La Face cachée de Margo, de John Green

CVT_La-face-cachee-de-Margo_2155Peut mieux faire ♥

Margo Roth Speigelman, le nom aux six syllabes qui fait fantasmer Quentin depuis toujours. Alors forcément, quand elle s’introduit dans sa chambre, une nuit, par la fenêtre ouverte, pour l’entraîner dans une expédition vengeresse, il la suit. Mais au lendemain de leur folle nuit blanche, Margo n’apparaît pas au lycée, elle a disparu. Quentin saura-t-il décrypter les indices qu’elle lui a laissés pour la retrouver ? Plus il s’en rapproche, plus Margo semble lui échapper…

* * *

En avant pour mon premier John Green ! Eh oui, je n’ai pas encore rejoint la vague de Nos étoiles contraires et Qui es-tu Alaska ? ! J’étais particulièrement curieuse de découvrir cet auteur qui a suscité un tel enthousiasme, avec en général les mêmes artifices : une plume fluide, de fortes émotions, de petites larmes et un peu de mystère.

La bande annonce du film La Face cachée de Margo m’avait mis l’eau à la bouche et j’avais hâte de découvrir le roman, avant de voir le film. C’est malheureusement avec une petite déception que je ressors de ma lecture.

Pourtant, le roman commençait bien. La première partie du livre est consacrée à l’expédition montée par Margo pour se venger de son copain et de ses ami(e)s, et dans laquelle elle entraîne Quentin. Intrépide et sans limite, ignorant les convenances et les conséquences, elle exécute son plan plutôt loufoque, étape après étape. Au passage, elle entraîne le lecteur dans cette parenthèse nocturne où le lendemain ne semble pas exister.

Cela se complique par la suite, à partir de sa « disparition » et des recherches entreprises par Quentin et ses amis pour la retrouver.

Mon problème principal est que je n’ai pas du tout accroché au personnage de Margo. On nous la présente comme la fille qui fascine tous les garçons, belle à sa façon, sexy, mystérieuse, libre, dérangeante. Elle est à l’origine d’une véritable obsession chez Quentin, et ce depuis son enfance, alors même que son attirance n’est absolument pas partagée et qu’il ne récolte que de l’indifférence, jusqu’à cette fameuse nuit. Et si elle le sollicite pour son expédition nocturne, c’est bien parce qu’elle sait qu’il ferait n’importe quoi pour elle, et qu’il a une voiture. Sympathique.

« Le problème, avec Margo Roth Spiegelman, c’est qu’en sa compagnie je ne savais rien faire sinon la laisser parler, et ensuite, quand elle se taisait, l’encourager à continuer pour les raisons que voici : 1) j’étais amoureux d’elle, incontestablement ; 2) elle était unique à tous les égards et 3) elle ne me posait jamais vraiment de questions, par conséquent,  le seul moyen d’éviter le silence était de l’inciter à parler. »

Vous comprenez d’ores et déjà que toute cette histoire autour de « Margo la fille géniale » m’a agacée, et plus encore lorsque son caractère se dévoile !

Margo est une jeune fille à la personnalité complexe. Fugueuse habituée, elle ne se sent pas à sa place et est à la recherche de sens, d’aventures, de quelque chose qui serait plus palpitant que les vaines préoccupations des adolescents de son âge. Le lecteur s’attend donc à ce que l’on découvre un de ses secrets, une raison qui la pousse à fuir son monde, un mal-être, une quelconque envie. Et finalement, je trouve que le roman se dégonfle comme un soufflé. La première chose qui m’est venue à l’esprit est « tout ça pour ça ».  Cela manque clairement de ressorts dramatiques.

A moi, Margo m’a surtout parue égoïste, indigne d’intérêt et cruelle envers Quentin. Alors peut-être que je suis passée à côté de quelque chose, je ne sais pas (et si vous avez lu le roman et vu le film et qu’il vous a semblé génial, n’hésitez pas à m’expliquer pourquoi dans les commentaires !). Toute la morale du livre tourne justement autour du fait qu’on ne fait pas attention à ce que sont vraiment les gens, on les crée comme on a envie qu’ils soient, on met en eux ce qu’on a envie d’y voir et on fait semblant de ne pas voir leurs défauts et leurs faiblesses peu avouables. Mais au final, cela déçoit surtout le lecteur.

Paradoxalement, j’ai beaucoup plus apprécié le livre pour la sympathie de Quentin, le quotidien, l’humour et l’ambiance de sa bande de copains, surtout lorsqu’ils partent tous ensemble en voiture dans un périple de folie. Cela aurait pu être et rester, à mon sens, un roman plaisant sur l’amitié et l’adolescence.

* * *

En bref, un roman sympathique grâce à une fresque sur l’amitié et à Quentin, attachant. Cependant, j’en sors déçue du personnage de Margo, dont on fait le centre de la narration alors qu’il manque finalement de consistance et d’intérêt.

 

 

 

Publicités

14 réflexions sur “La Face cachée de Margo, de John Green

  1. J’ai lu « Nos étoiles contraires » et l’histoire avec Alaska, et j’ai l’impression que le seul vrai bon roman de John Green est « Nos étoiles contraires ». Parce que ce que tu dis de Margo, j’ai ressenti la même chose pour Alaska.. Du coup, je te conseille de lire « Nos étoiles contraires », mais pas « Qui es-tu Alaska? » 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. Je n’ai encore jamais lu cet auteur. On verra bien si j’ai un jour l’occasion, mais pour le moment il ne fait pas partie de mes priorités littéraires 🙂
    Par contre, j’ai vu l’adaptation cinématographique et je suis bien d’accord avec toi : tout ça pour ça. Nan mais oh ! On prend un peu (voire beaucoup) le spectateur (ou le lecteur) pour un abruti.

    Aimé par 1 personne

  3. J’ai lu La Face cachée de Margo il y a quelques temps maintenant et j’en ai pensé la même chose que toi. C’était une déception, je ne me suis pas attachée à Margo et la fin est juste exaspérante.
    Si tu n’a pas tellement aimé l’histoire de Margo ne lit pas celle d’Alaska. C’est la même à quelques détails prés et en moins bien. Je n’ai pas beaucoup aimé Margo par contre je me suis franchement ennuyé en lisant Qui es-tu Alaska et l’héroïne est à peu près pareil quand au héros il est tout aussi aveuglément amoureux.
    Par contre si tu veux lire un bon John Green je te conseille vraiment Nos Étoiles Contraires. Comme beaucoup j’ai découvert cet auteur avec ce livre là et ça a été un coup de cœur.
    Je n’ai pas lu d’autres John Green. Après avoir lu presque à la suite Margo et Alaska mon engouement pour l’auteur est franchement retombé.

    Aimé par 1 personne

    • Ah mince j’avais bien envie de lire Alaska ! Dommage si l’histoire donne la même impression 😦 J’avoue que j’ai un peu peur de lire Nos étoiles contraires parce que cela me semble bien trop triste ^^
      Je ne comprends vraiment pas pourquoi l’on en a tant fait autour de La Face cachée de Margo ou des autres romans. Tout ce que cela créé, c’est de la déception !

      Aimé par 1 personne

      • Avant de me lancer dans Nos Étoiles Contraires je pensais comme toi, mais au final il est pas si triste que ça. Mis à part quelques moments tristes (normal vu le contexte), le reste est plutôt joyeux voire optimiste. C’est avant tout une rencontre entre deux personnes et ça, ça a rien de triste. En plus vu le caractère des personnage on tombe pas dans le pathos. Si tu décide de le lire, dis-moi ce qu e tu en as pensé.
        Comme toi j’ai pas compris tout le bruit autour de Margo. Mais bon j’ai pas vu le film, peut-être qu’il est mieux … Par contre Nos Étoiles Contraires vaux largement tout le battage médiatique dont il a été l’objet.

        Aimé par 1 personne

  4. Pingback: Tag : 20 livres pour 2016 | Petite Plume

  5. Pingback: Ces livres qui m’ont déçue en 2016 | Petite Plume

  6. Pingback: Ces auteurs que j’aimerais découvrir en 2017 | Petite Plume

  7. Pingback: Tag : Unpopular Opinion Book Tag | Petite Plume

  8. Pingback: * Bilan du mois d’avril * | Petite Plume

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s