La bibliothèque des cœurs cabossés, Katarina Bivald

La bibli des coeurs cabossésTout commence par un échange de lettres sur la littérature et la vie entre deux femmes que tout oppose : Sara Lindqvist, jeune Suédoise de 28 ans, petit rat de bibliothèque mal dans sa peau, et Amy Harris, vieille dame cultivée de Broken Wheel, dans l’Iowa. Lorsque Sara perd son travail de libraire, son amie l’invite à venir passe des vacances chez elle. A son arrivée, une malheureuse surprise l’attend : Amy est décédée. Seule et déboussolée, Sara choisit pourtant de poursuivre son séjour à Broken Wheel et de redonner un souffle à cette communauté attachante et un brin loufoque…grâce aux livres, bien sûr.

* * *

La bibliothèque des cœurs cabossés est le livre parfait pour les amoureux des livres et les lecteurs en quête d’une lecture feel-good. Il m’a fait un peu penser à La petite boulangerie du bout du monde, dans le genre changement de vie, arrivée dans un trou paumé et nouvelles rencontres, bien que dans un cadre tout à fait différent.

Lire la suite

Leopard Hall, de Katherine Scholes

couv159544751964. Anna Emerson, secrétaire à Melbourne, apprend que son père, qu’elle n’a pas revu depuis dix-huit ans, est mourant. Elle retourne alors sur les terres de son Congo natal pour le voir une dernière fois.
En parallèle, Dan, ancien soldat, la soixantaine, se lance comme mercenaire dans une mission secrète pour mater la rébellion des Simbas.

* * *

Je remercie Babelio et Belfond pour l’envoi de ce livre que j’ai gagné à la dernière Masse Critique.

Le concept du Cercle Belfond me séduit tout particulièrement, et je n’ai pas été déçue avec ma découverte d’un premier titre !

Leopard Hall est un véritable voyage en Afrique. On ressent bien le vécu de l’auteur – elle-même née en Tanzanie – et son amour pour le continent. Les nombreuses descriptions nous dessinent les paysages congolais, le bush, la jungle, les villages, l’activité des missionnaires… On se croirait presque dans un film ; d’ailleurs, même si cela n’a rien à voir, le roman m’a fait penser à Out of Africa.

Lire la suite

La terre des mensonges, Anne B. Ragde

couv54178364

Quelques jours avant Noël, en Norvège, dans une ferme délabrée de Trondheim, Anna Neshov se meurt. Ses trois fils et leur père se retrouvent alors réunis dans la ferme familiale. Les retrouvailles s’annoncent tendues pour les frères que tout séparent et que les années ont éloigné. La présence de la petite-fille, Torunn, relance les tensions et fait émerger des secrets de famille…

  • * * *

Voilà un roman déconcertant ! Est-ce son côté scandinave ? Des paysages, des lieux et des coutumes qui nous sont étrangers ? Sans doute, mais il y a aussi fort à parier que cela tient à la plume de l’auteur !

L’atmosphère, nordique, est assez particulière et m’a mise un peu mal à l’aise. Il flottait une ambiance  inhospitalière, glaciale comme la neige omniprésente dans le paysage. On débute par un suicide, on poursuit par des enterrements, l’hôpital, la misère… Rien de bien réjouissant !

Lire la suite

La chambre des officiers, Marc Dugain

couv3275257

Dans les premiers jours de 14, Adrien F, lieutenant du génie, est fauché par un éclat d’obus sur les bords de la Meuse. Défiguré, il est transporté au Val-de-Grâce où il séjournera cinq ans dans la chambre des officiers. Au fil des amitiés qui s’y noueront, lui et ses camarades, malgré la privation brutale d’une part de leur identité, révéleront toute leur humanité.

  •  * * *

 

La chambre des officiers est un roman court mais ô combien poignant. D’ordinaire, je regrette que les petits livres ne traitent pas à fond leur sujet, mais pour une fois j’ai trouvé le format parfaitement adapté !

Lire la suite

Le secret du mari, Liane Moriarty

couv30484416.jpg

Cecilia trouve par hasard au grenier une enveloppe marquées des mots de son mari : « A n’ouvrir qu’après ma mort. » Doit-elle céder à la curiosité, quitte à détruire toutes ses certitudes et mettre en danger sa famille ? Son histoire va rencontrer celle de deux autres femmes, chacune confrontée à ses soucis personnels. Tess cherche un soutien auprès de sa mère après avoir appris que son mari en aimait une autre : l’occasion d’un nouveau départ ? Rachel a l’impression de perdre un deuxième enfant quand son fils et sa belle fille lui annoncent qu’ils vont aller vivre à New York avec leur petit-fils, celui qui égayait ses journées. Trois femmes, face aux bouleversements de la vie, liées par les répercutions d’un secret.

* * *

Après mon énorme coup de coeur pour Petits secrets, grands mensonges, j’étais impatiente de découvrir l’autre roman de Liane Moriarty, dont Sireadbooks parlait avec tant d’enthousiasme.

Lire la suite

Certaines n’avaient jamais vu la mer, de Julie Otsuka

couv7729516

Nous sommes en 1919. Un bateau quitte l’Empire du Levant avec à son bord plusieurs dizaines de jeunes femmes promises à des Japonais travaillant aux États-Unis, toutes mariées par procuration. C’est après une éprouvante traversée de l’Océan pacifique qu’elles rencontrent pour la première fois à San Francisco leurs futurs maris. Celui pour lequel elles ont tout abandonné. Celui auquel elles ont tant rêvé. Celui qui va tant les décevoir.

* * *

Deuxième lecture pour mon Défi 12 mois, 12 amis, 12 livres et encore une belle découverte ! Court roman (140 pages), mais quelle intensité ! L’originalité de Certaines n’avaient jamais vu la mer est l’absence de narrateur et de personnage principal. Ou plutôt, l’idée d’un personnage collectif.

Lire la suite

La valse des arbres et du ciel, Jean-Michel Guenassia

ppm_medias__image__2016__9782226328755-x
Auvers-sur-Oise, été 1890. Marguerite Gachet est une jeune fille qui étouffe dans le carcan imposé aux femmes de cette fin de siècle. Elle sera le dernier amour de Van Gogh. Leur rencontre va bouleverser définitivement leurs vies. Jean-Michel Guenassia nous révèle une version stupéfiante de ces derniers jours. Et si le docteur Gachet n’avait pas été l’ami fidèle des impressionnistes mais plutôt un opportuniste cupide et vaniteux ? Et si sa fille avait été une personne trop passionnée et trop amoureuse ? Et si Van Gogh ne s’était pas suicidé ? Et si une partie de ses toiles exposées à Orsay étaient des faux ?

* * *

Outre cette magnifique couverture, ce roman m’a tout de suite attirée par son sujet. J’adore les impressionnistes et Van Gogh est, avec Monet, un de mes peintres préférés (même si techniquement il ne fait pas partie de ce mouvement). Lors de mes vacances aux Pays-Bas l’été dernier, j’avais eu l’occasion de visiter le musée Van Gogh à Amsterdam et il est juste sublime ! Il rassemble la plus grande collection de ses oeuvres et on en apprend plus sur la vie de l’artiste. (bon, les Français se sont faits arnaquer car il a peint la quasi-totalité de ses oeuvres en France mais c’est les Néerlandais qui ont récupéré le musée, mais c’est comme ça 😉 )

Lire la suite

Le bizarre incident du chien pendant la nuit, de Mark Haddon

couv19787064Il a 15 ans et s’appelle Christopher Boone. Il excelle en mathématiques et adore Sherlock Holmes. Il aime les diagrammes, les listes, la vérité. Il ne supporte pas qu’on le touche. Pour lui, 4 voitures rouges à la file sont synonymes de Bonne Journée; 3 voitures rouges : d’une Assez Bonne Journée ; 5 voitures rouges : d’une Super Bonne Journée. Il est autiste et porte en lui une part de génie. Quand un jour, Christophe apprend que Wellington, le caniche de sa voisine, a été assassiné, il décide de mener l’enquête qui va lui permettre d’arracher au passé l’énigme de sa propre histoire. Et de nous la raconter…

* * *

J’ai lu plusieurs livres sur l’autisme et je me rends compte que c’est un sujet pas mal traité par la littérature et d’ailleurs souvent avec beaucoup d’humour et d’auto-dérision. Le bizarre incident du chien pendant la nuit ne fait pas exception.

Lire la suite

La couleur des sentiments, Kathryn Stockett

couv43997914Coup de cœur ♥ ♥ ♥

Chez les Blancs de Jackson, Mississippi, ce sont les Noires qui font le ménage, la cuisine, et qui s’occupent des enfants. On est en 1962, les lois raciales font autorité. En quarante ans de service, Aibileen a appris à tenir sa langue. L’insolente Minny, sa meilleure amie, vient tout juste de se faire renvoyer. Si les choses s’enveniment, elle devra chercher du travail dans une autre ville. Peut-être même s’exiler dans un autre Etat, comme Constantine, qu’on n’a plus revue ici depuis que, pour des raisons inavouables, les Phelan l’ont congédiée. Mais Skeeter, la fille des Phelan, n’est pas comme les autres. De retour à Jackson au terme de ses études, elle va unir son destin à celui des bonnes noires et s’engager dans un projet d’écriture pour changer les choses.

* * *

Le Défi 12 mois, 12 amis, 12 livres commence plutôt bien, puisque la première lecture signe aussi le premier coup de cœur !

L’histoire de La Couleur des sentiments n’était pas une surprise pour moi, étant donné que j’avais vu le film (très fidèle au livre) et je me rappelais assez bien de l’intrigue. J’ai été autant charmée par le roman que par l’adaptation ! Heureusement, quelques détails m’étaient sorti de la mémoire et j’ai pu me laisser porter par le récit.

Lire la suite

Les cerfs-volants de Kaboul, Khaled Hosseini

Les cerfs volants de KaboulPeut mieux faire ♥

Dans les années 70 à Kaboul, le petit Amir, fils d’un riche commerçant pachtoun, partage son enfance avec son serviteur Hassan, jeune chiite condamné pour ses origines à exécuter les tâches les plus viles. Liés par une indéfectible passion pour les cerfs-volants, les garçons grandissent heureux dans une cité ouverte et accueillante. Ni la différence de leur condition ni les railleries des camarades n’entament leur amitié. Jusqu’au jour où Amir commet la pire des lâchetés…

Eté 2001. Réfugié depuis plusieurs années aux Etats-Unis, Amir reçoit un appel du Pakistan. « Il existe un moyen de te racheter », lui annonce la voix au bout du fil. Mais ce moyen passe par une plongée au coeur de l’Afghanistan des talibans… et de son propre passé.

 * * *

A lire tous les commentaires extrêmement positifs sur Livraddict, j’avoue que je ne sais pas trop comment exprimer mon avis. Je ne m’explique pas non plus la divergence de ressentis entre ma lecture et celle des autres lecteurs.

Car je n’ai pas réellement réussi à entrer dans l’histoire, à me sentir proche des événements ni à m’attacher au destin des personnages. Je suis restée un peu à l’extérieur du livre, comme si les pages se tournaient de manière assez indifférente.

Lire la suite