« La Terre brûlée », de James Dashner

Je vous laissais il y a quelques mois avec la chronique du tome 1 de la saga de James Dashner, le Labyrinthe. Un début qui m’avait enthousiasmé, malgré quelques défauts d’écriture. Il était grand temps de découvrir la suite !

(J’ai une sorte de masochisme qui fait que je n’aime pas lire tous les tomes d’une saga les uns après les autres. Je trouve qu’on les apprécie mieux après une petite – longue – pause !)

9782266200134Coup de cœur ♥ ♥ ♥

Le synopsis de ce deuxième tome est tout aussi alléchant que le premier : Thomas et ses amis blocards sont parvenus à sortir du Labyrinthe. Mais dehors, le monde qu’il découvre tient à peu près du cauchemar. Un climat ardent pèse sur le monde tandis qu’une maladie mortelle a décimé les trois quarts de la population et continue de se propager. Pire encore, les membres du WICKED ne semblent pas décidés à laisser les jeunes garçons (et la jeune fille) profiter de leur toute récente liberté. De nouvelles épreuves les attendent. 

* * *

Sans laisser planer plus de mystère, la Terre brûlée a été pour moi un véritable coup de cœur, bien au-delà du premier tome ! Je n’ai pas retrouvé les défauts qui m’avaient gênée à la lecture du premier (lourdeurs dans la description des pensées du personnage,  répétitions, insistance sur le langage des blocards), ou du moins à un degré minime et sans que cela ne dérange la lecture (le seul dont je me rappelle est l’étrange obsession des personnages à dire « Ecrase » pour dire « Laisse-tomber »).

On découvre ce fameux monde extérieur après avoir été enfermé dans le Labyrinthe pendant tout le tome 1 et on ne peut qu’être avide d’en savoir plus. L’auteur parvient à garder un suspens total sur le rôle des ex-blocards, le pourquoi du comment de ces épreuves et l’activité du WICKED, tout en distillant de petites informations qui nous tiennent en haleine.

Le point fort de La Terre brûlée, assez inattendu d’ailleurs, provient d’un changement complet d’ambiance. J’ai adoré qu’on ait dès le premier chapitre un « Tom, il y a un problème », qui annonce la couleur. Cette fois-ci (même si le Labyrinthe n’était pas une partie de plaisir), il y a quelque chose de plus noir : plus de morts, plus de risques, plus de tensions entre les membres du groupe. L’auteur parvient réellement à nous faire peur (en tout cas moi qui ne lit jamais de romans d’horreur ^^ ) avec les fondus, les bruits dans l’obscurité, les étranges boules de métal (je vous laisse découvrir, j’ai eu les chocottes pendant tout le passage !) et autres réjouissances. On a l’impression qu’il va leur arriver une atrocité toutes les cinq minutes (et de fait, on n’a pas tout à fait tort).

L’idée de rôles qui auraient été assignés au préalable à chacun des membres du groupe sans qu’ils ne le sachent est particulièrement bien trouvée et va instaurer une méfiance insidieuse. Que faire quand l’un est censé être le chef ? Quand un autre serait un traître ? L’arrivée de nouveaux personnages dynamise le récit et lui donne une autre dimension. La relation avec Theresa, surtout, est passionnante : impossible de savoir de quel côté est la jeune fille, une certitude laissant systématiquement la place à un nouvel élément qui nous plonge dans le doute.

Enfin, comme dans le tome 1, l’action ne s’arrête pas, on n’est jamais à court de rebondissements. Quant au dernier chapitre et à l’épilogue, ils sont sur le même ton que ceux du premier tome : renversantes, inquiétantes, à la limite du vicieux. En bref, réussies.

=> Vous l’aurez compris, ce livre vous accrochera pour ne plus vous lâcher ! J’ai entendu pas mal de critiques sur la trilogie et le manque d’explications de l’auteur. Pour l’instant, cela ne m’a pas dérangé, je croise les doigts pour le dernier tome ! 

Edition : Pocket Jeunesse – 414 pages – Année de parution : 2010

 

Publicités

12 réflexions sur “« La Terre brûlée », de James Dashner

  1. Je me souviens que j’avais également beaucoup aimé ce 2nd tome! Beaucoup d’actions et de découvertes en se demandant sans cesse quel est le rôle du Wicked derrière tout ça 😉
    Bon par contre beaucoup moins emballé par le 3ème … Hâte de lire ta chronique quand tu le liras pour connaitre ton avis 😉

    Aimé par 1 personne

  2. Pingback: Le Remède mortel, de James Dashner | Petite Plume

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s