Réflexions d’une blogueuse #17

NC

∼ Comment trouver du temps pour lire et bloguer ? ∼

 

Il ne vous aura pas échappé que, dernièrement, j’ai laissé le blog en flottement quelques semaines, avant de décider de réduire franchement mon rythme de publication. Cette année est ma dernière année d’études et je prépare des concours qui me demandent beaucoup de travail, du coup j’ai beaucoup moins de temps pour lire et bloguer. Vous comprendrez pourquoi je trouvais le sujet particulièrement d’actualité !

Avant tout, je vous invite à aller voir l’article de Lupiot qui s’interroge de manière très éclairante sur ce qui nous pousse à vouloir « lire plus ». Très clairement, si on se rend compte que l’on veut lire plus en raison d’une pression sociale, d’une volonté de briller ou de faire autant ou mieux que les autres, ce n’est pas la peine. Et puis quantité ne rime pas forcément avec qualité ! Sans compter que si l’on est dans l’optique de « je ne lis pas beaucoup mais il le faudrait », il est probable que le manque de temps passé à lire soit lié à un manque d’envie réelle (la lecture serait plus une contrainte sociale qu’autre chose) et ça ne mènerait à rien de se forcer. A mon sens, lorsqu’on est vraiment passionné, on trouve toujours un moyen de se consacrer à sa passion. Pour ma part, si je veux lire plus, c’est parce que j’aime ça, parce qu’il y a énormément de livres qui m’intéressent, que j’ai sans cesse envie de découvrir de nouveaux romans et que ma soif de lecture est quasiment intarissable (il n’y a qu’à voir la taille de ma Wish-List…).

Je m’adresse donc à tous ceux qui sont dans une situation similaire à la mienne, des personnes qui ont un emploi du temps très prenant, qui ne lisent pas autant qu’elles le voudraient pour cette raison, et qui n’ont pas non plus envie de renoncer à la lecture à cause de leurs études ou de leur travail. Je suis bien placée pour en parler puisqu’il y a  quelques années, à la fin du lycée et à mon entrée à la fac, j’avais justement laissé tomber la lecture parce que je n’avais plus le temps (ou plutôt je croyais ne plus en avoir). J’ai trouvé ensuite plein de petites astuces pour trouver du temps pour lire, et vous verrez qu’il s’agit souvent de quelques minutes grappillées par-ci-par-là !

* * *

Avant de commencer ma petite liste de conseils, il me semble important de rappeler qu’en terme de temps de lecture (ou de nombre de livres lus par mois), il ne sert à rien de se comparer aux autres. Le temps que l’on peut consacrer à la lecture et/ou au blog varie énormément, non seulement selon les choix et préférences personnelles, mais aussi selon la situation de chacun. Selon que l’on soit étudiant (et selon que l’on fasse des études plus ou moins exigeantes, des horaires plus ou moins chargés) ou que l’on travaille, que l’on ait des enfants, que l’on travaille à temps partiel ou que l’on soit en recherche d’emploi (disclaimer : je sais que les chômeurs ne restent pas chez eux toute la journée à ne rien faire, mais vous comprenez que ce n’est pas comparable), que l’on ait beaucoup d’activités annexes (par exemple un sport), que l’on soit en arrêt maladie (je me rappelle un weekend avec un rhume carabiné qui me clouait au lit : la seule chose que j’étais capable de faire était lire ou dormir…. J’ai dévoré La vérité sur l’affaire Harry Quebert, 800 pages, en 2 jours !)… La question du couple joue aussi énormément : lorsqu’on est célibataire (ou en relation à distance comme moi), on accorde forcément plus de temps aux activités solitaires, dont la lecture. (Attention, je ne dis pas que lorsqu’on est célibataire on a besoin de la lecture pour combler un vide ou que sais-je, je trouve aussi que c’est positif de pouvoir prendre du temps pour soi et pour ses activités personnelles !). BREF, tout ça pour dire que vous ne savez pas quelle est la situation de tel blogueur qui lit 20 romans par mois, et la plupart du temps il n’y a pas de mystère à un rythme de lecture soutenu.

En gardant cela en tête, je vous propose donc 10 astuces pour trouver du temps pour lire et bloguer !

 

1) Choisir

Il n’y a pas de miracle, le temps n’est pas extensible et on ne peut pas tout faire. Par conséquent, le temps que vous prenez pour lire, vous le prenez sur celui d’une autre activité. A partir de là, chacun est libre mais tout est une question de choix ! N’avoir pas le temps ne veut pas dire grand chose en fait, c’est simplement que l’on choisit à quoi l’on consacre son temps. A la fac, je me suis rendue compte qu’en soi, avec mon emploi du temps chargé, je n’avais le temps pour rien, et donc ce temps, il fallait le prendre.

Cela signifie aussi que lire demande un arbitrage entre ses activités. Il faut se demander ce qu’on a le plus envie de faire à tel moment et se fixer des priorités. Est-ce que je préfère passer ma soirée à lire ou à regarder un film ? Est-ce que je veux faire la grasse mat ou me lever tôt pour avoir le temps de faire ça ? Il ne faut pas essayer de tout faire en même temps. Je sais que je fonctionne beaucoup par périodes, selon les jours, selon les humeurs. Je peux ne pas regarder de films pendant un mois et passer toutes mes soirées à lire, et le mois suivant réduire le rythme de lecture pour regarder tous les épisodes d’une nouvelle série. Les blogs et les réseaux sociaux peuvent être assez pressurisants de ce point de vue, en incitant à la lecture, mais il n’y a aucun mal à faire une pause de blog ou de lecture pour se consacrer à d’autres activités, profiter de sa famille ou se balader pour s’aérer l’esprit. Rien n’oblige à sacrifier ses autres loisirs pour la lecture !

Cela signifie aussi que l’on peut trouver du temps pour lire en y consacrant une plus grande part de son temps libre, par exemple en trainant moins sur internet (terrible pour faire quelque chose tout en ne faisant rien), en éteignant la télé… Dans mon cas, je sais que je lis aussi beaucoup parce que je n’aime pas spécialement regarder la télé (et de toute façon je n’en ai pas dans mon studio). Bref, tout est une question d’habitude et de préférence.

2) Privilégier des livres qui se lisent facilement / vite

J’ai remarqué que, pour un même nombre de pages, certains livres se lisaient beaucoup plus vite que d’autres. C’est le cas en particulier des romans jeunesse ou young adult, parce que l’écriture est simple, fluide, et comporte souvent beaucoup de dialogues (sans compter la mise en page très aérée dans certains cas !). Mon autre conseil est, dans un premier temps, de choisir des romans courts. Lorsqu’on a peu de temps pour lire, le risque, si l’on se lance dans un pavé, est de le laisser trainer, d’avoir l’impression de ne pas avancer, d’oublier les éléments de l’histoire…jusqu’à finir par être lassé et décrocher.

3) Rentabiliser son temps : occuper les créneaux « vides »

Très clairement, on a rarement 3 heures devant soi pour lire. L’astuce consiste donc à remplir de lecture/blogging tous les petits moments vides de la journée. Quand vous avez un emploi du temps très serré, cela vous change la vie ! (Margaud Liseuse en parlait récemment, dans une vidéo générale sur l’organisation.). En y réfléchissant, il y a beaucoup de petits créneaux d’attente, pendant lesquels on ne fait rien, et que l’on pourrait récupérer pour la lecture. Par exemple, vous pouvez lire quelques minutes en attendant que votre thé infuse, que votre café refroidisse, que vos pâtes cuisent, que votre téléchargement soit terminé, que votre imprimante ait fini de cracher les 50 feuilles que vous devez lire pour les cours…. [Les plus hardis liront en mangeant, mais personnellement j’ai trop peur de salir mon livre et je trouve ça pas très pratique !] Pensez aussi à votre livre lorsque vous êtes en avance à un rendez-vous, dans une file d’attente, dans la salle d’attente du médecin, en attendant votre bus… Bien sûr, cette astuce ne vous conviendra que si vous parvenez à vous replonger rapidement dans l’histoire et que cela ne vous gêne pas d’interrompre votre lecture après 10 minutes (ce qui n’est pas toujours très agréable, je vous l’accorde….). Même si vous ne consacrez pas ces moments à la lecture, rentabiliser ces petits espaces par une activité quelconque libérera d’autres moments pour la lecture et le blog.

Dans le même ordre d’idée, on peut également consacrer à la lecture et au blog ses pauses dans la journée : raccourcir sa pause déjeuner, profiter de l’intercours, s’isoler pendant les pauses au travail. C’est peut-être un peu plus délicat car il faut trouver un bon arbitrage entre sa lecture et sa sociabilité, mais, de temps en temps, pourquoi pas ?

4) Devenir multitâche

Faire plusieurs choses en même temps devient essentiel lorsqu’on cherche à gagner du temps. Pour moi, c’est un moyen de ne pas sacrifier mes loisirs, même lorsque j’ai beaucoup de travail. Par exemple, je repasse devant un film, je me mets un épisode de série pendant le repas… Ainsi, on peut joindre l’utile à l’agréable et on ne culpabilise pas de passer un après-midi à regarder sa série alors que l’on a du travail ! Pour ceux qui sont adeptes des livres audio, vous pouvez aussi « écouter » un livre en faisant le ménage ou lors d’un trajet à pied par exemple. Certains lisent également dans leur bain ou dans la rue en marchant, mais cela me semble bien trop risqué pour quelqu’un d’aussi maladroit que moi haha !

5) Prendre les choses du bon côté : profiter des trajets en transports en commun

Depuis que je fais ça, je ne me plains plus des heures passées dans les transports ! Lorsque j’étais à la fac, c’était d’ailleurs le seul moyen que j’avais trouvé pour retrouver le temps de lire. Bien sûr, cela fonctionne seulement si vous habitez en ville (en particulier en région parisienne) et que vous avez un long trajet pour vous rendre en cours ou au travail. C’est aussi plus pratique si le trajet est continu que si vous prenez une correspondance toutes les dix minutes. Qui a dit qu’on perdait son temps dans les transports ?

6) Se réserver des soirées « pour soi », au calme

C’est bien d’avoir des activités en soirée, des sorties, ou de travailler. Mais je pense que c’est aussi important, de temps en temps, de simplement se poser et de se dire « ce soir, je me fais une soirée lecture ». Actuellement, en ce qui me concerne, c’est le seul créneau de lecture que je trouve. Mais c’est mon moment détente de la journée, je sais que vers 21h30-22h j’arrête de réviser et je passe une heure ou deux à lire tranquillement.

7) Avancer légèrement son réveil

Ce conseil s’adresse aux lève-tôt ! Je le pratiquais beaucoup l’année dernière : je mettais mon réveil volontairement en avance, pour être sûre d’avoir 15-20 minutes pour lire tranquillement le matin avant de partir en cours.

8) Limiter les réseaux sociaux  

Voilà une astuce que j’emprunte à Margaud Liseuse. En l’entendant, je me suis rendue compte à quel point, sans en avoir l’air, les réseaux sociaux nous bouffent du temps. Pensez à toutes ces minutes et ces heures perdues à checker Twitter, Snapchat et Instagram, à vous perdre sur Facebook… et remplacez-les par un livre.

9) Mieux organiser son activité de blogueur

Je passerai plus rapidement sur ce point car j’avais déjà parlé de l’organisation d’un blogueur dans un autre article. Etre bien organisé permet de bloguer de manière plus efficace et de concilier son blog et son emploi du temps. Il est possible de gagner du temps sur la rédaction des chroniques en prenant des notes au préalable. Se programmer des moments réservés au blogging est une manière de se créer une routine et de ne pas renoncer à son blog dès que l’on est trop occupé. Enfin (et surtout si vous souhaitez vous garder un temps conséquent pour la lecture), il faut trouver un rythme de publication adapté à ses envies et à son emploi du temps. Il faudra sans doute trouver un compromis entre le blog et la lecture, accepter de passer du temps à écrire des articles plutôt qu’à lire, et inversement choisir ce que l’on chronique pour ne pas être débordé par le blog.

10) Limiter le temps consacré à la consultation des autres blogs

Certes, la blogosphère repose sur l’échange et le partage, et avoir un blog pour rester dans son coin et ne pas suivre ce que font les autres blogueurs n’est pas vraiment dans l’esprit. Mais quand vous avez un emploi du temps très chargé et que vous ne pouvez pas consacrer beaucoup de temps au blogging, il est clair qu’il vaut mieux passer un peu moins de temps à lire les articles des blogueurs plutôt qu’arrêter soi-même d’en écrire ! Pour que la lecture des blogs reste gérable, essayez de faire un tri et de suivre de manière régulière un plus petit nombre de blogs. L’application WordPress est aussi pratique pour lire rapidement les nouveaux articles directement sur son fil, par exemple dans les transports ou entre deux cours.

* * *

Voilà pour cette longue réflexion du mois ! J’espère que ces quelques astuces vous auront aidé à consacrer plus de temps à vos activités préférées, et à augmenter votre rythme de lecture/blogging si vous cherchiez à le faire !

N’hésitez pas à me dire en commentaires comment vous vous organisez pour gérer la lecture, le blog et vos impératifs professionnels/étudiants/familiaux/sociaux !

13 réflexions sur “Réflexions d’une blogueuse #17

  1. Je trouve ton article très intéressant. Il est vraiment que si on trouve le temps, on peut lire un petit peu tous les jours. J’étais dans le même cas que toi après mon lycée, j’estimais ne plus avoir du tout le temps de lire et puis j’ai déménagé seule et là, j’ai retrouvé le temps de lire et surtout l’envie de lire, ça me passait le temps et puis c’est redevu ma passion. Je pense que ton article pourra aider pas mal de personnes en tout cas 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. Ton article est très intéressant puisque tu donnes pleins de petites astuces toutes simples 🙂 Je me suis reconnue puisqu’au lycée et au début de la fac je ne lisais plus du tout, je ne prenais pas le temps pour hormis pendant les vacances mais ça a fini par me gonfler ^^ Depuis cette année je lis dans les transports en commun, ce qui me fait environ 1h de lecture par jour et j’essaie de choisir des livres captivants ou des livres jeunesse sans prise de tête histoire d’être bien concentrée et de ne pas trop décrocher 🙂

    Aimé par 1 personne

    • Merci ! 🙂 comme je te comprends ! Les transports en commun ça sauve une vie de lecteur 😉 moi je sais qu’avant je m’accrochais a mon livre pour le finir alors que maintenant je n’ai plus de scrupule, quand je vois que ça ne me plaît pas trop, j’abandonne, plus de temps à perdre avec des livres qu’on n’aime pas !

      Aimé par 1 personne

  3. Jolie réflexion! Je suis d’accord avec toi, il ne faut pas se comparer les uns aux autres concernant le nombre de livres, de pages que l’on lit … Ça dépend obligatoirement de nos activités, de nos vie personnelles et professionnelles. Et bien sûr, tu as encore raison, le temps n’est pas extensible!
    Pour ma part, ma journée est consacrée est boulot, puis j’ai 1h30 de sport par jour … Donc forcément ma journée est bien entamée! Je ne compte pas sur le matin pour lire puisque je ne suis pas du tout matinale! Résultat, il me reste le soir! C’est le créneau que je réserve à la lecture et au blogging. Lire avant de dormir, c’est ce que je préfère! Le weekend est aussi un bon moment pour avoir un peu plus de temps pour lire 🙂

    Aimé par 1 personne

  4. J’ai eu la même problématique le mois dernier, lorsque je me suis retrouvée avec un planning de cours très très dense qui me bouffait littéralement toutes mes journées. Alors autant pour bloguer je trouvais encore le temps (parce que j’ai différents types d’articles plus ou moins longs à rédiger), autant pour lire j’étais totalement à la ramasse et ça me frustrait beaucoup (l’envie était là, mais insatisfaite…). Et je trouve tes conseils très utiles ! Autant le réveil plus tôt, ce ne sera pas pour moi, autant le reste recoupe pas mal avec mon expérience du mois passé^^

    Aimé par 1 personne

    • Je comprends tout à fait, c’est rageant de devoir laisser tomber la lecture faute de temps ! Je comprends pour le reveil, je suis une lève tôt mais ce n’est pas le cas de tout le monde ! (mais au contraire le soir je m’endors sur mon livre ^^). Chouette que les astuces te plaisent !

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s