A la recherche… #8

A la recherche

Le principe : à la manière d’une libraire/bibliothécaire face à un lecteur en quête d’un livre particulier, je vous présente chaque mois une liste thématique pour satisfaire votre curiosité. Je n’aurai pas forcément lu tous les livres que je vous citerai (on ne peut pas avoir tout lu…), mais ce seront au moins des livres dont j’ai entendu parler et/ou qui font partie de ma WL.

∴ A la recherche…de romans sur les guerres mondiales ∴

 

Aujourd’hui, on va parler d’un des sujets les plus traités dans les romans historiques : la Première et la Seconde guerre mondiale. Que ce soit des grands classiques ou des sorties récentes, cela semble être une source d’inspiration intarissable pour les auteurs. J’ai volontairement écarté les témoignages et certaines œuvres très célèbres. J’ai préféré essayer de mettre en avant des romans un peu moins connus et qui traitent le sujet de manière assez diverse, histoire d’éviter l’overdose. Parce que, soyons honnêtes, les romans sur les guerres mondiales se ressemblent souvent. Si vous souhaitez une sélection plus exhaustive, je vous invite à consulter la liste que j’ai créée sur Livraddict. 

C’est parti !

On commence par La Chambre des officiers, un court roman particulièrement marquant qui nous plonge dans la peau d’un soldat gravement mutilé au visage. La guerre sera pour lui une longue reconstruction dans une chambre d’hôpital aux côtés de ses camarades.

On change tout à fait de style avec Le chemin des âmes : Joseph Boyden mêle habilement témoignage sur la culture indienne et récit de deux Cree engagés volontaires dans l’armée canadienne.

On a beaucoup parlé d’Au-revoir là-haut, prix Goncourt 2013. Deux survivants désabusés de la Première guerre mondiale y imaginent une arnaque audacieuse pour combattre leur sentiment d’abandon.

Un petit classique pour finir : Hemingway nous raconte l’histoire d’amour tourmentée entre un jeune Américain blessé sur le front d’Italie et son infirmière qui tentent de fuir la guerre

Passons maintenant à la Seconde guerre mondiale. Dans Lettres à Stella, Jess découvre une correspondance datant de 1943 entre une femme britannique mariée et un aviateur américain, et est décidée à mener son enquête pour savoir ce qui leur est arrivé.

Je vous avais déjà parlé du fameux Cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates, l’histoire d’un club de lecture de Guernesey créé pendant la guerre comme échappatoire à l’occupation allemande.

Le chant du Rossignol met en scène deux sœurs et deux façons de survivre à la guerre et à l’envahisseur : Vianne, forcée d’accueillir un officier allemand sous son toit, et Isabelle, engagée dans la résistance à Paris.

Je découvre en même temps que vous Pardonne-moi, de Jodi Picoult, une auteur que j’apprécie beaucoup. On y côtoie Sage Singer, en proie à un dilemme face aux actes terribles commis durant la guerre par Josef Weber, un vieil homme avec qui elle a noué amitié.

Le roman de Valentine Goby a l’air intéressant mais particulièrement dur, témoignage du camp de concentration pour femmes du Ravensbrück et de la Kinderzimmer, une pièce dévolue aux nourrissons.

 

Pas mal d’auteurs connus ont écrit des romans moins connus sur la guerre. Michel Bussi s’interroge sur la moralité des choix en temps de guerre pour sauver sa vie, au moment du débarquement en Normandie.

Joël Dicker s’intéresse lui au Special Operation Executive, une branche des services secrets britanniques chargée de mener des actions de sabotage et de renseignement à l’intérieur des lignes ennemies, dont les membres sont issus des populations locales.

Ken Follett met en scène une espionne britannique sur le sol français chargée d’anéantir le système de communication allemand.

On continue sur le thème de l’espionnage avec La Danse des vivants : un jeune officier français parlant allemand se réveille amnésique en août 1918, puis est engagé par les services secrets français pour infiltrer l’armée allemande…jusqu’à être démasqué et retourné par les services secrets allemands.

Enfin, Toute la lumière que nous ne pouvons voir tisse le destin croisé de Marie-Laure, fille d’un homme travaillant au Muséum d’histoire naturelle auquel on a confié un joyau rare pour éviter que les Allemands s’en emparent, et de Werner, orphelin enrôlé par les Jeunesses hitlériennes et soldat de la Wehrmacht.

 

On termine avec des romans qui explorent une facette plus originale, méconnue de la Seconde guerre mondiale. Dans Churchill m’a menti, Caroline Grimm nous conte le destin longtemps ignoré de l’île de Jersey, abandonnée par Churchill en juin 1940 et envahie par les Allemands.

Le Sel de nos larmes, roman jeunesse, suit quatre adolescents nés dans un pays différent, réunis par leur destin de réfugiés cherchant à embarquer sur le même navire pour fuir l’avancée des troupes soviétiques.

Direction le Japon avec La voix des vagues : Amaterasu est bouleversée lorsqu’un homme horriblement défiguré frappe à sa porte et prétend être son petit-fils, mort le 9 août 1945 dans le bombardement de Nagasaki.

Sortie la plus récente de cette sélection, Sonate pour Gustav se déroule en Suisse, où l’amitié entre Gustav, orphelin de son père policier qui laissa des réfugiés juifs entrer dans le pays, et Anton, pianiste prodige, est mise à mal par la guerre.

* * *

Voilà, j’espère que cette sélection vous aura donné des idées de lecture !

En bonus, je vous glisse certaines œuvres rendues célèbres par leur adaptation cinématographique, parfois au point de faire oublier qu’il y avait un roman au départ !

Publicité

13 réflexions sur “A la recherche… #8

  1. J’en ai pas mal dans ma PAL de la à liste ^^ J’ai vu l’adaptation de Suite française et j’ai adoré mais apparemment ce n’est pas ultra fidèle au livre. of course Joseph Boyden 😍 J’ai appris qu’il était en résidence de création à Marseille jusqu’à fin novembre, j’aurais trop aimé allé le voir mais bon c’est pas à côté 😕 Sinon j’ai beaucoup aimé un long dimanche de fiançailles mais pas du tout Kinderzimmer dont le style est étouffant 😉

    Aimé par 1 personne

  2. Très belle sélection, merci ! Je suis actuellement en train de lire un roman sur la fuite en Amérique du sud d’un nazi tristement célèbre (La disparition de Josef Mengele, d’Olivier Guez). Je ferai mon billet vendredi si ça t’intéresse. On peut ajouter à ta liste Voyage au bout de la nuit de Céline, Le silence de la mer de Vercors et, même si ce n’est pas exactement un roman, le Journal d’Anne Frank. En tout cas, j’ai lu certains de ceux que tu proposes, mais pas tous, loin s’en faut. Celui qui me tente le plus dans ta sélection est le roman de Pierre Lemaître… Bon dimanche !

    Aimé par 1 personne

    • J’ai aussi le roman de Pierre Lemaitre sur ma WL prioritaire, j’aimerais le lire avant de voir le film !
      Je connaissais pas du tout La disparition de Josef Mengele, hâte de voir ton billet !
      J’ai lu Le silence de Vercors et j’en garde un assez bon souvenir, et les deux autres sont bien sûr des classiques qui m’attendent !

      Aimé par 1 personne

  3. Pingback: * Bilan du mois d’octobre * | Petite Plume

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s