Quatre lectures de Noël [2018]

Bonjour à tous !

Je vous retrouve avec un article plus très à jour. Ce n’est pas grave, on va dire qu’ici, Noël, c’est toute l’année 😀 En réalité, j’ai pris un peu de retard dans l’écriture de mes chroniques, mais je tenais à vous sortir cet article pour vous présenter les lectures qui m’ont accompagnée pendant les fêtes. Et, quoi qu’on dise, ça fait du bien de prolonger un peu la magie de Noël, même si l’on a repris les cours ou le travail !

Un Noël dans ses bras, Sarah Morgan

couv24297560 Coup de foudre sous la neige est constitué de deux histoires, je dirais presque deux nouvelles. Je n’en ai lu qu’une : Un Noël dans ses bras. A la veille de Noël, Evie est au fond du gouffre? Plaquée par son fiancée, virée de son appart, elle manque se faire virer et est rétrogradée en femme de chambre dans un hôtel de luxe. Elle se retrouve, par un concours de circonstances, dans les bras de Rio, homme d’affaire italien, patron de l’hôtel à la réputation sulfureuse, piégée par un paparazzi. Pour sauver les apparences, Rio et Evie vont devoir jouer le couple parfait aux yeux de tous.

Vous l’aurez compris, on reste dans un schéma classique de romance. J’ai eu du mal avec le cliché du mec viril, riche, macho collectionnant les conquêtes, incapable d’éprouver des sentiments amoureux. Et évidemment, on voit le coup de foudre  venir. Mais j’avoue que l’histoire est plutôt agréable à suivre, même si l’intrigue est un poil trop rapide. C’est mignon et gentil, parfait pour la période. Un peu comme un téléfilm de Noël tout doux.

Verdict Une bonne suprise

Une seconde avant Noël, Romain Sardou

couv62074190.gif1851. A Cokecuttle, une cité industrielle anglaise, le petit Harold survit péniblement, vivant sous les ponts et ramonant des cheminées. Et pourtant… Harold ignore qu’il est promis à un destin fantastique. Guidé par un génie invisible, il va découvrir un monde peuplé de lutins, d’arbres magiques et de rennes volants.

Romain Sardou réécrit l’histoire d’un orphelin devenu Père Noël, dans un conte à la Dickens. L’influence du grand auteur britannique transparait dans les tournures de phrases, le contexte ouvrier du XIXème siècle et la place réservée aux enfants miséreux. Le roman nous montre sans détour la pauvreté, l’orphelinat, la violence, le travail des enfants et la maladie. Impossible de ne pas ressentir de l’empathie pour ce pauvre Harold. Et, tout à coup, au milieu d’un univers réaliste, le fantastique apparait. Il a de quoi surprendre et peut être difficile à visualiser. Mais il nous apporte cette touche de magie, à travers un univers de lutins et de créatures chassées de la Terre qui arbitrent le destin des humains. L’histoire est prévisible – forcément, on connait tous le père Noël. Qu’importe, l’auteur a un réel talent de conteur et maitrise l’art de s’adresser directement au lecteur. J’avais l’impression d’être assise au coin du feu et d’écouter une histoire. Un conte traditionnel, plein de bons sentiments, qui nous fait retomber en enfance – et c’est ce qu’on aime, à Noël.

Verdict Une bonne suprise

 

All I want for Christmas, Emily Blaine

couv15062135 Là, je tire la sonnette d’alarme. Qu’est-ce que c’est cliché, et qu’est-ce que c’est mal écrit ! Je veux bien prendre sur moi pour passer outre les grosses ficelles et les personnages un peu caricaturaux des romances. Sauf que là, ça devenait illisible et malaisant. Le style de l’auteur n’est pas agréable à lire, les dialogues sonnent faux, poussifs voire carrément lourdingues. L’histoire d’amour n’est en soi pas si mal. L’amitié fusionnelle, la belle complicité entre Emma et Yann est touchante. Mais, en à peine 200 pages, l’histoire va beaucoup trop vite, et perd du coup le peu qu’elle aurait pu avoir en crédibilité. Comment une relation qui n’a pas bougé en dix ans peut basculer autant en quelques jours ? (et je passe encore sur le côté malsain d’une relation basée sur des non-dits durant des années). Pour ne rien arranger, j’avais plus l’impression de lire un roman érotique, avec beaucoup de scènes de sexe assez crues, qu’une romance de Noël. Et comme souvent, Yann est excessivement possessif et jaloux, ça devient inquiétant pour l’image de la femme. Bref, une romance survolée, prévisible et sans romantisme.

Verdict Sans plus

Noël à la petite boulangerie, Jenny Colgan

couv52060749

On finit sur une note plus réjouissante. J’ai beaucoup aimé retrouver Polly, Huckle et Neil le macareux, dans ce nouvel épisode des aventures de la Petite boulangerie. Même si je n’avais pas lu Une saison à la petite boulangerie, je n’ai pas eu de difficulté à suivre l’histoire et je n’ai pas été trop spoilée. Polly a emménagé dans un phare de Mount Polbearne avec Huckle et Neil. Elle se consacre corps et âme à son activité de boulangère mais, à l’approche des fêtes, a du mal à s’accorder du repos et à profiter de son couple et de ses proches. Comme si ça ne suffisait pas, Kerensa a fait une erreur qu’elle est en train de payer cher, et son secret angoisse Polly.

Noël à la petite boulangerie a confirmé ce que j’aime dans cette série : le personnage de Polly, le côté feel-good, le bon pain, le charme de l’île et les aventures rocambolesques des habitants de Mount Polbearne. Le duo Polly-Huckle forme un beau couple dont on a plaisir à suivre le quotidien. Pourtant, l’histoire n’est pas niaise car tout n’est pas rose. L’auteur aborde aussi des sujets sérieux, comme l’équilibre vie pro/vie perso, la peur de l’engagement, le fait de fonder une famille, les projets de couple, les rapports familiaux compliqués, l’absence du père…  On accompagne une nouvelle fois Polly dans ses difficultés et ses réflexions sur la façon de gérer sa vie. On découvre également une autre facette de Kerensa, dont le couple est plus présent dans ce tome. Malgré quelques répétitions, j’ai aimé les thématiques abordées, la touche de Noël et les messages délivrés. Les fêtes devraient être pour chacun l’occasion de prendre du temps pour sa famille et ses proches, se recentrer sur soi et partager avec les autres.

Verdict Un bon moment

Tout ça m’a donné l’impression d’être de nouveau le 25 décembre, et je ne résiste pas à l’envie de vous souhaiter un Joyeux Noël complètement hors de propos 😀

N’hésitez pas à partager en commentaire vos lectures de Noël si vous aimez en lire à cette période !

Publicités

Mes sagas en cours (littérature adulte)

Bonjour à tous !

Je reviens aujourd’hui pour faire le point sur mes sagas entamées. Il y a celles dont j’ai adoré le premier tome, celles que je ne suis pas sûre de poursuivre, celles dont j’ai envie d’aller au bout malgré mon avis mitigé… Quoi qu’il en soit, pour une raison ou une autre (ou pour aucune raison valable à part le temps qui file trop vite et les autres lectures qui passent avant au gré de mes envies), j’ai encore plusieurs tomes à découvrir.

Les voici !

Le cimetière des livres oubliés (2/3)

J’ai eu un gros coup de cœur pour le premier tome du Cimetière des livres oubliés, grâce à la plume de Carlos Ruiz Zafon, l’ambiance trouble et les mystères à dénouer. J’ai été un peu moins séduite par le deuxième volume, plus mystique et plus noir. Le troisième tome sera-t-il à la hauteur ? Sans parler du quatrième tome qui vient de paraitre des années plus tard.

 

La saga des Neshov (3/5)

Cette saga est difficile à classer. L’ambiance est plutôt sombre, froide, comme les relations entre les personnages. On a du mal à s’attacher aux personnages et l’on peut se sentir écrasé par la situation familiale dramatique. Et pourtant, elle est étrangement prenante. Je n’ai pas pu m’empêcher de vouloir lire la suite après ma découverte de La terre des mensonges. Je suis par contre intriguée par les deux derniers tomes, pour une saga qui à l’origine était annoncée comme une trilogie.

Lire la suite

Ces romans qui sont surcotés à mon goût #2

Bonjour à tous !

Je suis contente de vous retrouver pour un nouvel article spécial unpopular opinion. Comme la première édition vous avait bien plu et que j’en ai encore pas mal en stock, je reviens avec une nouvelle fournée. Ici, pas de langue de bois, je vous parle de ces romans dont on parle trop (ou du moins trop en bien) à mon goût. Ce n’est pas forcément que je ne les ai pas aimés, simplement j’ai été un peu déçue après tous les éloges entendus.

51n7rn0zrpl-_sx195_[chronique]

On commence fort avec un auteur à succès, Gilles Legardinier. Je n’y arrive pas, tout simplement. Pour sa défense (et la mienne), je ne suis pas trop « romans humoristiques ». Au-delà de ça, je n’ai pas accroché au style, et j’ai trouvé l’histoire plate et les personnages caricaturaux.

CVT_La-face-cachee-de-Margo_2155

[chronique]

J’ai du mal à comprendre l’engouement autour de John Green. Je n’ai pas du tout apprécié le personnage de Margo. On nous la présente comme une fille libre, mystérieuse, dérangeante. Elle suscite l’admiration des autres adolescents. Pourtant, je l’ai surtout jugée égoïste et malsaine. Au-delà du personnage, j’ai trouvé que l’histoire manquait de fond. On nous monte tout un suspens autour de la disparition de Margo et finalement on reste sur notre faim.

Lire la suite

Ces romans dont on ne parle pas assez #1

Bonjour à tous !

Après vous avoir parlé des romans que je trouvais surcotés, il est temps d’inverser la perspective et de mettre sur le devant de la scène des romans qui, au contraire, ne font pas assez parler d’eux. Je reprends l’idée de cet article à Idées à lire, merci à elle pour l’inspiration !

Avez-vous déjà ressenti ce sentiment de frustration face à des romans que vous avez adoré et qui n’ont pas connu le succès qu’ils méritent ? Cette envie de crier à tout le monde de les lire ? Voilà à quoi sert cet article : réparez les injustices ! La blogo a tendance à renforcer les inégalités de visibilité entre les romans. On voit des effets de mode, avec certains titres qui sont partout, et une tendance à privilégier les nouveautés. Dans cette série d’articles, j’espère vous donner envie de découvrir des titres qui sont passés plus incognito sur les étals des librairies.

couv5294826[chronique]

Ce que j’adore avec ce roman, c’est que ni le titre ni la couverture ne laissent présager son contenu. Un roman plein d’humour et de fraicheur sur deux sœurs septuagénaires qui se lancent dans un projet totalement loufoque.

Lire la suite