*** Concours 200 abonnés ! ***

18582298_1192151957562125_3287306803652856290_n

Eh oui… Nous avons atteint les 200 abonnés sur le blog !

Cela fait un peu plus d’1 an et demi que j’ai débuté le blog et je suis toujours autant séduite par cette aventure ! J’ai découvert une vraie communauté de blogueurs, pleine de passion, d’échange et de partage. Quand j’ai débuté, je ne m’imaginais pas atteindre un jour 200 abonnés. Dans les premiers mois du blog, j’avais assez peu d’abonnés et la fréquentation a longtemps stagné. Et pourtant, un jour, les vues ont décollé, les abonnements se sont enchainés, et aujourd’hui on en est là ! Je sais que cela peut paraître insignifiant pour certains blogueurs, mais moi je trouve ça déjà incroyable.

Cela me fait énormément plaisir de lire vos commentaires et de voir que vous continuez à suivre ce que je fais. J’adore faire un tour sur vos blogs, admirer votre design, rire à vos petites blagues, m’enthousiasmer sur un coup de cœur partagé et remplir allégrement ma Wish-List. J’adore chroniquer mes lectures et je fourmille sans cesse de nouvelles idées d’articles, comme vous avez pu le voir avec les nombreux rendez-vous. Bref, je ne suis pas prête de me lasser alors j’espère que vous serez au rendez-vous !

Pour toutes ces raisons, je tenais à vous remercier de votre fidélité en organisant ce petit concours. Je n’avais pas fait de concours pour les 100 abonnés ni pour l’anniversaire du blog, alors les 200 seront l’occasion de vous gâter deux fois plus !

Lire la suite

Le secret du mari, Liane Moriarty

couv30484416.jpg

Cecilia trouve par hasard au grenier une enveloppe marquées des mots de son mari : « A n’ouvrir qu’après ma mort. » Doit-elle céder à la curiosité, quitte à détruire toutes ses certitudes et mettre en danger sa famille ? Son histoire va rencontrer celle de deux autres femmes, chacune confrontée à ses soucis personnels. Tess cherche un soutien auprès de sa mère après avoir appris que son mari en aimait une autre : l’occasion d’un nouveau départ ? Rachel a l’impression de perdre un deuxième enfant quand son fils et sa belle fille lui annoncent qu’ils vont aller vivre à New York avec leur petit-fils, celui qui égayait ses journées. Trois femmes, face aux bouleversements de la vie, liées par les répercutions d’un secret.

* * *

Après mon énorme coup de coeur pour Petits secrets, grands mensonges, j’étais impatiente de découvrir l’autre roman de Liane Moriarty, dont Sireadbooks parlait avec tant d’enthousiasme.

Lire la suite

Certaines n’avaient jamais vu la mer, de Julie Otsuka

couv7729516

Nous sommes en 1919. Un bateau quitte l’Empire du Levant avec à son bord plusieurs dizaines de jeunes femmes promises à des Japonais travaillant aux États-Unis, toutes mariées par procuration. C’est après une éprouvante traversée de l’Océan pacifique qu’elles rencontrent pour la première fois à San Francisco leurs futurs maris. Celui pour lequel elles ont tout abandonné. Celui auquel elles ont tant rêvé. Celui qui va tant les décevoir.

* * *

Deuxième lecture pour mon Défi 12 mois, 12 amis, 12 livres et encore une belle découverte ! Court roman (140 pages), mais quelle intensité ! L’originalité de Certaines n’avaient jamais vu la mer est l’absence de narrateur et de personnage principal. Ou plutôt, l’idée d’un personnage collectif.

Lire la suite

Connaissez-vous ? #10

∼ Des lieux insolites ∼

Bonjour à tous !

A l’approche des vacances (oui oui, je sais, on est encore loin du mois de juillet mais bon personnellement mes vacances ne vont pas tarder à débuter et à l’inverse je vais bosser au mois d’août, chacun son truc 😉 ), j’avais envie de vous parler de lieux à visiter. Et pas n’importe lequel : des sites culturels, architecturaux ou naturels qui sortent de l’ordinaire. C’est parti !

[ J’ai volontairement choisi des lieux en France, plus facilement accessibles. Je me suis autorisée une petite exception pour un endroit que j’ai visité récemment 😉 ]

Lire la suite

La valse des arbres et du ciel, Jean-Michel Guenassia

ppm_medias__image__2016__9782226328755-x
Auvers-sur-Oise, été 1890. Marguerite Gachet est une jeune fille qui étouffe dans le carcan imposé aux femmes de cette fin de siècle. Elle sera le dernier amour de Van Gogh. Leur rencontre va bouleverser définitivement leurs vies. Jean-Michel Guenassia nous révèle une version stupéfiante de ces derniers jours. Et si le docteur Gachet n’avait pas été l’ami fidèle des impressionnistes mais plutôt un opportuniste cupide et vaniteux ? Et si sa fille avait été une personne trop passionnée et trop amoureuse ? Et si Van Gogh ne s’était pas suicidé ? Et si une partie de ses toiles exposées à Orsay étaient des faux ?

* * *

Outre cette magnifique couverture, ce roman m’a tout de suite attirée par son sujet. J’adore les impressionnistes et Van Gogh est, avec Monet, un de mes peintres préférés (même si techniquement il ne fait pas partie de ce mouvement). Lors de mes vacances aux Pays-Bas l’été dernier, j’avais eu l’occasion de visiter le musée Van Gogh à Amsterdam et il est juste sublime ! Il rassemble la plus grande collection de ses oeuvres et on en apprend plus sur la vie de l’artiste. (bon, les Français se sont faits arnaquer car il a peint la quasi-totalité de ses oeuvres en France mais c’est les Néerlandais qui ont récupéré le musée, mais c’est comme ça 😉 )

Lire la suite

A la recherche #3

A la recherche

Le principe : à la manière d’une libraire/bibliothécaire face à un lecteur en quête d’un livre particulier, je vous présente chaque mois une liste thématique pour satisfaire votre curiosité. Je n’aurai pas forcément lu tous les livres que je vous citerai (on ne peut pas avoir tout lu…), mais ce seront au moins des livres dont j’ai entendu parler et/ou qui font partie de ma WL. 

∴ A la recherche….de romans sur la maladie ∴

Le thème d’aujourd’hui n’est pas des plus gais, je vous l’accorde. Cela dit, on est tous confrontés à la maladie, directement ou indirectement, un jour ou l’autre. Plus encore, les récits traitant de la maladie nous amènent à changer notre regard sur certaines situations et sont souvent de vraies leçons de vie et, au-delà de la souffrance, de courage et de solidarité. Comme la plupart d’entre vous, j’imagine, je ne suis pas particulièrement fan des histoires déprimantes qui jouent sur le drame pour émouvoir. C’est pourquoi j’ai essayé de choisir ici des romans qui dénotent par leur intérêt historique, le choix du sujet, le style, l’humour ou encore le message transmis. C’est parti !  Lire la suite

Le bizarre incident du chien pendant la nuit, de Mark Haddon

couv19787064Il a 15 ans et s’appelle Christopher Boone. Il excelle en mathématiques et adore Sherlock Holmes. Il aime les diagrammes, les listes, la vérité. Il ne supporte pas qu’on le touche. Pour lui, 4 voitures rouges à la file sont synonymes de Bonne Journée; 3 voitures rouges : d’une Assez Bonne Journée ; 5 voitures rouges : d’une Super Bonne Journée. Il est autiste et porte en lui une part de génie. Quand un jour, Christophe apprend que Wellington, le caniche de sa voisine, a été assassiné, il décide de mener l’enquête qui va lui permettre d’arracher au passé l’énigme de sa propre histoire. Et de nous la raconter…

* * *

J’ai lu plusieurs livres sur l’autisme et je me rends compte que c’est un sujet pas mal traité par la littérature et d’ailleurs souvent avec beaucoup d’humour et d’auto-dérision. Le bizarre incident du chien pendant la nuit ne fait pas exception.

Lire la suite

* Bilan du mois d’avril *

cest-lheure-du

∼ Ce mois-ci, j’ai lu ∼

 Avril a été un très bon mois de lecture, avec 10 romans et 3250 pages lues ! [et encore, je ne compte pas toutes les BD !] Je me suis laissée surprendre avec pas mal d’emprunts bibliothèques, malheureusement pas toujours heureux. Ces lectures mitigées ont été compensée par de belles découvertes, donc tout est bien qui finit bien !

Trois coups de cœur

J’ai commencé le mois par un des ces récits afro-américains dont je vous avais parlé. J’ai été séduite par le trio de La Couleur des sentiments, aussi fort en livre qu’en film ! Autre époque, mais tout aussi marquant, La Chambre des officiers (chronique à venir) nous fait vivre la Première guerre mondiale dans une chambre d’hôpital aux côtés des gueules cassées. Enfin, Le bizarre incident du chien pendant la nuit (chronique à venir) m’a conquise par l’originalité et l’humour du récit fait porté par un adolescent autiste Asperger.

Deux bons moments

couv7729516couv70109870J’ai pris un peu d’avance avec Certaines n’avaient jamais vu la mer (chronique à venir), conseillée par une amie dans le cadre du challenge 12 mois, 12 amis, 12 livres. Encore une belle découverte que ce court-roman qui conte le destin collectif de femmes japonaises données comme épouses à des Américains au début du XXème siècle. J’ai aussi renoué avec Daphné du Maurier : j’ai retrouvé ce qui m’avait plu dans Rebecca, même si je n’ai pas eu de coup de cœur pour Ma cousine Rachel (chronique à venir).

Une bonne surprise

couv47940448

J’ai poursuivi le mois avec un de mes autres auteurs favoris, Romain Gary, dont la Promesse de l’aube m’avait laissée un souvenir impérissable. Je suis toujours impressionnée par ses talents littéraires, même si les sujets difficiles (notamment la vieillesse et l’euthanasie, la prostitution et les enfants abandonnés) abordés par La vie de devant soi (chronique à venir) ont rendu l’expérience de lecture un peu particulière. (Surtout que je ne m’y attendais pas !)

Quatre lectures non chroniquées

Enfin, ce mois d’avril fait la part belle aux lectures non chroniquées, la faute au rythme de lecture mais aussi, malheureusement, à quelques déceptions. Yves Grevet fait partie de ces auteurs jeunesse que je souhaitais découvrir depuis belle lurette, mais je n’ai pas été tout à fait convaincue par Celle qui sentait venir l’orage. Le sujet ne m’a pas passionnée et je ne faisais décidément plus partie du public visé. Réelle déception, par contre, pour Quand j’avais cinq ans je m’ai tué. L’intrigue originale (un petit garçon placé dans un établissement psychiatrique après qu’il a « fait du mal » à une petit fille) et le point de vue de l’enfant m’avaient attirée, mais le contenu du récit n’a pas été à la hauteur. J’ai ensuite retenté l’expérience John Green après mon avis mitigé sur La Face cachée de Margo. J’ai malheureusement retrouvé certains travers dans Qui es-tu Alaska ?, en particulier l’excentricité et l’admiration dont fait l’objet la jeune fille. Le roman a le mérite de poser des questions importantes, en particulier sur le rapport à la mort, mais le comportement de ces adolescents ne m’a pas semblé très crédible (ou en tout cas, je ne m’y suis pas identifiée). Je commence à connaître un peu le style de l’auteur, et je pense que ce n’est pas trop pour moi ! Enfin, je terminerai par un fameux roman au titre à rallonge, Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire. D’ordinaire, j’ai un peu de mal avec les romans humoristiques qui multiplient les situations improbables et les personnages farfelus, mais je dois bien reconnaître que celui-ci m’a fait sourire à plusieurs reprises et que je me suis attachée au centenaire. Je regrette cependant quelques longueurs et lourdeurs, et tous les passages flash-back sur la vie du vieil homme : j’aurais mieux apprécié ma lecture sur un roman de 200 pages de moins !

∼Ce mois-ci, j’ai vu ∼

∼ Ce mois-ci, j’ai posté ∼

  • 9 articles et 2 chroniques. C’est le moment où je fais mon mea culpa. Vous avez sûrement remarqué que ma présence sur la blogo s’est réduite ces derniers temps, jusqu’à devenir franchement irrégulière et plutôt incertaine en fin de mois. Je me suis clairement laissée débordée par mon rythme de lecture. En plus de ça, la fin du mois a été impossible à gérer, avec le travail pour les cours. Bref, le blog en a pâti et j’ai délibérément mis les chroniques de côté pour l’instant ! Mais ne vous en faites pas, vous les retrouverez dans les prochaines semaines !
  • Je me suis fait plaisir avec un article sur mes Maisons d’édition favorites. Vous devriez voir d’autres types de « favoris » apparaître régulièrement sur le blog 🙂
  • Vous ne l’avez pas encore vu, faute de temps pour poster les nouvelles chroniques, mais je vous ai créé une petite bannière en guise de système de notation, dont vous me direz des nouvelles !

* * *

Voilà pour ce mois d’avril bien rempli ! Malheureusement, cela ne va pas s’arranger au mois de mai ! Entre les révisions pour les examens, le mémoire et les entretiens pour cet été, je risque d’avoir peu de temps à consacrer à la lecture et au blogging. Je préfère donc mettre le blog en pause jusqu’au 15 mai, et mieux vous retrouver ensuite !

Bon mois de mai à tous, en espérant que le printemps se décide à réellement pointer le bout de son nez !

La couleur des sentiments, Kathryn Stockett

couv43997914Coup de cœur ♥ ♥ ♥

Chez les Blancs de Jackson, Mississippi, ce sont les Noires qui font le ménage, la cuisine, et qui s’occupent des enfants. On est en 1962, les lois raciales font autorité. En quarante ans de service, Aibileen a appris à tenir sa langue. L’insolente Minny, sa meilleure amie, vient tout juste de se faire renvoyer. Si les choses s’enveniment, elle devra chercher du travail dans une autre ville. Peut-être même s’exiler dans un autre Etat, comme Constantine, qu’on n’a plus revue ici depuis que, pour des raisons inavouables, les Phelan l’ont congédiée. Mais Skeeter, la fille des Phelan, n’est pas comme les autres. De retour à Jackson au terme de ses études, elle va unir son destin à celui des bonnes noires et s’engager dans un projet d’écriture pour changer les choses.

* * *

Le Défi 12 mois, 12 amis, 12 livres commence plutôt bien, puisque la première lecture signe aussi le premier coup de cœur !

L’histoire de La Couleur des sentiments n’était pas une surprise pour moi, étant donné que j’avais vu le film (très fidèle au livre) et je me rappelais assez bien de l’intrigue. J’ai été autant charmée par le roman que par l’adaptation ! Heureusement, quelques détails m’étaient sorti de la mémoire et j’ai pu me laisser porter par le récit.

Lire la suite