Réflexions d’une blogueuse #12

NC

Dix conseils pour mieux s’organiser quand on blogue

 

Avant toute chose, je voudrais préciser que je ne prétends pas du tout être la blogueuse la mieux organisée du monde. Il m’arrive de poster de manière irrégulière, de renoncer à certains articles, de laisser s’accumuler les chroniques en retard et de m’y prendre à la dernière minute. Comme tout le monde, j’ai envie de dire. Mais depuis que j’ai commencé le blogging (un peu plus d’1 an et demi), j’ai fait pas mal de progrès en mettant en place quelques techniques pour mieux m’organiser. Voilà 10 conseils que je souhaite partager avec vous !

Lire la suite

Réflexions d’une blogueuse #5

NC

Une blogosphère infinie

(ou comment lutter contre la tentation de consulter tous les blogs du monde)

∼  ∼  ∼

 

Je suis ravie de vous retrouver ce mois-ci, après ma pause de juin, pour vous parler d’un thème qui me tenait à cœur : comment gérer son activité de « lecteur de blog » ?  

interface abonnements

Cela peut vous sembler assez futile, mais c’est un dilemme que j’ai rencontré très tôt après avoir débuté mes activités sur la blogosphère.

Mes débuts en toute innocence : c’est beau la jeunesse…

Quand je suis arrivée sur la blogo, toute novice et n’ayant aucune idée de l’ampleur de la communauté de blogueurs littéraires, j’avais hâte de découvrir des blogs pour voir comment cela fonctionnait et en apprendre un peu plus avant de faire le mien. S’abonner à des blogs est également au départ le moyen le plus évident pour se faire connaitre, ne serait-ce que pour que les autres sachent que vous existez !

Me voilà donc à m’abonner à un premier blog, naviguer, consulter les blogs de sa blogroll, et ainsi de suite de fil en aiguille. Rapidement, on s’aperçoit qu’il y a comme des « réseaux » de blogs : certains blogueurs sont amis entre eux et échangent régulièrement, ce qui fait que vous aurez tendance, quand vous suivez l’un de ces blogs, à suivre l’ensemble du groupe.

Au départ, cependant, je n’avais aucun « critère » pour suivre un blog. Tous les blogs littéraires me semblaient bien, et puisque je débutais, je voulais simplement suivre plein de blogs pour avoir un aperçu global des us et coutumes de la blogosphère.

Lire la suite

Réflexions d’une blogueuse #3

NC

Trouver sa place dans la blogosphère

∼   ∼   ∼ 

 

Vaste question, que se pose tout blogueur à son arrivée à sur la toile, voire après.

En créant mon blog, j’étais assez étrangère à toutes ces préoccupations. Je me disais simplement qu’un blog littéraire cela serait sympa, que je pourrais parler de mes lectures et que ça me donnerait un projet dans lequel me lancer. Je n’allais pas sur la blogosphère avant d’avoir créé le mien, j’ai donc été très étonnée quand j’ai vu à quel point le monde littéraire en ligne était développé. Tous ces blogs, ces communautés, ces amitiés virtuelles ces pages Facebook, ces outils (Hellocoton, Livraddict, Babelio,…)…

Petit à petit sont donc venues les interrogations sur les visiteurs du blog : comment faire connaître le blog ? Car oui, bien sûr, on écrit d’abord pour soi et par plaisir, mais on aime aussi être lu pour ne pas avoir l’impression de parler dans le vide. En suivant d’autres blogs, en observant un peu les échanges entre bloggeurs et les « performances » d’autres bloggeurs bien installés, je me suis rendue compte que 1) J’entrais dans une masse de blogs où le mien n’était aux yeux des autres qu’un parmi tant d’autres et que 2) J’avais encore beaucoup beaucoup de chemin à faire.

Aujourd’hui, après 7 mois de blog, mon blog reste assez modeste. Une soixantaine d’abonnés Facebook, une cinquantaine d’abonnés sur le blog. Il m’arrive parfois d’être prise de doutes quand je vois des blogs avec des centaines d’abonnés et autant de visiteurs par semaine. Au début, je me disais que tout n’était qu’une question de temps : je venais d’arriver, je maîtrisais peu les codes du blogging, les outils de WordPress, je n’avais pas encore tissé de liens avec d’autres bloggeurs, il fallait le temps que je me fasse remarquer… Et puis je me suis rendue compte, un peu honteuse, que certains blogs, pleins de qualités, de professionnalisme et de visiteurs, étaient à peine plus vieux que le mien. D’où l’idée de cet article : au-lieu de se trouver des excuses ou de se plaindre, mieux vaut réfléchir ! Alors, comment trouver sa place ?

Je ne ferai pas une liste des astuces techniques, de type référencements ou réseaux sociaux. Il y a des dizaines d’articles à ce sujet sur la toile, et ce n’est pas ce qui m’intéresse ici. Il s’agit plutôt d’aborder sa manière de blogger de manière plus sereine et plus efficace. Lire la suite