Réflexions d’une blogueuse #10

NC

∼ Le code de bonne conduite du blogueur ∼

 

A l’heure des résolutions de la nouvelle année, je vous propose une réflexion un peu particulière. La blogosphère est une grande communauté, et comme dans toute vie en communauté, il y a des règles à respecter pour que cela se passe bien. Il m’est arrivé de repérer certaines incivilités sur la blogo, alors qu’au contraire elle peut être une grande communauté de partage et d’entraide. Après tout, et cela est d’autant plus le cas pour les blogueurs littéraires, on est là pour parler passion ! Voilà donc quelques règles que devraient suivre tout blogueur, selon moi !

  • Article 1 : Se montrer patient et rester à l’écart de la compétition

A mon sens, il n’y a rien de pire que la course aux likes, car elle mène vite à toutes sortes d’impolitesses et de comportements limites vis-à-vis du lecteur ou d’autres blogueurs. La meilleure solution pour que bloguer reste agréable pour soi et pour les autres est de se concentrer avant tout sur ce que l’on a envie d’écrire et de partager et d’être patient. Les visiteurs viendront au fur et à mesure, on ne peut pas commencer avec des centaines d’abonnés ! Et même s’il faut prendre en compte son lectorat lorsqu’on blogue, ne commencez pas à écrire ce qui selon vous plaira au plus grand nombre car 1) vous n’êtes pas sûr que c’est le cas 2) cela ne vous ressemblera pas 3) l’absence de spontanéité va souvent de paire avec absence de qualité… L’autre point qui me semble rédhibitoire si on veut que la blogo fonctionne harmonieusement, c’est la compétition. « Machin a plus d’abonnés que moi », « son article a plus de vues alors que j’ai chroniqué le même livre », « il risque de me prendre mon lectorat puisqu’il parle des mêmes sujets »… NON ! D’accord, il y a des milliers de blogs littéraires (et de blogs tout courts), mais la blogosphère est infinie tout comme les lecteurs potentiels. Chacun peut trouver sa place. Et faire un peu de pub à un autre blogueur que vous appréciez ne vous nuira pas, au contraire…

  • Article 2 : Etre curieux du travail des autres 

Plutôt que de considérer les autres blogueurs comme des concurrents, obstacles sur la route qui vous mène au succès, voyez-les plutôt comme des sources d’inspiration…ou même simplement d’intérêt ! A ses débuts, il y a beaucoup à apprendre des autres blogueurs…et même après. Aller voir ce que font les collègues, c’est d’abord une politesse, et je dirais la moindre des choses si vous voulez que les autres viennent aussi voir ce qu’il se passe chez vous. Ensuite, c’est le meilleur remède contre le nombrilisme (à force d’écrire dans son coin derrière son ordinateur, on risque fort de finir par croire qu’on est seul au monde, que l’on a raison, que l’on est le meilleur etc etc etc). Enfin, il se pourrait bien que les autres blogs soient aussi (voire plus) intéressants que le vôtre : il y a là une véritable source d’intérêt d’un point de vue de lecteur de blog (sans oublier les rajouts à votre WL !!). Cela peut aussi vous permettre d’avoir du recul par rapport à votre propre pratique du blogging, de réaliser les potentialités d’une plateforme, de trouver des idées d’articles, de voir ce qui marche…

  • Article 3 : Eviter le plagiat

Halte-là, trouver des choses intéressantes ailleurs ne signifie pas se servir comme sur un marché ! Apprendre de ce que font les autres, demander des conseils, voir ce qui marche, réaliser qu’il faut diversifier sa ligne éditoriale ou au contraire l’harmoniser, oui. Reprendre directement à votre compte une image, un design, une idée d’articles, ça non ! Même si la tentation est grande (et parfois la frontière est floue entre « s’inspirer » d’une idée et la copier), mieux vaut toujours demander au blogueur en question lorsque vous souhaitez reprendre un logo, un « rendez-vous » ou participer à un challenge qu’il a créé. Dès lors que vous le citer dans votre article, il sera même content de sa petite notoriété. Je n’évoque pas le fait de carrément copier des phrases d’un article, mais là ça me semble évident…

  • Article 4 : Délaisser la course au professionnalisme et à l’argent 

L’important est de ne pas oublier pourquoi on tient un blog. On n’est pas là pour devenir célèbre ou millionnaire ! Courir après les partenariats avec les maisons d’édition ou les marques, payer pour figurer dans des listes répertoriant des blogs ou sur Twitter/Facebook, chercher tous les moyens pour attirer plus de visiteurs, être guidé par l’ambition de vivre de son blog… Tout cela dénature l’essence d’un blog (littéraire)…et ne garantit pas le succès.

  • Article 5 : S’abstenir de faire de la publicité à gogo

Autre élément agaçant, et qui a fort à voir avec le précédent : faire sa pub. Vous savez, ce type de commentaires sur les articles des autres : « Hé, salut ! Voici le lien de mon blog/chronique ». Parfois maladroitement déguisé d’un « Ton article est très intéressant, j’ai aussi écrit quelque chose à ce sujet ». STOP ! C’est normal de chercher à se faire connaitre, mais il y a des manières de le faire. Et puis souvent ce genre de précisions est inutile : si vous vous abonnez ou laissez un commentaire, le blogueur ira sûrement faire un tour sur votre blog. Une autre variante qui a le don de m’irriter, ce sont les abonnements  ou les likes factices. Je m’explique : des blogueurs sur des sujets très éloignés du vôtre (je ne vise pas tout le monde hein, on a le droit de s’intéresser à plusieurs sujets), voire carrément des marques ou des entreprises, s’abonnent à votre blog ou likent votre page Facebook. Or, on sait pertinemment que ces personnes ne sont absolument pas intéressées par ce que vous écrivez, ils cherchent juste à vous envoyer un signal bien lourd du type « hé, j’existe, viens voir ma page/blog et abonne-toi en retour ». Le même phénomène est visible avec les blogueurs qui s’abonnent en masse à tous les blogs qu’ils croisent, dans l’espoir d’avoir quelques abonnements en retour (si vous voulez une comparaison, regardez ce qui se passe sur Twitter). Et ce n’est pas de la parano quand vous ne voyez plus jamais la personne de retour sur votre blog.

  • Article 6 : Répondre aux commentaires

On aborde maintenant la politesse à l’égard des lecteurs. Répondre aux commentaires (ou à la limite « liker » s’il n’y a rien à répondre) me semble le minimum qu’un blogueur puisse faire à l’égard de la personne qui a pris le temps de lire l’article et de glisser un petit mot. Peu importe si la réponse n’arrive pas à la minute où le commentaire est posté, mais que le lecteur ait au moins un retour sur son message ou un accusé de réception de la part du blogueur. On écrit quand même pour être lu et échanger ! Je peux aisément concevoir que cela soit plus délicat lorsqu’on a énormément d’abonnés et un trafic assez important, mais de là à ce que le nombre de commentaires soit ingérable, il me semble qu’il y a un pas…

  • Article 7 : Se montrer à l’écoute de ses lecteurs et reconnaissant 

C’est simple, un blogueur n’est rien sans ses lecteurs, et il ne faudrait pas l’oublier. Certes, on écrit pour soi, parce que l’on souhaite s’exprimer, parce que l’on aime son sujet ou pour garder une trace de ses lectures, mais on écrit aussi pour être lu. Sinon, au lieu d’un blog, il faut tenir un journal. Et même si c’est 5 visiteurs, cela fait quand même cinq personnes qui vous lisent et qui font vivre le blog par leur présence, voire par leurs commentaires. En retour, il est normal de tenir compte de ses lecteurs quand l’on écrit : s’adresser à eux directement, faire référence à des choses qu’ils peuvent connaitre (les private jokes, au bout d’un moment, c’est assez snob) ou comprendre (ou alors l’expliquer !), expliquer sa démarche, annoncer le rythme de publication, prévenir d’une absence prolongée, ou que sais-je encore. Et des petits remerciements aux lecteurs fidèles ou occasionnels de temps en temps , cela ne fait pas de mal !

  • Article 8 : Ecrire des articles de qualité

Puisqu’on blogue pour des lecteurs, puisque ce que l’on écrit sera lu, on ne peut pas se permettre tout et n’importe quoi. C’est comme servir un truc immangeable dans un restaurant, ça ne se fait pas. Les articles bâclés ou plein de fautes d’orthographe sont non seulement de mauvaise qualité, mais aussi irrespectueux pour le lecteur qui prend le temps de vous lire et s’attend à un contenu qui en vaut la peine. Raison de plus pour redoubler d’effort et de vigilance… C’est tellement plus agréable de lire un article travaillé ! Et cela fera venir des visiteurs, ce qui n’est pas si mal, n’est-ce pas 😉

  • Article 9 : Résister à la facilité

Des articles de qualité veut aussi dire un minimum de travail derrière. Ce que vous proposez, c’est vos idées, votre créativité, votre écriture, votre réflexion pour que le lecteur soit satisfait (et vous aussi en passant). En somme, votre blog reflète ce que vous êtes et vos efforts. Bloguer prend du temps, peut rapidement devenir une contrainte, et l’on peut être tenté de céder à la facilité. Par exemple pomper un article sur Wikipédia, écrire une chronique de trois lignes, lister quelques éléments sans ajouts, écrire une chronique d’un livre que l’on n’a pas lu en piochant des avis à droite à gauche, reprendre un article ou une idée chez quelqu’un d’autre et le remanier à sa sauce… Outre que cela se voit à 1000 kilomètres (tiens, je n’ai pas posté depuis longtemps, je vais mettre deux photos et un commentaire et je vais appeler ça un article) et que cela risque de manquer d’intérêt, on sait bien que vous valez mieux que ça, et vous aussi. Si vous n’avez pas le temps ou l’envie, ralentissez le rythme de publication, faites une pause ou ne publiez pas l’article en question, ce n’est pas grave ! Poster pour poster ne donne jamais rien de très bon. [Attention : un article très court ou une petite liste de temps en temps ne fait pas de mal et peut même diversifier l’offre de publication. C’est lorsque ces articles se multiplient, sont faits à la va-vite ou pour de mauvaises raisons que c’est problématique.] 

Article 9 – bis : Etre sincère

Je pense que bloguer, c’est montrer une part de soi. Ecrire est l’un des choses les plus personnelles qui existent et reflète grandement à la fois les idées et la personnalité de l’auteur. Partant de là, la sincérité est une condition très importante dans le blogging, par égard pour soi mais aussi pour son lectorat. Il faut être cohérent avec l’image que l’on renvoie. Plus encore, si les gens vont sur votre blog, c’est pour vous lire vous. S’ils voulaient l’avis du voisin, ils iraient lui demander. Alors même si vous n’êtes pas sûr de vous ou que vous craignez que votre opinion ne soit pas partagée, exprimez-vous sincèrement ! Reprendre l’avis des autres, affirmer avoir apprécié un livre que l’on a détesté…. Tout cela ne sert à rien (après tout chacun a le droit d’avoir son avis et c’est ce qui fait la diversité et l’intérêt de la blogosphère) et est affligeant de fausseté. Souvenez-vous de votre enfance, c’est pas beau le mensonge…

  • Article 10 : S’efforcer d’être tolérant et ouvert

Je terminerai justement en rebondissant sur la diversité des opinions. La blogosphère est un gigantesque espace d’expression, de discussion et de partage. On peut y trouver tous les goûts et les couleurs, toutes les valeurs, toutes les opinions politiques, toutes les philosophies de vie. Même s’il est peu probable que quelqu’un qui ne partage votre vision des choses sur aucun sujet vous suive régulièrement, il est bon de se rappeler que l’on n’est pas seul et que les gens ont le droit de penser différemment. Utiliser le conditionnel, souligner la subjectivité de son avis au lieu d’énoncer des vérités universelles ou prendre des pincettes quand on exprime une idée très arrêtée sur un sujet contribuent grandement au vivre-ensemble bloguesque. Quand j’ai détesté un livre, j’essaye souvent de trouver des points positifs ou de préciser que d’autres ont pu l’apprécier. C’est bien aussi d’éviter de prendre les gens de haut même si on pense avoir raison. Ce sera tout de suite plus agréable pour les lecteurs, d’autant que vous ne savez pas qui se trouve de l’autre côté du web et que le but n’est pas que l’autre soit froissé ou se sente agressé. Et puis ça évitera une guerre en commentaires !

 


Voilà pour ce long article – il le fallait pour faire le tour des us et coutumes de la blogosphère ! J’espère que je n’ai fâché personne, j’ai essayé d’adopter un ton pas trop répréhensif (je sais bien que certains comportements ne sont pas forcément volontaires et j’ai, moi aussi, pu être tentée de faire certaines choses, personne n’est parfait).

N’hésitez pas à me dire ce que vous pensez de ces petites règles du bon blogueur ! (y compris en mal cf article 10 😉 )

 

 

Publicités

37 réflexions sur “Réflexions d’une blogueuse #10

  1. Très juste ! Je te rejoins sur tous les points, et ça me semble bien naturel 🙂 Je suis fraîchement arrivée sur la blogo et je n’ai (heureusement) pas encore croisé la plupart de ces comportements… Par contre ça m’a fait fuir d’hellocoton en quelques jours ! Je me suis inscrite par curiosité, et je n’ai reçu que des messages de blogeuses mode ou lifestyle qui me disaient « bienvenue ! j’ai un blog ! Il est trop bien ! ah oui tiens, sûrement que tu fais quelque chose aussi. On s’en fout ! Viens chez moi ! » Alors ça m’a directement exaspérée 😉

    Aimé par 1 personne

    • Bienvenue sur la blogosphère dans ce cas ! Ces comportements sont quand même minoritaires heureusement !
      Ah oui j’ai eu la même chose sur Hellocoton en arrivant ! Mais naïvement je croyais simplement que les blogueurs étaient gentils et m’accueillaient ^^ Au-delà de ça, je te conseille quand même Hellocoton, c’est un site vraiment pratique pour diffuser tes articles et pour consulter d’autres blogs de tous horizons !

      Aimé par 1 personne

      • Merci ! 🙂 Oui j’ai cru ça aussi pour les deux premiers messages, mais j’ai assez vite compris le principe 😉 Pour l’instant je vais rester sur le lecteur wordpress, ça me prend déjà assez de temps, on verra dans un second temps alors 🙂

        Aimé par 1 personne

  2. Pour le coup, ou bien je suis une blogueuse en or, ou bien je fais des choses vraiment inconsciemment, mais je ne me reconnais dans aucun des paragraphes. A part peut-être les abonnements, mais je ne le fais pas pour qu’on s’abonne en retour, je le fais pour penser à visiter un site / blog qui m’a paru intéressant (souvent parce que le/la tenancier/e a twitté un truc qui m’a plu, ou simplement parce que je ne connaissais pas le blog en question).
    En tout cas, c’est le genre d’articles que je trouve très intéressants à lire.

    Aimé par 1 personne

    • Je suis dans le même cas pour les abonnements, certains sont juste un rappel pour mémoire !
      A vrai c’est plutôt rassurant que tu ne te reconnaisses pas dans ces comportements ! Je dois dire que j’ai déjà vu ce genre de pratiques mais heureusement la majorité des blogueurs ne sont pas comme ça !
      Merci pour ton commentaire 🙂

      J'aime

  3. Je suis d’accord dans l’ensemble. Par contre, j’aime bien qu’un blogueur commente un de mes articles en disant « tiens, j’ai vu ce film / lu ce livre et j’en avais pensé ça » avec un lien vers son article. Parce que même si je suis abonnée à son blog, l’article peut être antérieur à son abonnement et je peux ne pas l’avoir lu. Et je trouve toujours intéressant de confronter les points de vue, donc je vais volontiers lire le sien et le commenter en retour.

    Aimé par 1 personne

    • C’est vrai que je n’avais pas pensé à ce sens là ! ça peut être intéressant et plus pratique pour voir l’article ! J’ai plutôt l’habitude de simplement mentionner le fait que j’ai lu le même livre en me disant que la personne ira peut-être voir l’article en question si ça l’intéresse, du coup je n’y pensais pas ^^

      Aimé par 1 personne

  4. Je ne veux pas te fâcher mais je ne comprends pas tellement le but de ton article… car après tout, cela relève du bon sens, non ? Enfin je dis cela car jusqu’à présent (mais peut être est-ce seulement parce que j’ai eu de la chance) je n’ai jamais rencontré de bloggueurs malpolis ou trop lourds sur la blogosphère. J’ai en revanche plus de mal avec quelques auteurs autoédités qui ont pu spammer ma page facebook et mon twitter ! :/

    Aimé par 1 personne

    • Eh bien tu as raison, ce n’est que du bon sens, rien de révolutionnaire ! Malgré tout, presque tout ce que je dis est inspiré de comportements que j’ai déjà vu sur la blogo, même si c’est heureusement en très petite minorité ! (à part peut être le coup des likes/abonnements/commentaires pour faire sa pub qui sont un peu plus présents) Je ne sais pas si cet article aura une réelle portée, mais je me dis que ça peut informer ceux qui débutent de ce qu’ils peuvent rencontrer et éviter de faire certaines choses qu’on peut faire de manière inconsciente mais qui au final sont pas terribles niveau politesse !

      Aimé par 1 personne

  5. Je suis totalement d’accord avec l’article 5… et je trouve que les likes et abonnements à gogo sont de plus en plus nombreux sur Instagram également. Quand je vois qu’en un jour je gagne 10 abonnés pour en perdre 8 le lendemain, juste parce que je ne me suis pas abonnée en retour, ça m’agace!
    Non pas parce que j’ai perdu des abonnés (qui, au passage, ont tenté d’aimer toutes mes photos), mais parce que je sens que ce n’est pas sincère.
    Sans parler des commentaires: « Follow me » et autres ^^

    Et bien entendu, je ne peux qu’approuver l’article 10!

    (en fait, je suis d’accord avec tous les articles énoncés ha ha ^^)

    Aimé par 1 personne

  6. Je me demande s’il y a vraiment des gens compétitifs comme décrit dans l’article 1. 😮 Ça me fait penser à la mentalité des blog skyrock de l’époque « tu me laisses un com je t’en laisses 5 » haha déjà je n’en voyais pas l’intérêt. La personne laissait 5 com à la suite quitte à mettre juste un mot à chaque fois… désespérant ! Perso, je préfère avoir trois commentaires de gens qui échangent avec moi que des échanges de like-com vide. Sinon ok avec cet article, ce n’est que du bon sens je trouve !

    Aimé par 1 personne

    • J’ai un peu caricaturé dans le 1, mais je pense que ça doit exister dans d’autres communautés que celle des blogueurs littéraires, notamment parmi les blogueurs professionnels ou le monde beauté qui est réputé plus dur !
      Ohlala heureusement que je ne bloguais pas du temps de skyrock !

      Aimé par 1 personne

  7. Très bel article et je suis totalement d’accord avec toi sur les 10 points!! Moi non plus je n’aime pas vraiment les gens qui cherche juste à « être meilleur que », ceux qui sont là juste pour faire la pub ou encore ceux qui ne répondent jamais aux commentaires que l’on laisse sur leur blog … J’ai la même vision que toi d’un blog : c’est un lieu d’échange et de partage donc si c’est pour que le propriétaire du blog ne laisse jamais comprendre qu’il apprécie notre venu, franchement je laisse tomber! Ce n’est pas ce que je recherche. Après tout les chiffres ne compte pas, quand on fait un blog c’est pour se faire plaisir, rencontrer des gens, partager des idées, peu importe que ce soit avec 50 ou 5 personnes 🙂

    Aimé par 1 personne

  8. Ton article est plein de bon sens. Très honnêtement, je ne connaissais absolument rien à la blogosphère avant de lancer mon blog, mais il ne me serait jamais venu à l’idée de faire tout ce que tu décris. Je ne savais même pas quand j’ai commencé qu’il existait des partenariats, des blogs monétisés etc. et cela ne m’intéresse pas du tout. Pour moi, un blog est un loisir, un espace d’échange sur un ou des domaines qui nous plaisent et peuvent plaire à d’autres. Je comprends qu’il y ait des gens qui veuillent vivre de ça, mais ce n’est pas mon cas. Je lis beaucoup de blogs, certains à chaque nouvel article, d’autres de temps en temps, je mets des commentaires mais pas tout le temps et pas pour avoir une visite ou un comm en retour, juste parce que j’en ai envie, parce que j’ai lu le même bouquin ou au contraire qu’une critique m’a donné envie de le découvrir et je m’amuse beaucoup ! Si je connaissais certaines blogueuses dans la vraie vie, je pense qu’elles seraient de bonnes copines, et donc je réagis à distance mais suis capable juste de dire : « super ton article m’a bien fait rire » parce que j’aurais eu la même réaction de visu. Je crois qu’il y a de la place pour tout le monde car personne n’écrit pareil, n’a la même personnalité, la même façon d’aborder un même sujet. La blogosphère est très riche, diversifiée, et reflète la variété des blogueurs, pour le plus grand bonheur des lecteurs : on y trouve toujours quelque chose d’intéressant. Bonne journée !

    Aimé par 1 personne

  9. Très intéressant cet article 🙂 Moi aussi j’ai eu la chance de ne pas trop croiser ces comportements jusque là, et j’espère ne pas avoir commis trop d’impairs de mon côté. Je note l’idée de liker les commentaires quand il n’y a rien à répondre ; je n’ai pas encore ce réflexe, et il m’arrive parfois de boguer devant mon écran, à chercher quoi dire pour ne pas laisser croire au visiteur que je me fiche de son commentaire ^^

    Aimé par 1 personne

  10. Je suis généralement d’accord avec ton article! Cependant, pour ce qui est du plagiat, j’ai quelques nuances à apporter.

    Par exemple, certaines blogueuses ont débuté des challenges sur les coulisses des blogs. À mon avis, les coulisses de blogs existaient déjà quand j’ai commencé à bloguer il y a 10-15 ans. Si une autre personne en venait à organiser un autre challenge sur les coulisses, si ce n’est pas exactement la même chose, ce n’est pas du plagiat. Il est possible de s’inspirer des autres et d’améliorer (de notre point de vue) la recette. Rendu là, c’est plus une question d’éthique.

    Perso, mon blog est monétisé et l’argent que je fais via le blog est remis en totalité à des organismes en alphabétisation, dans le but de rendre la lecture accessible à tous. Je serais un peu insultée sur le moment si un autre blog littéraire faisait la même chose que moi, mais en même temps, si cette personne est bien intentionnée, nous pouvons nous allier et être plus forts ensemble. Je ne pensais pas faire quelque chose de SI révolutionnaire quand j’ai lancé mon blog il y a près de 2 ans et j’avais peur de copier un concept que j’aurais retenu inconsciemment.

    Pour ce qui est de parler des mêmes livres, on passe notre vie à traiter des mêmes livres que les autres blogueurs.

    Bref, j’en prends et j’en laisse lorsqu’il est question de plagiat. La première étape selon moi est d’en parler à la bonne personne s’il y a un malaise!

    Aimé par 2 people

    • Je suis d’accord qu’il y a une part d’inconscient dans le plagiat, et il est très probable que moi meme j’ai déjà eu des idées d’articles ou des formulations que j’avais lu quelque part et qui m’étaient restées en tête ! Ça arrive aussi d’avoir la même idée à peu près en même temps sans avoir copié ! Je pense que comme tu le dis cela dépend de l’intention derrière, et on peut dissiper les malentendus en en discutant. La frontière est floue !
      Ps : C’est super ce que tu fais avec l’argent de ton blog !

      J'aime

  11. Ton article donne de l’espoir, juste de voir qu’il y a des personnes polies qui pensent la même chose, car je n’ai rien à redire c’est exactement comme ça que je m’exprimerai moi aussi. Je n’ai pas eu de grands incidents, sauf, bien évidemment, les gens qui like ou qui postent des commentaires pour seul envie que de faire connaitre leur propre blog. Alors que cette communauté pourrait vraiment reposer sur le partage au lieu des intérêts.

    Aimé par 1 personne

  12. Pingback: La blogosphère – MA VIE, MES HUMEURS

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s