A moi la nuit, toi le jour, Beth O’Leary

Il y a quelques mois, cette nouveauté m’a tapé dans l’œil en librairie. J’ai suivi mon intuition, et je n’ai pas été déçue !

Tiffany et Leon partagent un appartement.
Tiffany et Leon partagent un lit.
Tiffany et Leon ne se sont jamais rencontrés.

Tiffany Moore a désespérément besoin d’un logement pas cher. Leon Twomey travaille de nuit et a absolument besoin d’argent. Leurs amis respectifs pensent qu’ils sont complètement fous, mais aux grands maux les grands remèdes : pourquoi ne pas tout simplement partager un appartement, même s’ils ne se connaissent pas ?

A la recherche d’une romance feel-good au pitch original ? J’ai ce qu’il vous faut !

Le résumé de la quatrième de couverture m’a conquise tout de suite : deux personnes qui vivent ensemble sans se jamais se voir, il fallait y penser !

Ce drôle d’arrangement est conclu entre Leon, infirmier de nuit qui a besoin d’argent, et Tiffany, assistante d’édition, à la recherche urgente d’un logement abordable après sa rupture. La semaine, l’un sera déjà parti au travail quand l’une rentrera, et le week-end Leon s’arrangera pour laisser l’appartement à Tiffany, afin qu’ils ne se croisent pas. Mais vivre dans un appartement laisse des traces, et Leon voit surgir une présence féminine fantôme, avec ses goûts fantasques et colorés en matière de vêtements et de déco, et ses pâtisseries.

Nos deux personnages principaux paraissent au premier abord bien mal assortis, avec leurs caractères très différents – Tiffany, extravertie, bavarde, excentrique, et Leon, calme, gentil et sérieux. Mais Tiffany va bousculer un peu Leon, dans le bon sens du terme. Elle l’amène à s’ouvrir davantage et lui donne cette petite fantaisie qui lui permet de se distraire de ses préoccupations.

J’ai aimé le concept porté par le roman, cette manière de s’apprivoiser à distance via des post-it interposés, des petits mots laissés sur la table en partant, d’abord de simples politesses ou des remarques sur des sujets très triviaux de la vie quotidienne nécessaires à l’équilibre de la colocation, jusqu’à devenir une conversation. Peu à peu s’opère un glissement, les messages se font plus longs et permettent d’exprimer des choses plus personnelles, au point que Tiffany et Leon ont le sentiment de se connaître sans jamais s’être vus.

J’ai surtout apprécié que le livre ne soit pas seulement une romance. Il s’agit d’abord d’une correspondance, puis d’un soutien mutuel face aux problèmes qu’ils rencontrent. Alors bien sûr, on se doute bien de la tournure que vont prendre les évènements, et que nos deux colocataires destinés à ne jamais se rencontrer vont finir par se rapprocher. Mais derrière l’apparence légère, Beth O’Leary aborde de vrais sujets que l’on n’a pas l’habitude de retrouver dans ce genre, comme les erreurs judiciaires ou les relations toxiques. Les ravages d’un pervers narcissique et d’un ex- harceleur sont traités avec beaucoup de justesse. Par contre, l’intrigue autour du frère de Leon, même si elle est intéressante, m’a paru un peu survolée.

Les personnages secondaires, que ce soit les amis de Tiffany ou Katherine, une autrice un peu trop insistante, viennent donner du relief à l’histoire et apporter une dose d’humour.

Vous l’aurez compris, A moi la nuit, toi le jour est un cocktail parfaitement dosé. Je le verrais d’ailleurs bien adapté en comédie romantique au cinéma !

C’est un livre qui fait du bien, plein de bon sentiments, une romance drôle et émouvante avec des personnages attachants, qui donne envie de (re)tomber amoureux.

Une réflexion sur “A moi la nuit, toi le jour, Beth O’Leary

  1. J’ai vraiment envie de lire ce livre! Romance originale, ça a l’air d’un livre parfait pour se détendre et qui fait du bien en ce temps de confinement.Mon prochain achat =)

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s