A la recherche… #10

A la recherche

∼ A la recherche….de romans hivernaux ∼

 

J’adore Noël, la neige, l’ambiance chaleureuse des fêtes de fin d’année, le chocolat chaud et les biscuits, les marchés de Noël, les illuminations et les décorations, la bonne humeur et la générosité, les retrouvailles en famille… [J’aime un peu moins le froid, il est vrai]. Et quoi de mieux qu’un roman pour nous plonger dans l’atmosphère hivernale, bien emmitouflé sous son plaid à siroter une boisson chaude ?

Lire la suite

Publicités

Le Petit bonheur hebdomadaire #7

le-petit-bonheur-hebdomadaire

Aujourd’hui on est vendredi, et qui dit vendredi dit petit bonheur hebdomadaire, le rendez-vous organisé par Pause Earl Grey !

Le principe : tous les vendredis, chacun partage un petit bonheur qui lui est arrivé durant la semaine précédente. Le bonheur est avant tout un ensemble de petits moments et de joies simples, et on le trouve facilement quand on le cherche !

Cette semaine  a été chargée en petits bonheurs !

Le premier, tout simple, a été de constituer ma PAL d’hiver. Je n’ai pas tellement l’habitude de faire des lectures thématiques selon les saisons, mais cette année j’avais bien envie de me concocter une liste de romans hivernaux et de petites histoires de Noël pour m’accompagner aux mois de décembre et janvier.

Lire la suite

Inséparables, Sarah Crossan

couv39858173

Grace et Tippi. Tippi et Grace. Deux sœurs siamoises, deux ados inséparables, entrent au lycée pour la première fois. Comme toujours, elles se soutiennent face à l’intolérance, la peur, la pitié. Et, envers et contre tout, elles vivent ! Mais lorsque Grace tombe amoureuse, son monde vacille. Pourra-t-elle jamais avoir une vie qui n’appartienne qu’à elle ?

* * *

[Cette semaine, la chronique a un jour de retard. Au départ, je comptais rédiger ma chronique mercredi après-midi et la poster dans la foulée, mais la journée a filé a toute vitesse et il a vite été 22h sans qu’un seul mot n’ait encore été écrit. Et comme ça m’étonnerait que beaucoup de lecteurs consultent des blogs à 23h, je me suis dit que ce n’était pas la peine de me presser pour la sortir coûte que coûte le jour J !]

Je reviens donc après une bonne nuit de sommeil avec un phénomène de la blogosphère que j’ai lu dans le cadre du Prix littéraire des chroniqueurs du Web. Je dois avouer que, malgré les éloges entendus, Inséparables ne me branchait pas trop. J’avais un peu peur du sujet traité, assez particulier. Mais puisqu’il faisait partie de la sélection, je l’ai emprunté à la bibliothèque. Verdict ? Il ne me reste plus qu’à l’acheter !

Lire la suite

Miss Peregrine et les enfants particuliers, Ransom Riggs

couv28164592Jacob est un ado comme les autres, excepté qu’il se pose des questions sur son mystérieux grand-père. Quelles sont ces étranges photos d’enfants qu’il lui montrait quand il était petit ? Les histoires qu’il lui contait sur eux étaient-elles vraies? Et pourquoi disparaissait-il aussi souvent ? Tout s’accélère le jour où il le retrouve blessé dans son jardin. Jacob a vu des monstres, il en est sûr, et personne ne veut le croire. Il ne lui reste qu’à suivre les dernières instructions qu’a murmuré son grand-père avant de rendre son dernier souffle…

* * *

Encore une fois j’arrive après la bataille. Je ne compte plus le nombre d’éloges que j’ai entendu de ce livre et le nombre de chroniques que j’ai vu fleurir de sur la blogosphère (455 sur Livraddict, rien que ça). Pour cette raison, j’avais décidé à l’origine de ne pas le chroniquer. Et puis finalement j’y tenais quand même, car j’ai trouvé qu’il avait une vraie originalité comme roman fantastique et une vraie qualité comme roman jeunesse.

Lire la suite

Le Petit bonheur hebdomadaire #6

le-petit-bonheur-hebdomadaire

Aujourd’hui on est vendredi, et qui dit vendredi dit petit bonheur hebdomadaire, le rendez-vous organisé par Pause Earl Grey !

Le principe : chacun partage chaque vendredi un petit bonheur qui lui est arrivé durant la semaine précédente. Le bonheur est avant tout un ensemble de petits moments et d e joies simples, et on le trouve facilement quand on le cherche !

Cette fois-ci, c’est double dose puisque qu’on va parler des petits bonheurs des deux dernières semaines.

Lire la suite

La tristesse des éléphants, Jodie Picoult

couv75985229La mère de Jenna, Alice, a disparu lorsque celle-ci n’avait que trois ans. Aujourd’hui, elle en a treize et est bien décidée à retrouver sa trace. Elle n’a qu’une certitude : jamais sa mère ne l’aurait abandonnée. Jenna se met à relire le journal de bord d’Alice, une scientifique qui étudiait le deuil chez les éléphants. Pour progresser dans sa quête, elle s’adjoint les services de Serenity Jones, une voyante qui prétend être en lien avec l’au-delà, et de Virgil Stanhope, l’inspecteur qui avait suivi l’enquête à l’époque.

* * *

Après mon coup de cœur pour A l’intérieur, j’avais hâte de découvrir le dernier roman de Jodi Picoult. Dans un tout autre genre, celui-ci m’a également beaucoup plu !

Jenna, 13 ans, décide de se lancer dans des recherches pour retrouver sa mère, Alice Kingston, disparue alors qu’elle n’avait que 3 ans. Elle fait appel à Serenity Jones, une célèbre voyante, et Virgil Stanhope, détective privé à la retraite qui était chargé de l’affaire au moment des faits.

Lire la suite

Tag PKJ : Les couleurs

Bonjour à tous !

Je vous retrouve avec un petit tag PKJ très coloré que j’ai croisé chez Lestrange in Wonderland il y a déjà quelques mois. J’ai un petit faible pour les tags « visuels » : rapides à faire et à lire, ils donnent un aperçu plutôt sympa [-> par ici, l’arc-en-ciel et les belles couvertures].

 

1 – Un des mots du titre est une couleur 

couv52054522

 

2 – La couverture est majoritairement jaune

Je n’ai pas résisté à l’envie de vous présenter un petit florilège de jaunes, car mine de rien c’est une couleur assez répandue dans les couvertures!

3 – Tous les tomes d’un sage sont dans les mêmes tons de couleurs

[chronique]

Pas facile parce que pas mal de sagas jouent justement sur le changement de couleur d’un tome à l’autre !

4 – Les couleurs de la couverture reprennent celles du drapeau de votre pays

couv44240624

[chronique]

5 – Le titre est de couleur rouge

couv39246155

[chronique]

6 – La couverture est aux couleurs de l’automne

couv18892605

7 – La couverture reprend uniquement trois couleurs

couv7567211

8 – Il y a un effet brillant sur la couverture

couv32545614

9 – La couverture est majoritairement verte

couv47314215

On fait difficilement plus vert !

10 – La couverture est de votre couleur préférée

lile-des-oublies

[chronique]

11 – La couverture reprend au moins les 7 couleurs de l’arc-en-ciel

couv44470849

12 – La couverture est noire et blanche

couv28164592

 

Je vous dis à bientôt pour une chronique !

* Bilan du mois de novembre *

cest-lheure-du

∼ Ce mois-ci, j’ai lu… ∼

12 romans et 3915 pages. Un bon rythme, et je suis contente d’avoir découverte de belles pépites ! Le mois a été assez tranché entre des romans que j’ai adoré et d’autres auxquels je n’ai pas accrochés ou qui ne m’ont pas fait forte impression. Ce qui explique aussi que je ne les ai pas chroniqués. By the way, ça y’est, j’ai atteint le cap symbolique des 100 livres lus dans l’année ! Et dire qu’en 2016 je n’avais lu que 66 livres !

Quatre coups de cœur

La voix des vagues est un roman historique émouvant, qui tient à la fois de témoignage sur la bombe nucléaire de Nagasaki et d’histoires de famille dans la société japonaise. Dans L’homme qui murmurait à l’oreille des chevaux [chronique à venir], Lawrence Anthony raconte comment il a accueilli un troupeau d’éléphants dans sa réserve en Afrique et développé avec eux une relation privilégiée : passionnant ! J’ai aussi découvert le phénomène fantastique  jeunesse Miss Pérégrine et les enfants particuliers [chronique à venir]et je rejoints la tendance ! Pour finir, Inséparables est un roman bouleversant sur deux sœurs siamoises [chronique à venir]. Lire la suite

La voix des vagues, Jackie Copleton

couv18545368.pngLorsqu’un homme horriblement défiguré frappe à la porte d’Amaterasu Takahashi et qu’il prétend être son petit-fils disparu depuis des années, Amaterasu est bouleversée. Elle aimerait tellement le croire, mais comment savoir s’il dit la vérité ? Ce qu’elle sait c’est que sa fille et son petit-fils sont forcément morts le 9 août 1945, le jour où les Américains ont bombardé Nagasaki ; elle sait aussi qu’elle a fouillé sa ville en ruine à la recherche des siens pendant des semaines. Avec l’arrivée de cet homme, Amaterasu doit se replonger dans un passé douloureux dominé par le chagrin, la perte et le remord. Elle qui a quitté son pays natal, le Japon, pour les États-Unis se remémore ce qu’elle a voulu oublier : son pays, sa jeunesse et sa relation compliquée avec sa fille.

* * *

Je reviens pour la chronique hebdomadaire avec un roman historique dont j’avais entendu beaucoup de bien….à raison.

Amaterasu est une vieille dame japonaise qui a quitté son pays et ses souvenirs douloureux pour les Etats-Unis après avoir perdu sa fille Yuko et son petit fils Hideo dans le bombardement nucléaire de Nagasaki le 9 août 1945. Or, des années plus tard, un jeune homme défiguré fait irruption dans son quotidien en prétendant être Hideo et affirme avoir perdu la mémoire de son enfance. Dès lors, comment savoir s’il dit vrai ?

Lire la suite

Réflexions d’une blogueuse #18

NC

∼ Pour ou contre…noter les livres ? ∼

 

Aujourd’hui, on va parler d’un sujet assez précis chez les blogueurs littéraires : la notation. Il est assez fréquent que les blogueurs indiquent une note dans leurs chroniques. Sur les réseaux sociaux littéraires, comme Livraddict ou Babelio, on vous propose aussi de donner une note au livre (sur 20 ou selon un nombre d’étoiles). Personnellement, je ne note jamais les livres, ou du moins pas avec un chiffre. Je vous explique ça de suite !

Lire la suite