Aphrodite et vieilles dentelles, de K. Brunk Holmqvist

couv5294826.jpgTilda et Elida Svensson, 79 et 72 ans, célibataires, mènent une vie à la routine paisible. Elles font des confitures, vont à l’église et se couchent chaque soir exactement à la même heure. Pas de commodités à l’intérieur de leur maison vétuste : les toilettes sont au fond du jardin, l’eau est à tirer au puits. Tout change à l’arrivée d’un nouveau voisin, Alvar Klemens, ou plutôt de son chat – le félin est pris de frénésie sexuelle en mangeant une des plantes d’Alvar, que celui-ci entretient avec un engrais curieux.

* * *

C’est avant tout la chronique de June and Cie qui m’a donnée envie de lire ce roman. Et qu’est-ce que j’ai bien fait !

Voilà un titre, une couverture, une histoire, qui sortent de l’ordinaire. Les personnes âgées sont rarement les personnages centraux des romans. Or, l’auteur les met ici en scène avec réussite et, pour une fois, sans déprime ni drame. De l’humour !

Vous savez peut-être que les romans humoristiques sont loin d’être ma tasse de thé. Tout simplement parce que, la plupart du temps, je les trouve lourds, pas drôles et trop faibles. Mais cette fois-ci, j’ai été séduite par un roman qui m’a bien fait sourire.

Il a quelque chose de totalement loufoque. On suit deux sœurs octogénaires qui ne se sont jamais mariées et vivent ensemble dans la maison familiale. Ancrées dans leur petite routine, le temps semble pour elles s’être figé. Elles se passent volontiers de tout appareil moderne qu’elles jugent futile, vivent de peu, sans eau courante dans la maison. Pour dire, des toilettes à l’intérieur leur semblent être un luxe ! L’arrivée de leur nouveau voisin va être l’occasion pour elles de revenir à la vie, de retrouver leurs anciennes sensations, de rougir comme des jeunes filles devant ce charmant « jeune homme », de se préoccuper tout à coup de leur apparence, de la décoration de leur maison, de la cuisine à offrir. Elles se lancent dans un projet complètement fou et totalement improbable de commerce clandestin, qui va chambouler leur quotidien.

La relation qui unit les deux sœurs est très touchante. On les sent très proches, soudées par la vie et se soutenant mutuellement. Le fait d’avoir le point de vue de personnes âgées, décalées, permet de parler de la vieillesse sans langue de bois, en privilégiant le drôle. L’auteur a su allier à merveille l’humour et l’émotion. On sent le regard tendre qu’elle porte sur ses personnages particulièrement attachants.

Certes, le roman est parfois un peu prévisible, et j’avoue que j’aurais aimé que le personnage d’Alvar soit plus présent. Mais Aphrodite et vieilles dentelles est surtout un roman léger, feel-good, assez court, en somme parfait pour passer un bon après-midi d’été.

* * *

En bref,  je ne sais si l’on doit ce côté décalé à la nationalité suédoise de son auteur, mais je ne peux que vous recommander ce court roman plein d’humour et de tendresse. 

Verdict Un bon moment

Publicités

10 réflexions sur “Aphrodite et vieilles dentelles, de K. Brunk Holmqvist

  1. J’ai l’impression que les Suédois aiment bien parler des personnes âgées ! Cela me fait penser au livre de Jonas Jonasson, « Le Vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaires ». J’en avais aussi lu un autre, sur un gang de papys et mamies ^^

    Aimé par 1 personne

    • Oui je connais ces titres aussi, mais je n’avais pas fait le rapprochement avec la Suède haha ! Par contre j’ai préféré celui ci au roman de Jonas Jonasson, l’atmosphère n’est pas tout à fait la même ! Et il est beaucoup plus court ^^

      Aimé par 1 personne

  2. Pingback: * Bilan du mois de juin * | Petite Plume

  3. Pingback: A la recherche #6 | Petite Plume

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s