* Bilan du mois d’avril *

cest-lheure-du

∼ Ce mois-ci, j’ai lu ∼

 Avril a été un très bon mois de lecture, avec 10 romans et 3250 pages lues ! [et encore, je ne compte pas toutes les BD !] Je me suis laissée surprendre avec pas mal d’emprunts bibliothèques, malheureusement pas toujours heureux. Ces lectures mitigées ont été compensée par de belles découvertes, donc tout est bien qui finit bien !

Trois coups de cœur

J’ai commencé le mois par un des ces récits afro-américains dont je vous avais parlé. J’ai été séduite par le trio de La Couleur des sentiments, aussi fort en livre qu’en film ! Autre époque, mais tout aussi marquant, La Chambre des officiers (chronique à venir) nous fait vivre la Première guerre mondiale dans une chambre d’hôpital aux côtés des gueules cassées. Enfin, Le bizarre incident du chien pendant la nuit (chronique à venir) m’a conquise par l’originalité et l’humour du récit fait porté par un adolescent autiste Asperger.

Deux bons moments

couv7729516couv70109870J’ai pris un peu d’avance avec Certaines n’avaient jamais vu la mer (chronique à venir), conseillée par une amie dans le cadre du challenge 12 mois, 12 amis, 12 livres. Encore une belle découverte que ce court-roman qui conte le destin collectif de femmes japonaises données comme épouses à des Américains au début du XXème siècle. J’ai aussi renoué avec Daphné du Maurier : j’ai retrouvé ce qui m’avait plu dans Rebecca, même si je n’ai pas eu de coup de cœur pour Ma cousine Rachel (chronique à venir).

Une bonne surprise

couv47940448

J’ai poursuivi le mois avec un de mes autres auteurs favoris, Romain Gary, dont la Promesse de l’aube m’avait laissée un souvenir impérissable. Je suis toujours impressionnée par ses talents littéraires, même si les sujets difficiles (notamment la vieillesse et l’euthanasie, la prostitution et les enfants abandonnés) abordés par La vie de devant soi (chronique à venir) ont rendu l’expérience de lecture un peu particulière. (Surtout que je ne m’y attendais pas !)

Quatre lectures non chroniquées

Enfin, ce mois d’avril fait la part belle aux lectures non chroniquées, la faute au rythme de lecture mais aussi, malheureusement, à quelques déceptions. Yves Grevet fait partie de ces auteurs jeunesse que je souhaitais découvrir depuis belle lurette, mais je n’ai pas été tout à fait convaincue par Celle qui sentait venir l’orage. Le sujet ne m’a pas passionnée et je ne faisais décidément plus partie du public visé. Réelle déception, par contre, pour Quand j’avais cinq ans je m’ai tué. L’intrigue originale (un petit garçon placé dans un établissement psychiatrique après qu’il a « fait du mal » à une petit fille) et le point de vue de l’enfant m’avaient attirée, mais le contenu du récit n’a pas été à la hauteur. J’ai ensuite retenté l’expérience John Green après mon avis mitigé sur La Face cachée de Margo. J’ai malheureusement retrouvé certains travers dans Qui es-tu Alaska ?, en particulier l’excentricité et l’admiration dont fait l’objet la jeune fille. Le roman a le mérite de poser des questions importantes, en particulier sur le rapport à la mort, mais le comportement de ces adolescents ne m’a pas semblé très crédible (ou en tout cas, je ne m’y suis pas identifiée). Je commence à connaître un peu le style de l’auteur, et je pense que ce n’est pas trop pour moi ! Enfin, je terminerai par un fameux roman au titre à rallonge, Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire. D’ordinaire, j’ai un peu de mal avec les romans humoristiques qui multiplient les situations improbables et les personnages farfelus, mais je dois bien reconnaître que celui-ci m’a fait sourire à plusieurs reprises et que je me suis attachée au centenaire. Je regrette cependant quelques longueurs et lourdeurs, et tous les passages flash-back sur la vie du vieil homme : j’aurais mieux apprécié ma lecture sur un roman de 200 pages de moins !

∼Ce mois-ci, j’ai vu ∼

∼ Ce mois-ci, j’ai posté ∼

  • 9 articles et 2 chroniques. C’est le moment où je fais mon mea culpa. Vous avez sûrement remarqué que ma présence sur la blogo s’est réduite ces derniers temps, jusqu’à devenir franchement irrégulière et plutôt incertaine en fin de mois. Je me suis clairement laissée débordée par mon rythme de lecture. En plus de ça, la fin du mois a été impossible à gérer, avec le travail pour les cours. Bref, le blog en a pâti et j’ai délibérément mis les chroniques de côté pour l’instant ! Mais ne vous en faites pas, vous les retrouverez dans les prochaines semaines !
  • Je me suis fait plaisir avec un article sur mes Maisons d’édition favorites. Vous devriez voir d’autres types de « favoris » apparaître régulièrement sur le blog 🙂
  • Vous ne l’avez pas encore vu, faute de temps pour poster les nouvelles chroniques, mais je vous ai créé une petite bannière en guise de système de notation, dont vous me direz des nouvelles !

* * *

Voilà pour ce mois d’avril bien rempli ! Malheureusement, cela ne va pas s’arranger au mois de mai ! Entre les révisions pour les examens, le mémoire et les entretiens pour cet été, je risque d’avoir peu de temps à consacrer à la lecture et au blogging. Je préfère donc mettre le blog en pause jusqu’au 15 mai, et mieux vous retrouver ensuite !

Bon mois de mai à tous, en espérant que le printemps se décide à réellement pointer le bout de son nez !

Publicités

16 réflexions sur “* Bilan du mois d’avril *

  1. La couleur des sentiments, ça fait un moment que je me dis qu’il est grand temps que je l’achète et je crois que j’aime tellement le film que j’ai peur d’être déçue :/
    Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire, c’est le genre de livre sympa à la lecture, pour se détendre autour d’une petite boisson chaude et un bon plaid !

    Aimé par 1 personne

    • Le film est presque identique mot pour mot, je pense que tu ne seras pas déçue !
      C’est tout à fait ça ! Avec quelques pages en moins, ça aurait été top ^^ je ne pense pas non plus lire les autres romans de l’auteur, c’est un peu comme Puertolas ou Legardinier, je ne suis pas hyper fan, je préfère d’autres romans légers pour passer un bon moment ! 🙂

      Aimé par 1 personne

  2. J’avais adoré et j’ai été tellement touchée par Quand j’avais 5 ans je m’ai tué parce que l’auteur décrit tellement bien le milieu psychiatrique qui essaie de te cloisonner dans des cases dont tu ne ressortiras jamais. Et qui es-tu Alaska je l’avais détesté du début à la fin, je ne m’en souviens même plus, simplement que l’histoire me semblait tirée par les cheveux tout du long.

    Aimé par 1 personne

    • Haha tu es encore plus dur que moi ! Oui je trouve qu’il exagère trop les traits de ses personnages à chaque fois, ça perd un peu d’intérêt du coup !
      J’ai aussi été touchée par cet aspect la, on le voit bien d’ailleurs avec un des psychiatres qui essaye de créer du lien avec ses patients en rentrant dans leur monde et qui au final est viré parce que ça ne plaît pas aux autres soignants. Mais du coup j’ai été déçue parce que je trouvais que l’intrigue n’était pas assez développée et qu’il n’y avait pas vraiment de fin

      J'aime

      • Je pense pas qu’on ait besoin d’une intrigue dans ce genre de livre, je le voyais plus comme un roman censé émouvoir et dire aux gens ce qui se passait dans ces milieux là. Et encore là il parle d’enfant, quand t’es adulte et que t’es enfermé dans un HP c’est juste abominable. Après ça me concerne directement aussi comme sujet, alors oui j’ai pleuré comme une madeleine pour ce petit garçon. C’est tout tendre, tout beau, il a des sentiments tout purs et on l’enferme, on le cloisonne dans une cage chimique.

        Aimé par 1 personne

  3. J’ai trouvé que Qui es-tu Alaska ressemblait fortement a un Brouillon de La face cachée de Margo. Depuis, je me suis un peu détournée de John Green. Mon premier avait été Nos étoiles contraires, et depuis, je cherchais quelque Chose d’au moins aussi fort dans ses romans, et ce n’est pas arrivé, Avec les Kathrines non plus 😦 C’est dommage, mais tant pis ^^ En tous cas tu as eu un très beau mois d’avril, et je te souhaite un mois de mai au moins aussi chouette 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s