Réflexions d’une blogueuse #13

NC

∼ Le mystère PAL ∼

 

PAL. Pile à lire. Ce que j’aime avec ce terme, c’est que rien que le concept en dit déjà beaucoup. Une sorte de code entre personnes qui partagent les mêmes passions et les mêmes « faiblesses ». PAL comme amoureux des livres, PAL comme visiteurs assidus des librairies, PAL comme acheteurs compulsifs – et souvent PAL comme blogueurs. Ces livres que l’on possède et que l’on n’a pas encore lu.

N’importe quel lecteur lambda ou occasionnel, achète de temps en temps un livre et le lit, jusqu’à son prochain moment de lecture. Pour beaucoup de gens, il semble incompréhensible d’avoir une PAL, des livres que l’on accumule sans les lire. La logique voudrait que l’on finisse les livres que l’on possède avant d’en acheter de nouveaux !

Ainsi que beaucoup de lecteurs, outre que je ne connaissais pas le terme, je n’avais pas vraiment de PAL avant de commencer le blog – ou du moins était-elle assez négligeable. En me (re)lançant la tête la première dans la littérature, en ouvrant le blog et en fréquentant la blogosphère, mon rythme de lecture est reparti en flèche, et avec lui tous ces livres que j’avais envie de lire (dois-je rappeler que ma Wish-List dépasse les 500 ???)…et d’acheter.

Depuis le début de l’aventure Petite Plume, ma PAL oscille entre 30 et 40 livres. C’est peu (surtout comparé au reste de la blogo !), mais c’est déjà trop pour moi. J’aimerais la réduire à une dizaine de livres (de manière à être raisonnable tout en ayant suffisamment de choix). Voilà pourquoi j’ai décidé de vous parler des pour ou contre des PAL !

Pourquoi ma PAL n’est pas si élevée que ça

En fait, je n’achète pas tant de livres que ça. Principalement pour deux raisons. La première, c’est que je suis étudiante, et que mon budget livres est par conséquent assez limité. J’ai aussi des habitudes d’achat assez irrégulières, c’est-à-dire que pendant trois mois je ne fréquente pas de librairie pour ne pas tenter le diable, mais quand je finis par y aller, je fais des achats de groupe ! La seconde, c’est que je déteste acheter un livre et ne pas l’aimer. Je ne supporte pas d’avoir des livres que je n’ai pas aimé dans ma bibliothèque. De la même manière que contempler mes romans préférés me met de bonne humeur, tomber sur un roman qui ne m’a pas plu (ou sans plus) et qui est associé à de mauvais souvenirs me dérange. J’ai l’impression de l’avoir acheté pour rien et sa présence gâche ma bibliothèque. Bon, dit comme ça, j’ai l’air un peu d’une psychopathe, mais j’espère que vous voyez ce que je veux dire. Quand ça arrive, la plupart du temps je me débrouille pour revendre le livre. Pour des questions financières et de goût, j’emprunte donc beaucoup à la bibliothèque (et surtout les grands formats si je veux les lire dès leur sortie). Ensuite, si le livre m’a vraiment plu, je le note dans un coin pour l’acheter plus tard. Acheter après avoir lu, c’est un peu l’inverse d’une PAL haha !

Cela dit, je triche un peu, parce qu’il m’arrive souvent d’emprunter des livres à la bibliothèque alors même que j’en ai plein qui m’attendent chez moi, ce qui revient au même ! Mais concrètement, je ne les possède pas, nah.

Pour tout vous dire, même si j’ai une PAL, j’ai du mal à comprendre comment l’on peut arriver à une PAL énorme (du genre qui dépasse les 100 livres). Enfin, si, j’imagine que pour les personnes qui achètent beaucoup plus que moi, leur PAL est l’équivalent de ma Wish-List. Et j’exclus aussi les Services-presse (c’est clair que si l’on reçoit des tas de livre de la part de maisons d’édition, en ajoutant les livres que l’on achète soi-même, on alimente sans cesse sa PAL dans un rythme supérieur à son rythme de lecture). Mais personnellement je ne peux pas concevoir de laisser ma PAL atteindre pareilles extrémités. J’ai un rythme de lecture entre 6 et 8 livres par mois : autrement dit, cela me prendrait 5 mois pour lire ma PAL si je ne faisais que ça. Alors dépasser les 50 livres est inimaginable pour moi ! Je veux dire, je trouve ça assez angoissant d’avoir tous ces livres en sachant que c’est un cerce infini parce que l’on continue à acheter des livres et donc la PAL ne baisse jamais vraiment. Au final, il y a des livres qu’on laisse prendre la poussière et qu’on ne lira jamais.

D’un point de vue purement matériel, une trop grosse PAL s’apparente à du gâchis à mon goût. On achète, on laisse traîner, les mois passent et au final on n’a même plus envie de les lire et on finit par les donner ou les vendre. Encore une fois, c’est peut-être parce que mon budget livre n’est pas énorme, mais je ne pourrai pas faire ça. Et puis c’est quand même dommage de passer à côté d’une lecture parce qu’on n’a pas su la lire au bon moment ! Je culpabilise déjà quand j’ai acheté un livre à sa sortie parce que j’avais très envie de le lire, que les mois passent sans que je m’en aperçoive et qu’au final je ne l’ai toujours pas lu à sa sortie en poche.

Voilà les raisons qui font que je ne suis pas très à l’aise avec les PAL et que j’aimerais réduire la mienne considérablement (et je pense réussir à m’y tenir, surtout que j’essaye de faire des économies en ce moment ^^). En plus de ça, j’aimerais retrouver cette sensation de pouvoir entrer dans une librairie, acheter n’importe quel livre qui me fait envie et le lire en rentrant chez moi, et pas acheter le livre et l’ajouter à la longue liste de tous ceux que j’ai à lire !

Je sais que certains blogueurs font régulièrement des challenges PAL ou se fabriquent une bookjar. Dans la mesure où je suis constamment dans une logique de lire ce qui se trouve dans ma PAL, cela ne me parle pas trop. Le concept de bookjar est sympa (à condition d’avoir assez de livres dans sa PAL pour que ça ait une utilité), mais je crois que n’arriverais pas à me contraindre à lire le livre que j’ai pioché s’il ne me convient pas haha.

Pourquoi avoir une PAL 

Jusqu’ici, j’ai fait ma bonne élève. Cela n’enlève rien au fait que j’ai une PAL, alors levons le voile sur cette étrange coutume !

  • L’amour des livres

C’est quand même ce qui fait qu’on est là, non ? La plupart du temps, lorsqu’on aime lire, on aime aussi l’objet livre et posséder des livres. Grand lecteur rime alors avec acheteur compulsif… Il y a tellement de choses qui me font envie quand je franchis la porte d’une librairie, c’est terrible ! Je crois que si j’avais beaucoup d’argent, j’achèterai tout d’un coup (ce qui serait assez désastreux pour ma PAL, by the way). Aussi, bien que je limite mes passages en librairie, je ne peux décemment pas repartir avec aucun ou même un seul livre. Parmi tous les titres que je vois passer sur la blogo et qui me font envie, je me fais des sortes de Wish-List prioritaires à acheter, car je sens qu’il y a 99% de chances que le roman me plaise et que de toute façon je le lirai bien un jour ou l’autre. Et puis ne dit-on pas que quand on aime, on ne compte pas ? 😉

  • Le choix

Comme je le disais, même si j’ai l’intention de réduire fortement ma PAL, j’aurai toujours une petite PAL. J’aime l’idée de pouvoir choisir comme si j’étais dans un magasin ou une bibliothèque municipale. Je ne conçois pas d’avoir une PAL à 0. Imaginez que demain il y ait une tempête de neige et que vous ne pouviez plus sortir pendant un mois pour atteindre une librairie ?? Sérieusement, je ne préfère même pas y penser. Imaginez aussi que le seul livre que vous ayez à votre disposition soit un thriller bien sombre alors que vous avez besoin d’une petite romance feel-good ? Selon notre humeur ou ce qu’on a lu avant, les envies livresques peuvent varier du tout au tout, et il n’y a rien de pire que de lire un livre que l’on n’a pas vraiment envie de lire. Chaque livre a son moment !

De même, je ne m’interdirai jamais de dévorer la nouvelle sortie d’un auteur que j’adore et que j’attendais depuis longtemps, même si d’autres camarades livresques attendent bien gentiment leur tour.

En lisant d’autres témoignages de blogueurs, j’ai vu que certains conçoivent leur bibliothèque comme quelque chose de fluctuant, un stock mouvant au gré de leurs envies. Ils aiment avoir cette sorte de mini-librairie à eux et, quand des livres ne leur plaisent plus, ils les vendent ou donnent et les remplacent simplement par d’autres plus à leurs goûts. C’est vrai que c’est aussi une façon de voir les choses !

  •  Les classiques

Ils font typiquement partie des livres que j’ai envie d’avoir, parce que ce sont des monuments de la littérature et qu’il me semble important qu’ils figurent dans ma bibliothèque. J’en achète donc régulièrement pour me faire une petite collection. Mais vous savez comme moi que les classiques, ça ne se dévore pas ! J’en lis ponctuellement, quand je suis d’humeur et motivée pour m’y attaquer. Et pour le coup, je ne culpabilise pas de les faire traîner (bien que pour certains, je devrais, depuis le temps qu’ils sont dans ma PAL…).

  • Les livres V.O

Parmi les livres qui traînent dans ma PAL depuis une éternité, il y un livre en allemand que j’avais acheté lorsque j’étais en vacances à Munich, et deux ou trois livres en anglais. C’était l’époque où j’étais motivée pour lire en langue originale la littérature étrangère, mais je dois dire que je n’ai jamais le courage ! Rien qu’en pensant au temps que ça va me prendre, aux mots à chercher dans le dictionnaire et au fait que je vais passer à côté de certains passages par manque de compréhension, je perds toute envie. C’est dommage, parce que les romans en eux-mêmes m’intéressent et que je pense que c’est important de découvrir l’écriture réelle des auteurs (on ne se rend pas assez compte du biais de la traduction quand on est habitué à lire en français, je pense). Bref, ceux-là sont partis pour rester un bon moment mais je ne les compte même plus 😉 Pour franchir le pas, j’envisage de les emprunter en français à la bibliothèque histoire d’avoir une traduction disponible sous la main au cas où je ne comprends pas.

  • Les livres numériques

Même si je n’en lis pas, cela doit être redoutable pour les PAL ! Ils sont en général moins cher et on n’a pas l’impression des piles physiques de livres dans sa bibliothèque. J’appelle ça de la tentation !

  • Le mystère PAL

Les habitués de cette pratique auront peut-être observé ce que j’ai appelé « le mystère PAL ». Vous allez comprendre. La plupart du temps, quand je vais acheter des livres, je me fais une petite sélection parmi ma Wish-List et je choisis les livres qui me font le plus envie. Mais pour une raison que j’ignore, il arrive souvent qu’une fois achetés, ils restent un long moment dans ma PAL, comme si le fait de les acheter avait satisfait mon envie. Tout à coup, le fait de les posséder me les rend beaucoup moins attractifs, et je vais aller emprunter d’autres livres à la bibliothèque au lieu de lire ceux-là ! Ce n’est pas que je n’ai plus du tout envie de les lire (je ne change pas d’avis à ce point quand même), mais comme si ce premier contact avec le livre suffisait, et que j’attendais encore plusieurs mois avant de reprendre contact. Ok, dit comme ça cela semble bizarre, mais c’est une des raisons pour lesquelles ma PAL perdure. Sans compter que j’essaye de faire en sorte que mes livres ne restent pas trop longtemps dans ma PAL (je me suis fixée la date symbolique d’un an) donc j’ai tendance à lire dans l’ordre chronologique, ce qui les fait passer après tous les autres.

* * *

En résumé, une PAL dépend de beaucoup de choses, en particulier son budget, son rythme de lecture, ses partenariats et la manière dont on conçoit sa bibliothèque. Je sais qu’il y a beaucoup de blogueurs qui ont une PAL immense et à qui cela ne pose aucun problème, et bien sûr je respecte cela totalement. J’ai simplement souhaité partager avec vous ma propre perception de ma PAL et mes interrogations sur le pourquoi du comment.  Pour ma part, j’aime les PAL….à petite dose !

PS : D’autres blogueuses avaient abordé le sujet dans le cadre d’autres rendez-vous, notamment La tête dans les livres et Dreaming with books.

Publicités

37 réflexions sur “Réflexions d’une blogueuse #13

  1. On fonctionne pareil ! 🙂 j’ai aussi entre 30 et 40 livres dans ma pile, quand je dépasse les 50 ça me rend folle ^^ par contre je tire au sort, mais parce que je suis nulle pour faire des choix et ça m’évite d’avoir toujours les mêmes bouquins qui traînent pendant des années 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. J’ai pour ma part une énoorme PAL. Elle a explosé quand j’y ai rajouté les mangas en attente et les livres numériques (bien vu donc!), car avant, je ne les comptais pas et c’était plutôt tranquille (245 mangas + une centaine d’ebook, mais pour les mangas la pile peut vite se réduire, j’ai bien lu les 42 Dragon Ball en 3 semaines^^). L’ennui c’est que mes pas me portent souvent en librairie ou à la médiathèque, ce qui fait qu’elle ne baisse jamais. Genre il fait beau, on va se balader en ville « ohh une librairie ». Mais mon fils va peut-être me sauver, il commence à lire, du coup il m’arrive de le laisser choisir et moi de ne rien acheter. J’ai donc bon espoir.^^ Je pense aussi que je devrais diversifier mes passions. J’ai un petit budget, mais il n’y a « que » les livres… alors que par exemple j’ai vraiment besoin de nouvelles sandales depuis un an mais j’ai la flemme de chercher. Les livres, ils viennent à moi, tout seul !!! (on dirait une pathologie ^^)
    Après le seul truc qui me pose vraiment problème, c’est le manque de place. En revanche, il y a vraiment peu de livres qui ne me font plus envie (la cité des ténèbres qu’on m’a offert, du coup j’hésite à en faire don -j’ai lu le 1 et le début du 2-, et les labyrinthes. Les classiques ça marche toujours mais le Young addult faut vraiment le lire sur le moment je trouve!). J’ai aussi quelques livres déjà lus dans ma PAL.
    J’ai également remarqué que ma wish-list augmentait moins vite (normal, tout est dans la pal!!) dans le sens où l’an passé, chaque jour j’ajoutais des livres à ma wish et là non, comme si j’avais fait un peu le tour de ce qui me plait avec ma PAL. Ya plus qu’à lire !

    Aimé par 1 personne

  3. Ma PAL dépasse les 200 livres (ebooks et BD compris). Elle s’est constituée sur plusieurs années.
    Je n’achète que rarement des livres (des suites de sagas essentiellement), mais je vis avec ma chérie et du coup certains de ses livres ont rejoint ma PAL ; j’ai des SP, à Noël ou pour mon anniversaire, j’ai des livres, et puis il y a aussi ceux de ma bibliothèque perso que je souhaite relire (Le Seigneur des Anneaux, Harry Potter, Le Trône de Fer)… J’avoue que parfois, lors des OP Bragelonne, je craque. Mais il est très rare que j’achète un livre sur un coup de tête (en général, ils restent plusieurs mois dans ma WL avant que je n’achète).
    Au final, une PAL augmente très vite. Je tente de la faire diminuer, et je ne vais plus à la bibliothèque depuis bien longtemps, justement pour pouvoir me consacrer à ma PAL. J’ai envie de lire tous les livres qui y sont !
    Ce n’est pas une course à qui aura la plus grosse PAL, ou qui lira le plus de bouquins venant de sa PAL… C’est un plaisir aussi 🙂

    Aimé par 1 personne

  4. Contrairement à toi j’ai une Pal énorme (entre 70 et 100 livres), mais ça ne lme dérange pas vraiment. à une époque on m’a offert beaucoup de livre et j’ai continué à en acheté (car ma Wish-List en mille fois plus grande que ma PAL) et du coup j’ai crée une grosse PAL avant même de connaitre le terme et de commencer le blog. Depuis je suis toujours à peu prés au même niveau et ça me va comme ça j’ai toujours le choix. Même si depuis quelques temps j’essaye doucement de la réduire parce que 1. ça prend de la place et 2. des fois l’envie de lire le livre a disparus et c’est dommage. Donc j’essaye doucement de faire descendre ma PAL et pour ça les challenges aident beaucoup tout comme la bookjear (mais quand j’ai pas envie de lire le livre tiré je me force pas).
    Je connais tellement ça le « mystère de la PAL » et le coup de ne vouloir dans sa bibliothèque que des livres qu’on aime. Je suis pareil 😉

    Aimé par 1 personne

  5. Merci d’avoir citer mon article 🙂
    Alàlà ces PAL … elles vont nous rendre fous!! ^^ Pour ma part, la mienne a dépassé les 50 mais je trouve que c’est un peu excessif … J’aimerais la faire baisser à 20, j’estime que c’est un bon chiffre 🙂
    Je comprends que tu ais du mal à concevoir les PAL énorme, je pense que ce sont les personnes qui vont souvent en librairie et qui ne peuvent s’empêcher d’en ressortir bien charger! (et il faut avouer que la blogo n’aide pas puisqu’il y a tellement de livres qu’on voit passer et qui nous font envie!!!). Des sorte d’acheteurs compulsifs (et je sais ce que c’est xD). En ce qui me concerne, je sais que lors de baisse de moral, acheter des livres font vraiment du bien donc rien que pour aller mieux je peux acheter des romans 😉
    En tout cas tu as très bien expliqué ton ressenti et ta façon de voir les choses et c’est très intéressant d’avoir différents points de vue 🙂

    Aimé par 1 personne

    • Merci ! 🙂
      En réalité je comprends aussi, je suis autant une acheteuse compulsive pour les livres, mais je m’empêche d’aller en librairie trop souvent haha ! Et puis il y a la question du budget, peut-être que quand j’aurais un salaire j’aurai moins de scrupules, et alors toutes mes bonnes résolutions seront tombées à l’eau !

      Aimé par 1 personne

  6. Je dois avouer que je suis coupable: j’ai plus de 100 livres dans ma bibliothèque qui ne sont pas lus. Toutefois, beaucoup de ces livres m’ont été donnés, au moins la moitié des 100 ! Et avec l’université, je ne lis plus beaucoup mes livres personnels, mais comme je ne les lis plus, je n’en achète plus non plus, alors ça permet un peu de gérer ma bibliothèque haha. J’aimerais bien faire baisser ma PAL sous la barre des 100 d’ici décembre ou sinon, je crois que ce serait bien que je fasse le ménage et que je vende les livres que je sais que je ne lirais jamais. Avec le temps, mes goûts livresques se sont développés et il y a certains livres que je ne lirai sûrement jamais. Bel article, c’est toujours un sujet intéressant !

    Aimé par 1 personne

    • Merci !
      Si nos proches entretiennent le monstre, on n’y peut rien haha 😉 Blague à part je comprends, moi-même en licence j’avais pas mal d’ouvrages universitaires à lire pour les cours, et du coup c’était autant de temps pour lire mes romans ! Bonne chance dans ton challenge de réduction de PAL !

      Aimé par 1 personne

  7. PAL, wish-list etc… drôles de mots finalement. Chez moi, il n’y a ni PAL, ni autre terme étrange. Il y a des livres, le désir et la lecture…Voilà qui me suffit!

    Mais j’apprécie beaucoup ta réflexion sur la pertinence ou non d’avoir des piles de livres, que l’on liste, que l’on achète en masse. Cela pose beaucoup de questions. Il tellement bon de flâner, de caresser un livre qui n’était dans aucune liste, de se laisser séduire et d’être surprise! Petite astuce pour le budget: les bouquinistes! En tant qu’étudiante, j’ai constitué un bonne part de ma bibliothèque ainsi, à moindre frais… Cela marche très bien pour les classiques d’ailleurs et je te rejoins aussi sur ce point: ils méritent d’être achetés car ils ne s’épuisent pas et supportent lecture et relectures.

    Aimé par 1 personne

    • Merci pour ton commentaire 🙂
      Tiens, je n’avais pas pensé aux bouquinistes ! C’est vrai que je privilégie aussi pas mal les livres d’occasion, cela fait du bien à mon budget !
      C’est tout à fait la sensation que tu décris ! Entrer en librairie et repartir avec un livre dont on n’a jamais entendu parler, pour le plaisir de se faire surprendre !

      Aimé par 1 personne

  8. Je comprends pourquoi tu souhaites garde rune petite PAL, et je suis atteinte du même syndrome où il suffit que je possède le livre pour calmer un peu mon envie (voire ma frénésie, ahem) de le lire. Par contre, j’ai une PAL de +100 bouquins, et je m’en tamponne. En fait, mon problème, c’est plus la gestion des SP (NetGalley me perdra !). Je suis contente d’avoir autant de livres non lus, déjà parce que c’est mon côté collectionneuse, mais aussi parce que j’aime bien avoir vraiment le choix, promener mon regard sur mes bibliothèques et me dire « tiens je vais lire celui-ci ». Faut aussi savoir qu’il y a beaucoup de classiques en attente sur ma liseuse, simplement parce qu’ils sont gratuits et que je sais que je les lirai un jour. Alors au rythme d’un par mois, j’en ai pour quelques années, mais je le vis vraiment bien 🙂

    Aimé par 1 personne

  9. Super article! Je comprends tout à fait ton point de vue, j’essaye aussi d’être raisonnable dans mes achats, après, je suis loin d’être une acheteuse compulsive comme certaines blogueuses donc ma PAL s’agrandit surtout grâce à des cadeaux et j’aimerais avoir plus de temps pour tout lire 🙂

    Aimé par 1 personne

  10. Oh comme je connais ce « mystère PAL » ! C’est vrai que c’est un drôle de phénomène difficile à expliquer 🙂
    Sinon, d’après Livraddict, ma PAL tourne autour des 70 livres, dont une dizaine sont des BD, j’aimerais profiter de l’été pour passer la barre des 50 car c’est vraiment trop haha ! Je n’avais jamais possédé autant de livres non lus auparavant, mais mes études de lettres et le blog ont sans aucun doute contribué à ce gros craquage !! J’espère être plus raisonnable à l’avenir… En tout cas ton article était très intéressant 🙂

    Aimé par 1 personne

  11. Ah moi non plus je ne suis pas une grande fan des PAL immenses. J’en ai toujours une, certes… En ce moment j’en ai 7 livres dans ma PAL, ce qui en fait n’est pas énorme comparé à d’autres, mais pour moi c’est déjà beaucoup…

    Aimé par 1 personne

  12. Super article, j’ai adorer !
    Bon, sur certains points je ne suis pas d’accord avec toi, mais je respecte ton avis haha !
    Tout d’abord, je n’ai pas de PAL. Je trouve ça stupide compter les livres qu’ils nous restent à lire. Je compte les vêtements qu’ils me restent à mettre avant d’en acheter d’autres ? Non. Je compte le maquillage qu’il me reste avant d’en acheter un autre ? Non. Eh bien, c’est pareil avec les livres ! Je ne comprends pas qu’on se prive. Après, viens le budget, je suis actuellement intérimaire (je reprends; j’espère de tout coeeeeuuur, les cours en septembre donc mon budget sera beaucoup beaucoup beaucoup beaucoup moins élevé pour les livres haha, mais ça ne m’en empêchera pas d’en acheter 1 ou 2 par mois !) donc je peux me permettre de m’acheter pleins de livres. Tu dois te dire ‘oui mais tu ne les lis pas tous, donc c’est du gachis » mais selon moi, un livre peu être lu à n’importe quel moment, n’importe quel jour, n’importe quelle humeur, alors non, ce n’est pas du gachis, car je sais que je le sortirais de ma biblio un jour. Puis même, si je ne l’aime pas (ce qui arrive rarement, mais ça arrive, c’est comme tout, on ne peut pas tout aimer !), il faut vraiment que je le déteste pour m’en séparer (comme Calendar girl haha), et bien, je le vends, je l’offre ou autre ! Dans tout les cas, pour moi, ce n’est pas du gachis. Et puis, au moins, l’année prochaine, j’aurai de quoi lire haha !
    Je le redis, mais j’ai adorer ton article !
    Bonne journée 🙂

    Aimé par 1 personne

    • Merci pour ton commentaire !
      Je comprends ton point de vue, et d’ailleurs chacun gère sa PAL comme il l’entend, tant que ça ne lui pose pas de probleme ! Tu as raison quand tu dis que tant que tu les liras à un moment ou à un autre ça n’a pas d’importance ! Moi c’est juste que je n’aime pas savoir qu’un livre traîne et surtout ensuite je perds l’envie de le lire !

      Aimé par 1 personne

      • Pas de quoi !
        Ouiii voilà !
        Oui, je sais que si j’achète tel ou tel livre, je finirais par le lire, sinon, je vais pas l’acheter haha ! Aaaaaaah d’accord, je vois le truc ! Justement pour ma part, c’est l’inverse, je sais que je le lirais un jour ou l’autre, il faut juste que j’ai le « mood » on va dire haha

        Aimé par 1 personne

  13. Ah les PAL, toute une histoire! La mienne doit atteindre une centaine de livres ayant récupéré la bibliothèque de mon frère. De plus, je suis acheteuse compulsive niveau livres alors que je suis étudiante .. Mais un jour je terminerai ma PAL pour en avoir une neuve sauf que je fais les deux en même temps 😉

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s