Ces livres de ma Wish-List #1

ces-livres-de-ma-wl.jpg

Bonjour à tous ! Aujourd’hui je vous retrouve avec un nouveau rendez-vous créé par Sorbet Kiwi. Je l’ai trouvé intéressant et inspirant alors j’ai décidé de le reprendre !

Le principe : Présenter des livres présents dans notre Wish-List (liste des livres que l’on ne possède pas et que l’on a envie de lire). C’est l’occasion de parler des livres qui nous attirent mais que l’on n’achètera ou ne lira pas avant un certain temps. Ma WL sur Livraddict comporte actuellement 537 livres, autant vous dire que j’ai de la matière !

C’est parti pour la première édition qui tombe à pic quelques jours avant les cadeaux !

  • Mille femmes blanches, Jim Fergus

51zadzkykol-_sx305_bo1204203200_En 1874, à Washington, le président Grant accepte la proposition incroyable du chef indien Little Wolf : troquer mille femmes blanches contre chevaux et bisons pour favoriser l’intégration du peuple indien. Si quelques femmes se portent volontaires, la plupart vient en réalité des pénitenciers et des asiles… L’une d’elles, May Dodd, apprend sa nouvelle vie de squaw et les rites des Indiens. Mariée à un puissant guerrier, elle découvre les combats violents entre tribus et les ravages provoqués par l’alcool. Aux côtés de femmes de toutes origines, elle assiste à l’agonie de son peuple d’adoption…

Jim Fergus, c’est THE auteur des Indiens. L’histoire des peuples amérindiens (un des plus grands drames de l’histoire) m’intéresse beaucoup. Alors que l’auteur a récemment publié la suite, il serait grand temps que je lise le tome 1 !

9782748506884

  • Meto, Yves Grevet

Soixante-quatre enfants vivent coupés du monde, dans une grande maison. Chacun d’eux sait qu’il devra en partir lorsqu’il aura trop grandi. Mais qu’y a-t-il après la Maison ?…

Une trilogie jeunesse bien connue qui me fait de l’œil depuis que je l’ai aperçue une fois à la médiathèque (2008 !). A mi-chemin entre l’orphelinat et la dystopie…très intriguant !

  • En attendant Bojangles, Olivier Bourdeaut

en-attendant-bojangles.jpgSous le regard émerveillé de leur fils, ils dansent sur « Mr. Bojangles » de Nina Simone. Leur amour est magique, vertigineux, une fête perpétuelle. Chez eux, il n’y a de place que pour le plaisir, la fantaisie et les amis. Celle qui donne le ton, qui mène le bal, c’est la mère, feu follet imprévisible et extravagant. C’est elle qui a adopté le quatrième membre de la famille, Mademoiselle Superfétatoire, un grand oiseau exotique qui déambule dans l’appartement. C’est elle qui n’a de cesse de les entraîner dans un tourbillon de poésie et de chimères. Un jour, pourtant, elle va trop loin. Et père et fils feront tout pour éviter l’inéluctable, pour que la fête continue, coûte que coûte. L’amour fou n’a jamais si bien porté son nom.

Je ne compte plus les chroniques élogieuses de ce petit roman à la couverture pétillante. Un air de Nina Simone, une famille gagnée par la folie… Il me le faut ! J’attendrai sûrement la sortie poche pour me le procurer, car 15 euros pour 160 pages, c’est un peu cher payé…

9782365691659.jpg
  • La voix des vagues, Jackie Copleton

Lorsqu’un homme horriblement défiguré frappe à la porte d’Amaterasu Takahashi et qu’il prétend être son petit-fils disparu depuis des années, Amaterasu est bouleversée. Elle aimerait tellement le croire, mais comment savoir s’il dit la vérité ? Ce qu’elle sait c’est que sa fille et son petit-fils sont forcément morts le 9 août 1945, le jour où les Américains ont bombardé Nagasaki ; elle sait aussi qu’elle a fouillé sa ville en ruine à la recherche des siens pendant des semaines. Avec l’arrivée de cet homme, Amaterasu doit se replonger dans un passé douloureux dominé par le chagrin, la perte et le remord.

Un autre joli roman que j’ai vu passer sur la blogo. J’ai découvert récemment la maison d’édition Les escales, elle semble douée pour nous faire voyager !

  • Chroniques, de Bob Dylan
Chroniques.jpgBob Dylan replonge avec délices dans le Village de 1961, quand, jeune homme introverti, il découvrait Manhattan. Pour le chanteur folk débutant né dans le Midwest, New York est la ville de tous les possibles, de toutes les passions : nuits blanches enfumées, découvertes littéraires, amours fugaces, amitiés indestructibles. Les souvenirs de l’enfance reviennent ici comme autant d’illuminations, composant l’histoire d’un musicien de génie qui aspirait à la gloire mais ne la supportait pas
Amatrice du musicien, j’aimerais découvrir le prix Nobel controversé…

  • Je sais pas, Barbara Abel
je-sais-pasUne belle journée de sortie des classes qui vire au cauchemar. Une enfant de cinq ans a disparu. Que s’est-il passé dans la forêt ? À cinq ans, on est innocent, dans tous les sens du terme. Pourtant, ne dit-on pas qu’une figure d’ange peut cacher un cœur de démon ?
Je ne suis pas particulièrement adepte des thrillers, mais j’ai entendu beaucoup de bien de celui-ci et je dois dire qu’il semble très prenant. Une enfant disparue, une maîtresse introuvable, l’innocence remise en question… Glaçant, n’est-il pas ?

  • Le complexe d’Eden Bellwheter, Benjamin Wood

9782253087229-001-tCambridge, de nos jours. Un soir, en passant dans le campus après le travail, Oscar, aide-soignant,  est attiré par les sons de l’orgue provenant de la chapelle de King’s College. Subjugué malgré lui, il ne peut maîtriser un sentiment d’extase. Dans l’assemblée, une jeune femme capte son attention. Iris n’est autre que la sœur de l’organiste prodige, Eden Bellwether. Introduit par Iris dans leur cercle d’amis, Oscar va découvrir la passion exclusive d’Eden pour la musique baroque et ses conceptions étranges sur l’usage hypnotique se son art.

Prix du roman Fnac en 2014, et environ depuis cette date dans ma WL, ce roman me fait envie, même si je ne me suis toujours pas lancée, notamment à cause d’avis mitigés sur le style de l’auteur.

  • Eleanor and Park, Rainbow Rowell

bm_CVT_Eleanor-and-Park_8591.jpg1986. Lorsque Eleanor, nouvelle au lycée, trop rousse, trop ronde, s’installe à côté de lui dans le bus scolaire, Park, garçon solitaire et secret, l’ignore poliment. Pourtant, peu à peu, les deux lycéens se rapprochent, liés par leur amour des comics et des Smiths… Et qu’importe si tout le monde au lycée harcèle Eleanor et si sa vie chez elle est un véritable enfer, Park est prêt à tout pour la sortir de là.

On termine par quelque chose de plus léger avec ce roman jeunesse qui semble mignon tout plein. Rainbow Rowell est assez réputée dans l’univers jeunesse et parmi la blogo pour ses livres émouvants, drôles et attachants. Hâte de la découvrir !

Publicités

8 réflexions sur “Ces livres de ma Wish-List #1

  1. J’ai adoré Le complexe d’Eden Bellwheter. Ce livre a su me happer alors qu’il ne me tentait pas spécialement (un emprunt un peu hasardeux, j’en avais lu du bien dans un magasine mais j’étais un peu septique sur le résumé..). D’ailleurs, emprunter c’est souvent une solution quand on n’est pas sûr d’aimer. :’) Je ne connais pas les autres !

    Aimé par 1 personne

  2. Pingback: * Bilan du mois de décembre * | Petite Plume

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s