Le secret du mari, Liane Moriarty

couv30484416.jpg

Cecilia trouve par hasard au grenier une enveloppe marquées des mots de son mari : « A n’ouvrir qu’après ma mort. » Doit-elle céder à la curiosité, quitte à détruire toutes ses certitudes et mettre en danger sa famille ? Son histoire va rencontrer celle de deux autres femmes, chacune confrontée à ses soucis personnels. Tess cherche un soutien auprès de sa mère après avoir appris que son mari en aimait une autre : l’occasion d’un nouveau départ ? Rachel a l’impression de perdre un deuxième enfant quand son fils et sa belle fille lui annoncent qu’ils vont aller vivre à New York avec leur petit-fils, celui qui égayait ses journées. Trois femmes, face aux bouleversements de la vie, liées par les répercutions d’un secret.

* * *

Après mon énorme coup de coeur pour Petits secrets, grands mensonges, j’étais impatiente de découvrir l’autre roman de Liane Moriarty, dont Sireadbooks parlait avec tant d’enthousiasme.

Je dois avouer que j’ai eu un peu de mal au début, à cause du style de l’auteur. Je me souviens que c’était à peu près le même procédé dans son autre roman, mais bizarrement cette fois-ci cela m’a dérangée ! Liane Moriarty choisit de raconter l’histoire via les pensées des personnages, et on commence en fanfare avec la très loquace Cecilia dont le bavardage incessant faisait bourdonner mes oreilles. J’avais juste envie de lui dire de ralentir le rythme et de me laisser apprécier le silence deux minutes haha ! Cela dit, je m’y suis finalement habituée et le caractère des autres personnages ne donne pas cette impression.

Comme de nombreux blogueurs l’ont fait remarquer avant moi, l’ambiance et les personnages font très « Desperate Housewives » (même si je n’ai jamais vu la série ^^ ). Le secret du mari m’a rappelée Petits secrets, grands mensonges, à la fois par le type de personnages (des mères de famille), la structure du récit (trois femmes que l’on suit en parallèle et dont les histoires vont se rejoindre progressivement) et les thèmes abordés, en particulier le fait que chacun recèle une part d’ombre et qu’il ne faut pas se fier aux apparences.

Malgré les petits défauts que j’ai souligné précédemment, et même si je n’ai pas eu un coup de cœur comme pour son autre roman, on se prend au jeu et cela devient captivant ! Le fameux secret m’a réellement surprise. Pendant tout le début du roman, je me disais « c’est bon, crache le morceau, on sait tous ce que c’est, pas la peine de faire durer le suspens sur des pages et des pages ». Jusqu’au moment où BIM, l’auteur balance la lettre comme ça…et que je me rends compte que ce n’était pas du tout ce que je pensais ! Jusqu’à la fin, on sent les tensions s’accumuler et le drame monter.

Néanmoins, ne vous fiez pas au résumé, d’abord parce qu’il en dit trop, et ensuite parce qu’il se focalise sur Cecilia alors que le roman est un entremêlement de trois histoires. J’ai eu d’ailleurs un peu de mal au début à me repérer entre les trois familles. Mais j’adore quand les auteurs font progressivement se rejoindre des histoires qui ont l’air totalement indépendantes les unes des autres et quand les personnages se rencontrent, et Liane Moriarty est très douée pour ça ! Au départ, les trois récits semblent n’avoir rien à voir les uns avec les autres, et les liens sont amenés progressivement de manière subtile.

Les personnages sont attachants, chacun à leur manière. Tess a une belle relation avec sa mère. Elle ne se remet pas de la trahison de son mari et de sa cousine, mais est quand même prête à tout pour le bien de son fils. En même temps, elle ne fait pas que s’apitoyer sur son sort, elle s’interroge aussi sur ses défauts et ce qui a pu mener à cette situation. Rachel est touchante avec son drame personnel, le fait qu’elle a conscience d’avoir un peu délaissé son fils, sa relation difficile avec sa belle-fille et son amour inconditionnel pour son petit-fils qui est littéralement son rayon de soleil. Cecilia peut paraître un peu agaçante au début, mais elle voit sa vie bouleverser par le secret de son mari. Elle va alors se retrouver dans une situation impossible à gérer et se demander à quoi elle est prête pour préserver sa famille et continuer à croire en l’homme qu’elle a épousé.

Le roman est à la fois drôle et émouvant. Il aborde les relations familiales et les difficultés du mariage. Surtout, il montre comment un événement peut tout faire basculer et nous interroge sur les non-advenus dans nos vies, toutes ces trajectoires que l’on n’a pas prises et qui auraient pu nous amener à une situation totalement différente.

« Les mille autres chemins que nos vies auraient pu, et peut-être dû, prendre nous restent à jamais inconnus. C’est probablement pour le meilleur. Certains secrets sont faits pour demeurer secrets. Ce n’est pas Pandore qui vous dira le contraire. »

* * *

En bref, un roman sympathique aux personnages attachants et aux ressorts dramatiques bien ficelés. Laissez-vous tenter !

Verdict Un bon moment

Publicités

9 réflexions sur “Le secret du mari, Liane Moriarty

  1. Oh je suis super contente qu’il t’ait plu aussi celui-ci 🙂 Il est vrai que le style de l’auteure est très particulier, je suis la première à le reconnaître vu que c’est aussi ce qui m’a fait tellement aimer ses deux romans ! (C’est aussi pour ça que j’ai conscience qu’elle ne peut pas plaire à tout le monde)
    Merci pour le petit clin d’oeil 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. Je pense que je commencerai d’abord par « Petits secrets, grands mensonges » car j’ai adoré la série 🙂 et je me dis que le livre peut apporter des éléments de réponse à certaines de mes questions.
    Mais je tenterai bien cet ouvrage également, je suis curieuse de voir si l’histoire est prenante !

    Aimé par 1 personne

  3. Pingback: * Bilan du mois de mai * | Petite Plume

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s