La bibliothèque des cœurs cabossés, Katarina Bivald

La bibli des coeurs cabossésTout commence par un échange de lettres sur la littérature et la vie entre deux femmes que tout oppose : Sara Lindqvist, jeune Suédoise de 28 ans, petit rat de bibliothèque mal dans sa peau, et Amy Harris, vieille dame cultivée de Broken Wheel, dans l’Iowa. Lorsque Sara perd son travail de libraire, son amie l’invite à venir passe des vacances chez elle. A son arrivée, une malheureuse surprise l’attend : Amy est décédée. Seule et déboussolée, Sara choisit pourtant de poursuivre son séjour à Broken Wheel et de redonner un souffle à cette communauté attachante et un brin loufoque…grâce aux livres, bien sûr.

* * *

La bibliothèque des cœurs cabossés est le livre parfait pour les amoureux des livres et les lecteurs en quête d’une lecture feel-good. Il m’a fait un peu penser à La petite boulangerie du bout du monde, dans le genre changement de vie, arrivée dans un trou paumé et nouvelles rencontres, bien que dans un cadre tout à fait différent.

Sara, une jeune Suédoise passionnée de littérature, débarque dans à Broken Wheel pour rencontrer Amy, une vieille dame avec laquelle elle échangeait des lettres de manière régulière. Lorsqu’elle apprend son décès, elle se retrouve seule et complètement perdue. J’ai été touchée par la correspondance entre les deux femmes, liées par une passion commune, et les multiples références littéraires qui nourrissent le roman.

Pour la ville aussi,  l’arrivée de Sara va constituer un évènement. Broken Wheel est une petite ville en déclin de l’Iowa : l’activité économique y est inexistante et les habitants sont plus nombreux à partir qu’à arriver. Une nouvelle tête, qui plus est Suédoise, apparait dès lors comme l’exotisme absolu, malgré son apparente banalité. Sa présence va susciter des réactions ambivalentes, à la fois d’enthousiasme et d’hostilité. Son lien avec Amy et son amour obsessionnel pour la lecture étonnent et font d’elle le principal sujet de conversation. Certaines habitantes saisissent l’occasion inespérée d’une touriste et se mobilisent pour la faire rester, quitte à monter des plans improbables.

De son côté, après un premier moment de déprime, Sara finit par s’attacher à cette petite ville et sa communauté. Elle est décidée à ouvrir une librairie pour dynamiser la ville et diffuser le goût de la lecture. Elle qui a pris l’habitude de se réfugier dans les livres pour fuir la réalité et les gens, elle va apprendre à s’ouvrir et signer un nouveau départ, pour elle mais aussi pour les locaux.

On passe sans conteste un bon moment avec cette lecture légère, pleine de bons sentiments et de personnages attachants, parfois loufoques. On n’est évidemment pas dans de la grande littérature, et vous devez vous attendre à quelques clichés et platitudes. Mais j’en retiens un beau message de développement de soi et une déclaration d’amour aux livres, et finalement aux gens.

* * *

En bref, un roman léger qui vous redonnera le sourire. N’y cherchez pas une intrigue exceptionnelle, laissez vous plutôt porter par un peu de romance et beaucoup de livres !

Verdict Un bon moment

Publicités

7 réflexions sur “La bibliothèque des cœurs cabossés, Katarina Bivald

  1. J’avais beaucoup aimé cette lecture! Je m’étais reconnu dans le personnage de Sara et donc aimé suivre son évolution. Les autres personnages sont peut être stéréotypés mais ça ne m’avais pas dérangé plus que ça, au contraire je les avais trouvé vraiment attachants! Une jolie histoire!

    Aimé par 1 personne

  2. Pingback: Tag : Gâteau littéraire | Petite Plume

  3. Pingback: Tag : De A à Z | Petite Plume

  4. Pingback: Le casse-tête des genres littéraires | Petite Plume

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s