Miss Cyclone, Laurence Peyrin

couv46013205.jpgConey Island, là où New York se jette dans la mer, est un endroit enchanteur l’été, avec sa fête foraine légendaire, et fantomatique l’hiver quand les manèges sont à l’arrêt. C’est là qu’Angela et June, 16 ans, ont grandi ensemble. Deux jeunes filles vives et joyeuses, que rien ne destinait à s’entendre, et que rien ne peut séparer. Mais une nuit, la nuit où toute la jeunesse new-yorkaise pleure la mort de John Lennon, leur vie prend un tour inattendu. Leur destin à toutes les deux en sera changé à jamais. 

* * *

J’ai découvert Laurence Peyrin l’année dernière avec La drôle de vie de Zelda Zonk dont j’étais ressortie un peu mitigée car je ne m’attendais pas à une romance. Cela dit, on restait dans du feel-good. J’ai de nouveau entendu beaucoup de bien de Miss Cyclone, et, de nouveau, je n’ai pu m’empêcher d’être un peu déçue. C’est toujours le risque lorsqu’un roman est précédé par sa réputation. Attention, ça ne m’a pas pour autant empêché de passer un agréable moment de lecture.

Lire la suite

Publicités

La drôle de vie de Zelda Zonk, de Laurence Peyrin

couv69564896.pngFoutu mardi, foutue pluie… Sur cette route d’Irlande qu’Hanna a prise tant de fois pour aller à son atelier, c’est l’accident. À l’hôpital, la jeune femme se lie avec Zelda, sa voisine de chambre de 85 ans, positive et joyeuse, experte en broderie. Mais Hanna sent un mystère chez la vieille dame, qui esquive toute question précise sur son passé. Que peut-elle avoir à cacher, à son âge ? Bientôt, Hanna découvre que Zelda Zonk était le nom d’emprunt de Marilyn Monroe quand elle voulait passer inaperçue. Hanna sait bien que c’est absurde, Marilyn est morte il y a presque cinquante ans, et pourtant… Tout en menant l’enquête, Hanna commence à réfléchir au sens de sa propre vie.

* * *

[Suite à un bug de WordPress qui a supprimé mon article, je le poste une nouvelle fois. Heureusement, pour une fois j’avais une copie en stock !]

Laurence Peyrin a fait pas mal parler d’elle sur la blogo, pour son dernier roman Miss Cyclone, comme pour La drôle de vie de Zelda Zonk.

Lire la suite