23 réflexions sur “Réflexions d’une blogueuse #21

  1. Voici une réflexion travaillée et argumentée.
    Personnellement, je faisais déjà partie de la blogo il y a quelques années avec un autre blog et lorsque j’ai décidé, avec Manon, de reprendre du service, nous avons aussi créé les comptes instagram et twitter du blog.
    Malheureusement, je ne m’y retrouve pas. Je n’arrive pas à être créatif sur ces réseaux et je préfère par conséquent me consacré au blog qui, même s’il génère peu de visites en contrepartie, offre une « communauté » bien plus fidèle et fédératrice selon moi.
    Sur les RS c’est la course aux likes et à la popularité et je ne suis absolument pas dans ce genre de sentiments. Comme tu le dis si bien, la base d’une passion c’est le partage et je préfère partager peu mais « bien » 😉

    Aimé par 4 personnes

    • Entièrement d’accord et je trouve quand quand on part à la poursuite des likes au bout d’un moment ça devient obsessionnel, on n’est jamais satisfait et finalement on perd en qualité parce qu’on souhaite absolument posté tout le temps pour maintenir le nombre de.vues et de likes. J’en ai fait les frais. Au final, je m’étais complètement perdu dans des partenariats et je me retrouver à lire des daubes et à ne plus avoir du tout envie de lire pour le plaisir.

      Aimé par 2 personnes

  2. Je te rejoins sur pas mal de tes critiques. Après en avoir parlé avec quelques anciennes blogueuses, si elles sont sur Instagram, c’est surtout parce qu’il y a du monde, qu’elles ont l’impression qu’on les lit plus, qu’on leur accorde plus d’attention (à nuancer avec le nouvel algorithme, je pense). Par contre, à titre perso, je sais pas comme elles font pour y chroniquer un livre ! Je renvoie toujours sur mon blog, même si l’efficacité de la manoeuvre est très limitée, mais ça me frustre trop de devoir me contenter d’une limite de caractères.

    L’aspect commercial, de la nouveauté, tu l’as bien compris. C’est d’ailleurs ce que favorise l’algorithme d’Insta ! (je dois faire pâle figure dans le paysage, moi, j’en ai rien à carrer) Il faut être à fond sur les nouveautés (déjà un défaut de la blogosphère, mais accentué ici) et surtout être très présent sur ce réseau. Il faut être en capacité mentale de le faire, bien sûr, mais je trouve que même sans ça, c’est chronophage pour tout le monde.

    Et le comportement de certains, je ne vais pas y revenir, tu as tout dit…

    Aimé par 1 personne

    • Merci, ça fait du bien de voir que d’autres partagent cet avis !
      Je comprends l’impression d’avoir davantage d’audience sur Instagram, moi même si je compare le nombre de likes entre une photo insta et un article de blog souvent instagram l’emporte…Mais je pense qu’il faut nuancer car difficile de savoir qui lit réellement les posts sur insta et qui tapote juste deux fois sur son écran en passant !
      Je te rejoints totalement sur l’aspect charge mentale, je n’en ai pas parlé mais je trouve aussi qu’Instagram peut vite devenir épuisant et pressurisant parce qu’on a l’impression qu’il faut y être présent tous les jours et très réactif…clairement ce n’est pas une pratique que j’ai envie d’avoir pour mon équilibre de vie !

      Aimé par 1 personne

  3. J’aime beaucoup ta réflexion autour du blogging.
    Cependant, instagram n’a pas le même but ni le même public finalement que la blogosphère et c’est là toute la différence. Instagram colle à la société du tout très vite, tout tout de suite. C’est un format qui correspond finalement aux rubriques « nouveautés littéraires » que l’on retrouve dans les journaux : des accroches courtes pour harponner les potentiels lecteurs. Et c’est à ça que se plient les personnes qui jouent sur ce réseau.

    Comme tu le soulignes, la blogosphère est un autre monde, un réseau de partage littéraire avec un côté plus analytique pour les gens qui vont cibler ce qu’ils veulent lire. Instagram fonctionne via l’algorithme là où on choisit les blogs que l’on suit en fouillant nous-mêmes.

    Je ne sais pas si la question de l’opposition entre les deux plate-formes peut encore se poser aujourd’hui : au début, peut-être, parce qu’il s’agissait d’un nouveau moyen de partage collant à ce qui se faisait sur les blogs. Aujourd’hui, Bookstagram a sa propre forme.

    Je passe toujours plus de temps à lire les blogs (je préfère clairement ça) mais c’est moins régulier : je vais prendre une à deux heures pour ça le weekend là où je peux scroller plusieurs fois par jour pour instagram.

    Je suis comme toi, je préfère les blogs mais, clairement, ça ne me dérange pas que cette forme soit toujours en perte de vitesse : j’aime ce que j’y fais et il y aura toujours des gens pour partager des réflexions sur leurs blogs 🙂

    Aimé par 1 personne

    • Et je te rejoints totalement sur le fait d’être plus régulière sur Instagram, j’arrive facilement à grapiller quelques minutes par jours sur ce réseau, alors que j’ai toujours du retard sur les blogs que je suis, et en général il faut vraiment que je me prenne quelques heures dédiées, où je me pose vraiment pour lire les articles !

      Aimé par 1 personne

  4. Je partage totalement ton avis. J’aime beaucoup mon blog même s’il demande du travail dans l’écriture et la mise en page.
    Instagram est sympa mais comme tu le soulignes c’est souvent les mêmes livres que l’on voit sauf sur des instagram un peu spécialisé sur des thèmes ou des pays donc moins de diversité contrairement aux blogs.
    Et je trouve aussi dommage cette impression de course aux likes et abonnés et l’importance de poster très fréquemment pour être venus et reconnus.
    Clairement avoir un blog me satisfait complètement même si j’ai aussi un Instagram 🙂

    Aimé par 1 personne

    • Merci d’avoir partagé ton ressenti, je vois que tu es aussi #teamblog 😉
      Je pense que la course aux likes/abonnés est inhérente à tout réseau social mais pour moi c’est vraiment un aspect négatif qui m’enlève une partie du plaisir à être sur Bookstagram.

      Aimé par 1 personne

  5. J’ai un peu près le même avis. J’ai un compte Instagram mais je l’utilise pour partager des photos de voyage et parfois je parle de livre en story, mais c’est tout. Ce ne sera pas une opinion très populaire, mais je trouve ça profondément ennuyeux de photographier des livres. Peut-être parce que je suis une lectrice absolument pas attachée à l’objet livre, peut-être aussi parce que je ne lis pas forcément beaucoup de livres tout beau tout neuf, avec une belle couverture, mais beaucoup de livres de la bibliothèque, des livres d’occasion, etc. Et je dois aussi dire que sur Instagram, je suis très peu de bookstagrammeur.se.s (je préfère ce qui concerne la bouffe et les voyages), parce que comme tu le dis, c’est un peu toujours les mêmes livres, et moi je cherche plutôt le blogueur / la blogueuse qui parle d’une pépite totalement inconnue.

    Aimé par 1 personne

    • Merci pour cet avis sincère !
      Je comprends tout à fait, en y réfléchissant le principe même de Bookstagram est de mettre en valeur l’esthétique, la jolie couverture, la nouveauté, alors que l’essentiel est quand même le contenu du livre ! Et clairement des livres d’occasion ou avec un code-barre de bibliothèque ne sont pas instagrammables…
      On a limite l’impression qu’un roman avec une couverture très travaillée va mieux marcher même si l’intrigue n’est pas terrible.

      J'aime

  6. Je te rejoins totalement même si je n’aurais jamais pu rédiger un argumentaire aussi complet et pertinent !
    Je n’ai jamais été très réseaux sociaux. Je ne m’y sens pas à l’aise, ce n’est pas mon truc, je ne sais pas y faire et je n’ai pas vraiment envie d’apprendre. J’ai un compte instagram pour suivre quelques copines, j’y vais plus ou moins régulièrement selon les moments, mais je n’y poste rien. Je préfère les blogs qui permettent de fouiller, de chercher un billet plus facilement, en offrant des contenus plus variés et des chroniques plus approfondies. Et concernant mon blog, il me sert d’aide-mémoire, donc j’apprécie le côté stable qui permet de retrouver un article en deux clics.

    Aimé par 1 personne

  7. C’est une question intéressante et je me la suis posée aussi. Je fais une veille qui concerne les nouveaux blogs et il est fréquent de constater que de nouveaux•elles blogueurs•ses créent cet espace personnel car Instagram est limité en caractères et ne permet pas une réelle personnalisation. Les avantages que je trouve aux blogs sont justement cet espace dans lequel une personne peut vraiment exprimer sa personnalité sans limitation – si ce n’est technique. Je m’étais renseignée un peu et, aujourd’hui encore, un blog offre une longue durée de vie aux contenus (rien à voir avec les réseaux sociaux), notamment car ils peuvent remonter lors de requêtes dans les moteurs de recherche.

    Personnellement j’apprécie Instagram dans ce que je peux en faire – complémentaire au blog que je garde au centre de ma démarche – mais je retrouve mon avis dans les critiques que tu formules. Ce sont très souvent les mêmes livres (que je ne lis pas dans 98% des cas) mais il y a des comptes qui sont des pépites et quel bonheur d’en découvrir et de les suivre. Un autre aspect qui me dérange en lien avec l’esthétique des photos est que, parfois, j’ai l’impression que c’est consumériste au-delà même du livre-produit avec l’achat d’éléments décoratifs. J’ai toujours refusé ça. Une planche en bois et c’est plié dans mon cas. ^^

    J’ai aussi constaté – avec la place centrale de l’image – certaines maladresses dans le rapport photo/sujet du livre. Je m’intéresse principalement aux sujets historiques traumatiques et certaines photos sur des livres qui traitent de l’esclavage ou de la Shoah (pour ne citer qu’eux) sont vraiment problématiques en termes de banalisation du sujet, d’esthétisation inaporopriée, d’egotisation parfois obsène. Bref, ça m’interroge. ^^’

    Quoi qu’il en soit je suis sur des sujets qui n’attirent pas les foules, surtout en ce moment, je sais que je ne serai jamais très suivie, mais l’essentiel n’est pas là. Si je peux toucher quelques personnes de temps en temps et créer des rencontres avec des livres et des auteur•e•s, je suis très contente. 🙂

    En tout cas ton article est très intéressant et je partage tes positions. (Désolée pour ce pavé ^^)

    Aimé par 1 personne

    • Merci de partager aussi ta réflexion !
      La durée de vie est un gros plus pour les blogs, je suis toujours étonnée de voir certains de mes anciens articles faire beaucoup de vues parce qu’ils sont bien référencés par les moteurs de recherche.
      Ce que tu soulèves sur les éléments décoratifs est très intéressant. Il y a un côté surenchère je trouve, à celui qui aura la plus belle déco. Je me souviens que quand j’ai commencé Instagram je vivais chez mes parents et clairement j’avais vraiment du mal à trouver de jolis spots dans ma chambre d’ado ou de jolis bibelots pour agrémenter les photos !
      Je me retrouve aussi sur le problème de l’esthétisation inappropriée. Je lis assez souvent des romans historiques, et d’ordinaire j’aime associer sur une photo des éléments en lien avec le thème de ma lecture…mais on se rend vite compte que ça a ses limites – je me verrais mal poster une photo d’un livre sur la seconde guerre mondiale avec des objets de type militaires !
      Tu as bien raison de garder cette optique, l’important n’est pas le nombre mais d’intéresser les lecteurs qui te suivent et d’avoir des échanges sur ces sujets même si ce sont des « niches » !

      Aimé par 1 personne

  8. Ton article tombe à pic. J’étais en train de me demander si cela valait la peine de poursuivre mon blog ou si mes efforts étaient en effet vains car j’ai vu beaucoup de mes copines déserter leur blog pour partir sur Instagram. Je les lis parfois mais j’ai du mal à m’habituer au nouveau format. Je me suis aussi demandé ce qui comptait le plus. C’est vrai que d’écrire des billets et de tenter d’être régulière toit en ayant un job à plein temps sans contribution financière peut sembler inutile. Il est vrai que sur mon blog j’atteins à peine 1500 visiteurs par mois, ce qui n’est sûrement pas énorme comparé à ce que les bookinstagrameuses doivent générer. Mais qu’est-ce qui est le plus important que je satisfasse ma vanité par le nombre de vues (et comme tu dis pervertir mes billets pour attirer un maximum de monde et ne porposer que des lectures mercantiles) ou simplement me faire plaisir en partageant une passion entre un petit comité de personnes qui ont les mêmes goûts que moi et qui sont foncièrement intéressés? Bref vaste débat. J’ai l’impression d’être un peu un dinosaure. Je suis pour l’instant sur le blog et j’ai un compte Instagram rattaché mais j’avoue je ne me sens pas à l’aise avec, j’ai l’impression d’être fausse. Sur mon blog, je suis vraiment moi-même. Je partage vraiment ma passion. Voilà en bref je pense que je suis un peu comme toi. Je ne sais pas encore si je vais arrêter.

    Aimé par 1 personne

    • Merci d’avoir partagé ton ressenti ! Je vois qu’on est passé par les mêmes doutes, Personnellement je pense que j’ai fait du chemin et je me dis finalement un nombre d’abonnés ne veut pas dire grand chose, ce qui compte c’est le nombre de personnes qui suivent fidèlement ton contenu, qui te lisent. Et sur le blog j’ai l’impression de me sentir plus proche des quelques personnes qui lisent mes articles, des blogueurs passionnés, plutôt que sur Instagram où parfois je vais faire plus de likes mais je ne suis même pas sûre que les personnes s’intéressent réellement au post ou l’ont même tout simplement lu au-delà de la photo.
      J’ai aussi un peu le sentiment d’être « old school » maintenant mais je me sens plus à l’aise avec la blogo alors tant pis !

      Aimé par 1 personne

  9. Lecture passionnante, et je me retrouve complètement dans ce que tu dis ! Je chéris aussi l’aspect plus intimiste et convivial de la blogo, malgré le fait que bon nombre des copinautes ont quitté le navire ces derniers temps 🙂 Je profite surtout d’instagram pour sa messagerie privée, c’est ce qui manque par ici pour pouvoir échanger de manière plus spontanée avec les gens ! Et je vois tout à fait ce que tu veux dire pour l’aspect plus formaté d’instagram, où les mêmes romans tournent en boucle pour augmenter le succès des posts… Mais avoir un pied dans les deux mondes, c’est plutôt agréable finalement 🙂

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s