En cas de forte chaleur, Maggie O’Farrell

couv47498259Comme chaque matin depuis trente ans, Robert Riordan part acheter son journal. Mais en ce jour caniculaire de juillet 1976, Robert part et ne revient pas. Dans leur maison londonienne, Gretta, sa femme, s’interroge : quelle mouche a bien pu le piquer ? Doit-elle prévenir les enfants ? À peine réunis, ces derniers tentent de prendre la situation en main : les placards sont retournés, les tiroirs vidés, chaque pièce fouillée en quête d’indices.  Mais, alors que le mystère autour de leur père s’épaissit, les vieilles rancœurs ressurgissent. L’aîné en a assez : pourquoi est-ce toujours à lui de prendre en charge sa famille ? Quant aux deux sœurs, jadis si proches, quel événement a brisé leur lien, si terrible que la cadette a décidé de mettre un océan entre elles ? Et Gretta, a-t-elle vraiment tout dit ?

* * *

Avec En cas de forte chaleur, j’ai découvert Maggie O’Farrell, auteur irlandaise assez prolifique dont un certain nombre de romans me faisaient de l’œil. Au final, j’ai passé un bon moment, même si je m’attendais à mieux.

Lire la suite

Publicités

Songe à la douceur, Clémentine Beauvais

couv39246155Quand Tatiana rencontre Eugène, elle a 14 ans, il en a 17 ; c’est l’été, et il n’a rien d’autre à faire que de lui parler. Il est sûr de lui, charmant, et plein d’ennui, et elle timide, idéaliste et romantique. Inévitablement, elle tombe amoureuse de lui, et lui, semblerait-il… aussi. Alors elle lui écrit une lettre ; il la rejette, pour de mauvaises raisons peut-être. Et puis un drame les sépare pour de bon. Dix ans plus tard, ils se retrouvent par hasard. Tatiana s’est affirmée, elle est mûre et confiante ; Eugène s’aperçoit, maintenant, qu’il la lui faut absolument. Mais est-ce qu’elle veut encore de lui ? Songe à la douceur , c’est l’histoire de ces deux histoires d’un amour absolu et déphasé – l’un adolescent, l’autre jeune adulte – et de ce que dix ans à ce moment-là d’une vie peuvent changer. Une double histoire d’amour inspirée des deux Eugène Onéguine de Pouchkine et de Tchaikovsky – et donc écrite en vers, pour en garder la poésie.

* * *

Vous ne pouvez pas savoir à quel point ça me fait plaisir de vous retrouver avec une chronique après cette longue absence ! C’est décidé, en octobre, je repars du bon pied !

Je reviens donc avec Songe à la douceur, un roman qui a beaucoup beaucoup beaucoup fait parler de lui sur la blogosphère. Je n’aurais d’ailleurs jamais pensé à le lire si je n’avais pas vu d’aussi bonnes critiques. Le projet de l’auteur est particulièrement original : il s’agit d’adapter librement Eugène Onéguine, à la façon d’une romance très contemporaine, en vers. Dit comme ça, ce n’est pas très alléchant. Et pourtant.

Lire la suite

Et puis, Paulette…, Barbara Constantine

couv38079222.jpgFerdinand vit seul dans sa grande ferme vide. Et ça ne le rend pas franchement joyeux. Un jour, après un violent orage, il passe chez sa voisine avec ses petits-fils et découvre que son toit est sur le point de s’effondrer. À l’évidence, elle n’a nulle part où aller. Très naturellement, les Lulus (6 et 8 ans) lui suggèrent de l’inviter à la ferme. L’idée le fait sourire. Mais ce n’est pas si simple, certaines choses se font, d’autres pas… Après une longue nuit de réflexion, il finit tout de même par aller la chercher.  De fil en aiguille, la ferme va se remplir, s’agiter, recommencer à fonctionner. 

* * *

Quel court et doux roman que celui de Barbara Constantine ! Avec ses chapitres très rapides, il se lit sans voir le temps passer. Je suis passée très près du coup de cœur pour ce livre inhabituel.

Lire la suite

Des hommes de peu de foi, Nickolas Butler

131-1Nelson, jeune scout à lunettes, passe l’été 1962 au camp Chippewa, dans le nord du Wisconsin. Au programme: veillées au coin du feu, courses d’orientation dans la forêt, bains dans le lac glacé… et soirées clandestines. Trente ans plus tard, que reste-t-il du garçon d’antan chez ce vétéran à jamais hanté par la guerre du Vietnam? 

* * *

Si vous suivez un peu le blog, vous savez sûrement que j’avais eu un coup de cœur pour Retour à Little Wing, et j’étais donc impatiente de découvrir le nouveau roman de Nickolas Butler. L’auteur a une nouvelle fois choisi son cher Wisconsin comme cadre de l’histoire et, à travers ses personnages, il nous parle avant tout de l’Amérique et de ses valeurs.

Lire la suite

La drôle de vie de Zelda Zonk, de Laurence Peyrin

couv69564896.pngFoutu mardi, foutue pluie… Sur cette route d’Irlande qu’Hanna a prise tant de fois pour aller à son atelier, c’est l’accident. À l’hôpital, la jeune femme se lie avec Zelda, sa voisine de chambre de 85 ans, positive et joyeuse, experte en broderie. Mais Hanna sent un mystère chez la vieille dame, qui esquive toute question précise sur son passé. Que peut-elle avoir à cacher, à son âge ? Bientôt, Hanna découvre que Zelda Zonk était le nom d’emprunt de Marilyn Monroe quand elle voulait passer inaperçue. Hanna sait bien que c’est absurde, Marilyn est morte il y a presque cinquante ans, et pourtant… Tout en menant l’enquête, Hanna commence à réfléchir au sens de sa propre vie.

* * *

[Suite à un bug de WordPress qui a supprimé mon article, je le poste une nouvelle fois. Heureusement, pour une fois j’avais une copie en stock !]

Laurence Peyrin a fait pas mal parler d’elle sur la blogo, pour son dernier roman Miss Cyclone, comme pour La drôle de vie de Zelda Zonk.

Lire la suite

Beignets de tomates vertes, Fannie Flagg

couv71662525.jpgAu Sud de l’Amérique profonde, en Alabama, un café au bord d’une voie ferrée… Ninny, fringante octagénaire, se souvient et raconte à Evelyn, une femme au foyer à l’existence monotone, les incroyables histoires de la petite ville de Whistle Stop. Grâce à l’adorable vieille dame, Evelyn, qui vit très mal l’approche de la cinquantaine, va peu à peu s’affirmer et reprendre goût à la vie.

* * *

Depuis le temps que j’entendais parler de Fannie Flagg, il était temps que je lise enfin un de ses romans ! Je dois avouer que j’ai été assez surprise par Beignets de tomates vertes parce que je m’étais imaginée toute autre chose. Mais soit, ça ne m’a pas empêché de passer un bon moment de lecture !

Lire la suite

Les Intéressants,de Meg Wolitzer

couv20929526.jpgEn 1974, Julie passe son été à Spirit-in-the-Wood, une colonie de vacances. Elle y rencontre un groupe de cinq adolescents qui se sont baptisés « les Intéressants » : Ethan, un surdoué des films d’animation ; Goodman et sa sœur Ash, jeunes New-Yorkais bien nés ; Jonah, le fils d’une célèbre chanteuse folk, icône de la contre-culture, et enfin Cathy, qui rêve de devenir danseuse. Julie – rebaptisée Jules par les Intéressants – est fascinée par ces jeunes gens de son âge, cultivés, ironiques, talentueux et sûrs d’eux. Elle racontera leur histoire. 

* * *

Si vous cherchez l’action sans répit et la concision, Les Intéressants n’est pas l’idéal. On n’échappe pas à quelques longueurs avec un pavé de 700 pages, mais c’est le prix à payer pour un roman complet et ambitieux. Meg Wolitzer signe ici une grande fresque retraçant la vie d’un groupe d’amis de leur jeunesse à leur vie adulte.

Lire la suite

Dieu n’habite pas La Havane, Yasmina Khadra

couv5351684A l’heure ou le régime castriste s’essouffle, « Don Fuego » chante toujours dans les cabarets de La Havane. Jadis, sa voix magnifique électrisait les foules. Aujourd’hui, les temps ont changé et le roi de la rumba doit céder la place. Livré à lui-même, il rencontre Mayensi, une jeune fille « rousse et belle comme une flamme », dont il tombe éperdument amoureux. Mais le mystère qui entoure cette beauté fascinante menace leur improbable idylle.

* * *

Après un sentiment plutôt mitigé pour Ce que le jour doit à la nuit, j’avais bien envie de redonner une chance à Yasmina Khadra. L’auteur quitte ici le Moyen-Orient, cadre habituel de ses romans, pour Cuba. C’est d’ailleurs surtout ce cadre qui m’a donné envie de lire le roman car cette petite île pleine d’histoire et de couleurs m’intrigue.

Lire la suite

Americanah, Chimamanda Ngozi Adichie

couv44240624.jpg«En descendant de l’avion à Lagos, j’ai eu l’impression d’avoir cessé d’être noire.»

Ifemelu quitte le Nigeria pour aller faire ses études à Philadelphie. Elle laisse derrière elle son grand amour, Obinze, éternel admirateur de l’Amérique, qui compte bien la rejoindre. Mais comment rester soi lorsqu’on change de pays, et lorsque la couleur de votre peau prend un sens et une importance que vous ne lui aviez jamais donnés?

* * *

L’auteur nigériane Chimamanda Ngozi Adichie fait beaucoup parler d’elle en ce moment, que ce soit pour ses romans ou ses essais féministes. J’ai eu envie de découvrir à mon tour ce petit phénomène. Et je ne suis pas déçue !

Lire la suite

Bertrand et Lola, Angélique Barbérat

couv44606054

Pourquoi Lola a-t-elle sonné à cette porte ? Pourquoi Bertrand a-t-il ouvert à cette inconnue ? Comment peut-on tomber fou amoureux de quelqu’un en dix secondes ?
Ce jour chaud du mois de juin va tout changer. Durant quelques heures de bonheur et d’insouciance, Bertrand et Lola oublient tout : elle, qu’elle va se marier dans une semaine ; lui, qu’il est reporter-photographe et ne supporte aucune attache.

* * *

Ce livre est resté dans ma PAL 1 an et demi ! Je crois que je tiens un record ! Je l’avais acheté au Salon du Livre de Paris en 2016 après en avoir entendu des bons commentaires sur la blogo. Finalement, cela a été une lecture en demi-teinte, faite de bons et de mauvais côtés.

Lire la suite