons vont partir en quête de leur identité et découvrir les secrets de l’univers.

 

* * * 

Je suis tombée amoureuse de ce livre. Une vraie pépite young adult, qui se lit d’une traite ! Je râle souvent du prix des livres grands formats, mais alors là je ne regrette absolument pas d’avoir investi dans ce petit bijou. Et cette couverture magnifique !

J’en avais entendu moult louanges sur la blogosphère, et encore une fois elle ne s’était pas trompée. Aristote et Dante découvrent les secrets de l’univers a été un véritable coup de cœur.

Lire la suite

Endgame – tome 1 : L’Appel, James Frey

telechargementUn bon moment ♥ ♥

Douze jeunes élus, issus de peuples anciens, vont devoir se battre pour défendre leur lignée. Le sort de l’humanité en dépend. Ils sont éparpillés aux quatre coins du monde, ont entre 13 et 20 ans et ont été élevés dès leur plus jeune âge en vue d’Endgame. Quand la fin de la partie commence, le compte à rebours est lancé avant la destruction de la Terre, l’Epreuve. Celui qui résoudra l’énigme et trouvera les trois Clés survivra et sauvera les descendants de sa lignée. Les autres disparaîtront pour laisser place à une nouvelle ère, ainsi qu’en a décidé le Peuple du Ciel. Il n’y a aucune règle. Il n’y aura qu’un seul vainqueur. Ce qui sera, sera.

* * *

Endgame est une trilogie Young adult qui a eu pas mal de succès. Je l’avais aperçu plusieurs fois en librairie, mais il ne me disait trop rien. Si je l’ai lu, c’est parce que je l’ai trouvé totalement par hasard à la bibliothèque. Qu’importe ! Ce qui compte, c’est le résultat….et en l’occurrence, il est plutôt positif !

Lire la suite

Fangirl, de Rainbow Rowell

telechargementUn bon moment…à une condition ♥ ♥

Cath est une fan absolue de Simon Snow, une célèbre série de romans. Toute sa vie tourne autour de sa passion et de l’écriture de fanfictions. Réputée pour ses fanfics sur la toile, elle aime plus que tout se plonger dans son univers, quitte à délaisser sa vie sociale. Et elle est bien décidée à continuer comme ça malgré son entrée à la fac. Mais voilà : Wren, sa soeur jumelle, choisit de profiter de ce nouveau départ pour prendre ses distances et vivre à fond sa vie étudiante. Comment Cath survivra-t-elle sans la présence quotidienne de sa sœur à ses côtés ?

* * *

J’ai eu le plaisir de découvrir Rainbow Rowell en compagnie de Sireadbooks. Je vous invite à découvrir sa chronique ici. Quoi de mieux qu’une lecture commune pour me lancer dans mes résolutions de 2017 ?

Lire la suite

Incontournable #2

mes-incontournables

Le principe : chaque mois, je vous parle d’un livre que je considère comme un incontournable de la littérature, un de mes romans préférés, une oeuvre qui m’a marquée et qu’il faut absolument lire (ne serait-ce que pour me faire plaisir) !

Aujourd’hui, c’est une trilogie jeunesse encore trop méconnue que j’ai décidé de vous présenter.

Lire la suite

U4 – Jules, Caroles Trébor

 9782748516593Une bonne surprise ♥

Jules, Kordiwen, Yannis et Stéphane ont entre 15 et 18 ans. Ils ont survécu au virus U4 qui a décimé 90% de la population mondiale, n’épargnant que des adolescents. Ils ne se connaissent pas mais ont pour point commun de jouer à Warriors of Time, un jeu en ligne où il est question de remonter le temps. Quand le maître du jeu lance un grand rendez-vous pour rassembler les joueurs survivants, tous décident de s’y rendre.

Jules vit à Paris. Sans nouvelles de ses parents, il est livré à lui-même et doit s’organiser pour survivre, alors que l’électricité commence à s’éteindre et que la nourriture et l’eau commencent à manquer. Seul, jusqu’à sa rencontre avec une petite fille qu’il décide de recueillir. Trouvera-t-il la force de continuer à vivre?

* * *

Puisque mieux vaut tard que jamais, j’ai enfin découvert la saga U4, phénomène de l’été 2015. Le concept de U4, c’est quatre romans écrits par quatre auteurs différents pour raconter la même histoire, chacun selon le point de vue d’un personnage. Les romans peuvent être lus dans n’importe quel ordre et apportent chacun un éclairage particulier sur la trame narrative. C’est justement l’originalité de l’écriture à quatre mains qui m’a poussée à me lancer dans la série. Je n’ai pour l’instant lu qu’un tome mais j’aimerais en tester d’autres pour voir si l’idée de départ a réussi et si ce n’est pas trop répétitif. Je  vous ferai probablement un article spécial à ce moment-là !

Lire la suite

La Face cachée de Margo, de John Green

CVT_La-face-cachee-de-Margo_2155Peut mieux faire ♥

Margo Roth Speigelman, le nom aux six syllabes qui fait fantasmer Quentin depuis toujours. Alors forcément, quand elle s’introduit dans sa chambre, une nuit, par la fenêtre ouverte, pour l’entraîner dans une expédition vengeresse, il la suit. Mais au lendemain de leur folle nuit blanche, Margo n’apparaît pas au lycée, elle a disparu. Quentin saura-t-il décrypter les indices qu’elle lui a laissés pour la retrouver ? Plus il s’en rapproche, plus Margo semble lui échapper…

* * *

En avant pour mon premier John Green ! Eh oui, je n’ai pas encore rejoint la vague de Nos étoiles contraires et Qui es-tu Alaska ? ! J’étais particulièrement curieuse de découvrir cet auteur qui a suscité un tel enthousiasme, avec en général les mêmes artifices : une plume fluide, de fortes émotions, de petites larmes et un peu de mystère.

La bande annonce du film La Face cachée de Margo m’avait mis l’eau à la bouche et j’avais hâte de découvrir le roman, avant de voir le film. C’est malheureusement avec une petite déception que je ressors de ma lecture.

Pourtant, le roman commençait bien. La première partie du livre est consacrée à l’expédition montée par Margo pour se venger de son copain et de ses ami(e)s, et dans laquelle elle entraîne Quentin. Intrépide et sans limite, ignorant les convenances et les conséquences, elle exécute son plan plutôt loufoque, étape après étape. Au passage, elle entraîne le lecteur dans cette parenthèse nocturne où le lendemain ne semble pas exister.

Cela se complique par la suite, à partir de sa « disparition » et des recherches entreprises par Quentin et ses amis pour la retrouver.

Mon problème principal est que je n’ai pas du tout accroché au personnage de Margo. On nous la présente comme la fille qui fascine tous les garçons, belle à sa façon, sexy, mystérieuse, libre, dérangeante. Elle est à l’origine d’une véritable obsession chez Quentin, et ce depuis son enfance, alors même que son attirance n’est absolument pas partagée et qu’il ne récolte que de l’indifférence, jusqu’à cette fameuse nuit. Et si elle le sollicite pour son expédition nocturne, c’est bien parce qu’elle sait qu’il ferait n’importe quoi pour elle, et qu’il a une voiture. Sympathique.

« Le problème, avec Margo Roth Spiegelman, c’est qu’en sa compagnie je ne savais rien faire sinon la laisser parler, et ensuite, quand elle se taisait, l’encourager à continuer pour les raisons que voici : 1) j’étais amoureux d’elle, incontestablement ; 2) elle était unique à tous les égards et 3) elle ne me posait jamais vraiment de questions, par conséquent,  le seul moyen d’éviter le silence était de l’inciter à parler. »

Vous comprenez d’ores et déjà que toute cette histoire autour de « Margo la fille géniale » m’a agacée, et plus encore lorsque son caractère se dévoile !

Margo est une jeune fille à la personnalité complexe. Fugueuse habituée, elle ne se sent pas à sa place et est à la recherche de sens, d’aventures, de quelque chose qui serait plus palpitant que les vaines préoccupations des adolescents de son âge. Le lecteur s’attend donc à ce que l’on découvre un de ses secrets, une raison qui la pousse à fuir son monde, un mal-être, une quelconque envie. Et finalement, je trouve que le roman se dégonfle comme un soufflé. La première chose qui m’est venue à l’esprit est « tout ça pour ça ».  Cela manque clairement de ressorts dramatiques.

A moi, Margo m’a surtout parue égoïste, indigne d’intérêt et cruelle envers Quentin. Alors peut-être que je suis passée à côté de quelque chose, je ne sais pas (et si vous avez lu le roman et vu le film et qu’il vous a semblé génial, n’hésitez pas à m’expliquer pourquoi dans les commentaires !). Toute la morale du livre tourne justement autour du fait qu’on ne fait pas attention à ce que sont vraiment les gens, on les crée comme on a envie qu’ils soient, on met en eux ce qu’on a envie d’y voir et on fait semblant de ne pas voir leurs défauts et leurs faiblesses peu avouables. Mais au final, cela déçoit surtout le lecteur.

Paradoxalement, j’ai beaucoup plus apprécié le livre pour la sympathie de Quentin, le quotidien, l’humour et l’ambiance de sa bande de copains, surtout lorsqu’ils partent tous ensemble en voiture dans un périple de folie. Cela aurait pu être et rester, à mon sens, un roman plaisant sur l’amitié et l’adolescence.

* * *

En bref, un roman sympathique grâce à une fresque sur l’amitié et à Quentin, attachant. Cependant, j’en sors déçue du personnage de Margo, dont on fait le centre de la narration alors qu’il manque finalement de consistance et d’intérêt.

 

 

 

Cress, de Marissa Meyer

Me voici de retour pour une chronique ! Je suis habitée par une grande flemme en ce début de vacances, et les chroniques entamées mais pas finies s’entassent dans mes brouillons ! Je vais essayer de me secouer les puces avant mon départ en vacances (tout bientôt !!!!! )

On poursuit notre plongée dans les Chroniques lunaires. Après Cinder et Scarlet, c’est au tour du mythe de Raiponce, c’est-à-dire Cress, d’être réinterprété par l’auteur.

MAIS HALTE-LA ! Si vous n’avez pas lu les deux premiers tomes, je vous conseille de passer votre tour cette fois-ci 🙂

 

les-chroniques-lunaires,-tome-3---cress-516346-250-400Une bonne surprise (mais peut mieux faire) ♥

Alors que la létumose fait toujours des ravages, la tension monte entre la Terre et la Lune. Afin de calmer les pulsions meurtrières des soldats lunaires, le jeune empereur de la Communauté Orientale, Kai, a consenti à épouser Levana, la cruelle reine lunaire. Cinder, accompagnée de ses compagnons de route, ne croit pas aux promesses de Levana, et est décidée à empêcher le mariage et à renverser la Reine. Trouveront-ils en Cress l’aide qu’ils attendent ?

Lire la suite

Le Remède mortel, de James Dashner

Je vous retrouve pour vous parler du dernier tome de la fameuse trilogie l’Epreuve de James Dashner.  Achever une trilogie est toujours délicat : entre satisfaction d’être arrivé à la fin d’une série et crainte d’une déception, les attentes peuvent être fortes !

Pour ceux qui n’ont pas lu les tomes 1 et 2, attention au spoil ! Je vous invite à retrouver plutôt les chroniques du Labyrinthe et de La Terre brûlée !

PeutCouverture_2_le_remede_mortel.jpg mieux faire ♥

Souvenez-vous : Les blocards se sont échappés du Labyrinthe et ont survécu à la terre brûlée, deuxième épreuve concoctée par le WICKED. A la fin du tome 2, on quittait Thomas, isolé de force dans une pièce, et a priori contaminé. Alors que l’épreuve touche à sa fin, les amitiés et les certitudes ont été ébranlées et les souvenirs commencent à remonter. Les ravages de la Braise rendent urgent de trouver un remède, mais les garçons sont de plus en plus réticents à suivre le WICKED.  

* * *

Lire la suite

« La Terre brûlée », de James Dashner

Je vous laissais il y a quelques mois avec la chronique du tome 1 de la saga de James Dashner, le Labyrinthe. Un début qui m’avait enthousiasmé, malgré quelques défauts d’écriture. Il était grand temps de découvrir la suite !

(J’ai une sorte de masochisme qui fait que je n’aime pas lire tous les tomes d’une saga les uns après les autres. Je trouve qu’on les apprécie mieux après une petite – longue – pause !)

9782266200134Coup de cœur ♥ ♥ ♥

Le synopsis de ce deuxième tome est tout aussi alléchant que le premier : Thomas et ses amis blocards sont parvenus à sortir du Labyrinthe. Mais dehors, le monde qu’il découvre tient à peu près du cauchemar. Un climat ardent pèse sur le monde tandis qu’une maladie mortelle a décimé les trois quarts de la population et continue de se propager. Pire encore, les membres du WICKED ne semblent pas décidés à laisser les jeunes garçons (et la jeune fille) profiter de leur toute récente liberté. De nouvelles épreuves les attendent. 

* * *

Sans laisser planer plus de mystère, la Terre brûlée a été pour moi un véritable coup de cœur, bien au-delà du premier tome ! Je n’ai pas retrouvé les défauts qui m’avaient gênée à la lecture du premier (lourdeurs dans la description des pensées du personnage,  répétitions, insistance sur le langage des blocards), ou du moins à un degré minime et sans que cela ne dérange la lecture (le seul dont je me rappelle est l’étrange obsession des personnages à dire « Ecrase » pour dire « Laisse-tomber »).

On découvre ce fameux monde extérieur après avoir été enfermé dans le Labyrinthe pendant tout le tome 1 et on ne peut qu’être avide d’en savoir plus. L’auteur parvient à garder un suspens total sur le rôle des ex-blocards, le pourquoi du comment de ces épreuves et l’activité du WICKED, tout en distillant de petites informations qui nous tiennent en haleine.

Le point fort de La Terre brûlée, assez inattendu d’ailleurs, provient d’un changement complet d’ambiance. J’ai adoré qu’on ait dès le premier chapitre un « Tom, il y a un problème », qui annonce la couleur. Cette fois-ci (même si le Labyrinthe n’était pas une partie de plaisir), il y a quelque chose de plus noir : plus de morts, plus de risques, plus de tensions entre les membres du groupe. L’auteur parvient réellement à nous faire peur (en tout cas moi qui ne lit jamais de romans d’horreur ^^ ) avec les fondus, les bruits dans l’obscurité, les étranges boules de métal (je vous laisse découvrir, j’ai eu les chocottes pendant tout le passage !) et autres réjouissances. On a l’impression qu’il va leur arriver une atrocité toutes les cinq minutes (et de fait, on n’a pas tout à fait tort).

L’idée de rôles qui auraient été assignés au préalable à chacun des membres du groupe sans qu’ils ne le sachent est particulièrement bien trouvée et va instaurer une méfiance insidieuse. Que faire quand l’un est censé être le chef ? Quand un autre serait un traître ? L’arrivée de nouveaux personnages dynamise le récit et lui donne une autre dimension. La relation avec Theresa, surtout, est passionnante : impossible de savoir de quel côté est la jeune fille, une certitude laissant systématiquement la place à un nouvel élément qui nous plonge dans le doute.

Enfin, comme dans le tome 1, l’action ne s’arrête pas, on n’est jamais à court de rebondissements. Quant au dernier chapitre et à l’épilogue, ils sont sur le même ton que ceux du premier tome : renversantes, inquiétantes, à la limite du vicieux. En bref, réussies.

=> Vous l’aurez compris, ce livre vous accrochera pour ne plus vous lâcher ! J’ai entendu pas mal de critiques sur la trilogie et le manque d’explications de l’auteur. Pour l’instant, cela ne m’a pas dérangé, je croise les doigts pour le dernier tome ! 

Edition : Pocket Jeunesse – 414 pages – Année de parution : 2010