Eleanor & Park, Rainbow Rowell

bm_cvt_eleanor-and-park_8591

1986. Lorsque Eleanor, nouvelle au lycée, trop rousse, trop ronde, s’installe à côté de lui dans le bus scolaire, Park, garçon solitaire et secret, l’ignore poliment. Pourtant, peu à peu, les deux lycéens se rapprochent, liés par leur amour des comics et des Smiths… Et qu’importe si tout le monde au lycée harcèle Eleanor et si sa vie chez elle est un véritable enfer, Park est prêt à tout pour la sortir de là.

* * *

Comme d’habitude, je rattrape le train avec 10 ans de retard. Après Fangirl, j’ai enfin découvert Eleanor and Park, le roman dont tout le monde parle. Ma réaction ? Mon Dieu, pourquoi ne l’ai-je pas lu avant ??

D’ordinaire, je n’aime pas le procédé marketing qui consiste à inscrire les avis d’autres auteurs sur le bouquin (comme si le fait qu’il soit du goût de tel ou tel auteur réputé justifiait à lui seul qu’on aime le livre). Je ferai ici une exception, car la phrase de John Green sonne particulièrement juste : « Eleanor and Park me rappelle ce qu’est être fou amoureux d’une fille et fou amoureux d’un livre ! ».

Les personnages sont incroyablement attachants (chose que j’ai tendance à dire pour tous les livres, mais ici c’est doublement vrai). Rien ne les prédispose à s’attacher l’un à l’autre. Eleanor est une sorte de fille ovni, qui ne rentre dans aucune case. Park, est un garçon qui se cherche, passionné de musique, complexé par ses origines coréennes.

La romance vient en douceur, les personnages prennent le temps de s’appréhender, de se détester, de se jauger…et de s’accepter. Comme s’ils s’efforçaient de s’ignorer avant de se rendre à l’évidence. Je mettrai un petit bémol ici, parce que j’ai trouvé un peu maladroite la manière dont la transition est faite, comme si tout à coup ils se réveillaient en se disant « je suis amoureux ». Peu importe, le charme opère.

C’est une des romances les plus adorables qu’il m’ait été donné de lire. On y retrouve tous les éléments des premiers amours de l’adolescence : les doutes, les faux pas, le manque de confiance en soi, la réaction des parents à gérer. Le lien entre eux est tellement fort et tellement spécial – sans doute parce que Eleanor et Park sont eux-mêmes spéciaux. J’ai dévoré le roman en presque une soirée, et il m’a fait du bien. L’histoire de ces deux jeunes qui se découvrent et découvrent l’amour est drôle, rafraîchissante et attendrissante. On les sent prêts à soulever des montagnes pour être ensemble, car tout à coup rien d’autre n’a d’importance. Et puis il y a un côté un peu nostalgique des années 80, avec les cassettes,  les groupes de rock et l’absence du téléphone portable qui complique les choses

Sans vous spoiler, le roman aborde également des sujets plus graves. Il nous parle du harcèlement, de la dureté dont sont capables les adolescents entre eux, de la difficile acceptation de soi. Il est aussi triste et terrible dans ce que Eleanor endure au sein de sa famille. Et beau dans la colère de Park qui ne demande qu’à lui venir en aide.

J’ai été un peu déçue de la fin, qui s’arrête sans réelle conclusion. J’ai même failli la détester, mais l’auteur nous laisse le bénéfice du doute…

* * *

En bref, un énorme coup de cœur pour ce bijou young adult. Laissez-vous porter par  le charme d’Eleanor and Park !

Verdict Coup de coeur

Publicités

19 réflexions sur “Eleanor & Park, Rainbow Rowell

  1. Pingback: * Bilan du mois de mars * | Petite Plume

  2. Pingback: Mes maisons d’édition favorites | Petite Plume

  3. Pingback: A la recherche #6 | Petite Plume

  4. Pingback: Tag PKJ : Les belles couvertures | Petite Plume

  5. Pingback: Nos cœurs en désaccord, de Krystal Sutherland | Petite Plume

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s