La pâtissière de Long-Island, Sylvia Lott

couv39569004 Au début des années 1930, la jeune Marie est forcée de quitter sa Frise natale et est envoyée par son père, opposé à sa relation avec un protestant, auprès de ses frères installés à New York. Après un temps d’adaptation difficile, elle entreprend de conquérir la ville grâce à une recette de cheesecake qu’elle adapte avec les ingrédients locaux. Soixante-dix ans plus tard, Rona, sa petite nièce est en pleine crise professionnelle et personnelle lorsqu’elle lui rend visite. Marie lui raconte alors l’histoire de sa vie et lui confie avant son retour la recette du fameux cheesecake lui offrant ainsi la possibilité d’un nouveau départ.

* * * 

Je vous retrouve pour une nouvelle chronique avec le roman gourmand de l’été. Croyez-moi, vous ne pourrez pas vous empêcher de manger du cheesecake à la fin de votre lecture !

J’ai eu un peu de mal à entrer dans le roman, qui n’est clairement pas le livre le mieux écrit que j’ai lu – à moins que le problème ne vienne de la traduction. Mais soit, nous sommes dans l’univers de la chick-litt, alors passons outre !

Le roman débute en 2002 à Long-Island. Marie Wiemke, une vieille dame de près de 90 ans, ressent le besoin de revoir sa famille. Elle invite son frère, resté en Allemagne, à venir la voir à New-York, accompagné de sa petite nièce, Rona. Les retrouvailles vont permettre à Marie de remonter dans les souvenirs pour transmettre son histoire et sa fameuse recette de cheesecake.

Lire la suite

Publicités